Hardware

AMD Ryzen 2400G : une vraie rupture sur le marché

AMD Ryzen 2400G : une vraie rupture sur le marché

Jouer sur PC pour 500€ devient possible

 

Officiellement les nouveaux Ryzen 2400G et 2200G, les APU d’AMD, sont maintenant disponibles. Je ne ferai pas comme tous les autres en vous assommant de benchmarks, tableaux et autres…des tests plus poussés pour les pointilleux foisonnent sur le web. Par contre, je vais vous donner un avis personnel sur ces nouveaux processeurs (et plus particulièrement le 2400G) que j’ai entre les mains depuis un petit moment. Ne vous offusquez donc pas de l’utilisation de la première personne du singulier, c’est bien un avis personnel que vous trouverez ici et non une synthèse de tous les benchs péchés sur internet.

Tout d’abord, l’histoire des APU chez AMD n’est pas récente. Depuis le début la marque travaille ce concept et dispose d’une certaine expertise. C’est à ce titre que la firme de Sunnyvale a pu se retrouver en position de fournisseur quasi exclusif pour « motoriser » les consoles Xbox et Playstation ces dernières années. Aujourd’hui, les Ryzen G (génération Raven Ridge) succèdent aux Kaveri et Godavari… des APU conçus fin 2013.

 

Les APU Ryzen et les CPU Ryzen : quelles différences ?

Contrairement à leurs grands frères CPU, les Raven Ridge ne comportent qu’un seul CCX. Pour faire simple cela veut dire que la partie CPU ne peut comporter qu’un seul bloc de 4 cores là où leurs grands frères peuvent monter à 8. L’autre différence concerne la mémoire cache puisque la quantité de L3 a été divisée par 2 (4Mo par CCX vs 8Mo pour les CPU). C’est tout ce qu’on peut dire si on souhaite vraiment comparer un APU Ryzen à un CPU Ryzen.

Vient s’ajouter à ça évidemment la partie graphique composée d’un GPU Vega doté de 11 Cu actifs pour le 2400G alors que seulement 8 Cu sont activés pour le 2200G. Pour ceux qui souhaitent un élément de comparaison des performances CPU pures, la fiche technique du 2400G ressemble très fortement à celle du R5 1400. Cependant, les fréquences plus élevées lui permettent d’avoir un comportement plus proche d’un R5 1500.

Enfin, un détail est à noter. Notre 2400G, comme l’ensemble de la gamme Raven Ridge, utilise de la pâte thermique entre le die et l’IHS contrairement à ses grands frères Ryzen qui bénéficient de la soudure à froid au métal d’indium, un process plus complexe mais bien plus favorable à la conduction thermique. Jusque-là, sur un APU grand public, cette méthode qui vise clairement à réduire les coûts ne posait pas de problème. À l’exception de certains Kaveri soudés, les autres APU étaient eux aussi collés.

Cependant, avec la gamme Ryzen, AMD vise la performance, y compris sur sa nouvelle gamme d’APU. L’overclocking CPU dans le cadre d’un upgrade vers une carte graphique dédiée est aussi un argument d’achat pour certains. Si on combine ça au corps en aluminium du ventilateur livré, c’est une petite déception.

 

delid Ryzen 2400G

 

Enfin, dernier argument et non des moindres, ces nouveaux APU fonctionnent sur toutes les cartes mères socket AM4 disponibles. Une simple mise à jour du bios permet ainsi de rendre une « ancienne » carte totalement compatible.

 

Une vraie avancée pour le graphisme intégrée

Mais c’est clairement sur le terrain des performances que l’APU Ryzen 2400G fait la différence. C’est tout d’abord une solution à moins de 160€ TTC. Si on fait abstraction de la partie graphique, cette solution seule est déjà plus compétitive qu’un i5-7400 voire un I5-7500 (naviguant entre 180 et 190€ respectivement).

Si on compare la solution APU AMD à un équivalent Intel actuel, on partirait alors sur le i5-8400 à plus de 200€ qui sera très en retrait lorsque sa partie graphique sera sollicitée. Reste aussi que nous avons une partie CPU 4 cores / 8 threads chez l’APU AMD quand on peut espérer au mieux 4 cores / 4 threads chez Intel sur un prix voisin.

Mais c’est clairement sur la partie graphique que la différence se joue

Jouer sur une solution graphique intégrée c’était quand même une vraie gageure sauf à prendre des titres sortis il y a quelques années voire des jeux particulièrement légers et optimisés. L’avantage de ce Ryzen 2400G se situe vraiment sur sa partie graphique intégrée. On va faire simple et éviter de multiplier les benchs : on est environ 15% au-dessus des performances d’une carte Nvidia GT 1030 (sous certaines conditions néanmoins).

Alors évidemment, ceux qui espéraient se passer d’une GTX 1070 vont faire la moue… mais cette solution permet d’envisager de jouer à quasiment tous les jeux en 1080P dans d’excellentes conditions. Du Rocket League, en passant par League of Legends ou même GTA V, l’APU 2400G répond présent.

Évidemment dans les chiffres AMD, le 2400G est confronté à un i5-8400 et son pauvre UHD 630.

 

Ryzen 5 2400G

 

Plusieurs autres tests démontrent cependant sa bonne tenue par rapport à des solutions graphiques non embarquées.

C’est particulièrement vrai lorsqu’on fait tourner un test mettant en valeur les applicatifs DX12, mais même sur d’autres benchs plus lourds, le comportement de cet APU est tout simplement remarquable.

 

Ryzen 2400G

 

Le prix et l’évolutivité : AMD cible juste

Partons tout d’abord d’un simple constat : en presque deux ans, le prix d’une machine gaming (à composants identiques) a augmenté de près de 30%.

Je pense pouvoir dire que cette situation est inédite dans l’histoire de l’informatique personnelle. Nous ne reviendrons pas sur les raisons (multiples) mais par contre une chose semble plutôt claire : cette tendance va perdurer au moins sur l’année 2018.

 

Evolution du prix d’une GTX 1060

 

Du côté de l’offre, Nvidia est seul au monde sur les cartes graphiques et concernant les processeurs, si Intel peut encore continuer à revendiquer la primauté en matière de puissance dans le cadre d’une utilisation exclusivement gaming, les solutions AMD sont souvent très proches.

Par contre, dès que le paramètre « budget » rentre en compte, les solutions Intel font exploser le compteur. Prix élevés des cpu, plateformes globalement plus chères… AMD n’a pas de mal à tirer son épingle du jeu.

 

500€ pour jouer, c’est vraiment possible maintenant

Pour mettre en application tous ces constats, nous allons bâtir 3 configurations types.

Tout d’abord, une machine sur la base d’un i5-7400 Kabylake. Plusieurs raisons expliquent ce choix :

  • Les CPU Kabylake sont régulièrement disponibles contrairement à leurs grands frères Coffee Lake
  • Le prix d’une plateforme Kabylake est aujourd’hui « compatible » avec la constitution d’un PC bon marché (notamment le prix de la carte mère)
  • La fiche technique du i5-7400 et son prix unitaire s’approchent du Ryzen 2400G.

 

Le i5-8400 est lui le dernier-né de chez Intel. 6 Coeurs / 6 Threads, il prendra l’avantage en CPU seul sur l’APU AMD. Par contre, sa partie graphique est hors compétition ou plus exactement : complètement larguée. Pour vraiment envisager de jouer, il faudra lui associer une carte dédiée type GT 1030. Et là, l’écart avec l’APU AMD est beaucoup plus limité… Par contre, lorsqu’il faut passer à la caisse, nous retrouvons un différentiel minimum de 200€. Un gouffre.

Enfin, le Ryzen 2400G se retrouve lui équipé d’une carte mère B350 (on aurait pu tirer quelques euros en baissant la référence). Le reste des choix est totalement arbitraire et surtout, il est appliqué de manière identique aux trois configurations (boîtier, alimentation, SSD, ram). Par contre, on retiendra le choix de ram PC 3000 pour ces trois configurations. En cherchant bien, le différentiel prix avec de la PC2400 est limité (mais il faut chercher). Cependant, il faut avoir l’objectivité de reconnaître que seul l’AMD en tire vraiment parti.

Les trois configurations sont évolutives. Vous pourrez donc y ajouter une carte graphique beaucoup plus solide dans un second temps (une GTX 1060 voire 1070). Par contre, dans le cas des deux solutions Intel, vous devrez passer en perte la GT 1030 initialement installée, ce qui correspond quelque part à une perte financières supplémentaire de près de 80€.

 

 Solution Intel i5 KabylakePrix Public TTCSolution APU AMD Ryzen 2400GPrix Public TTCSolution Intel i5 Coffee LakePrix Public TTC
ProcesseurIntel i5 7400179AMD Ryzen 2400G159.9Intel i5 8400204
Carte mèreGigabyte GA-B250M-DS3H67.99ASRock AB350M Micro ATX66.2MSI Z370-A Pro119.9
CoolingStock / Livré avec le CPUStock / Livré avec le CPUBasic Deepcool12
MémoireCorsair 2 x 4Go DDR4 3000MHz Kit95.3295.3295.32
Carte graphiqueGT 1030 2Go GV-N1030OC79.99Solution VEGA intégrée79.99
DisqueCrucial MX300 275Go SSD SATA 2,5 pouces858585
ChâssisZalman ZM-T2 Plus34.2134.2134.21
AlimentationCorsair VS450 / 80+39.939.939.9
Prix Total de la machine581.41480.53670.32

 

La ram, un enjeu majeur sur le Ryzen 2400G

Le sujet de la ram est aussi brûlant que celui des cartes graphiques. Tout d’abord, je tiens à dire qu’installer 16Go sur ces 3 machines n’a rien de l’opération gadget. Particulièrement pour l’AMD. Il faudra dans ces conditions rajouter un billet de 100€ minimum.

Enfin, l’APU AMD tire vraiment parti d’une mémoire disposant d’une vitesse élevée. Les différences avec de la barrette « classique » sont flagrantes. Ce n’est pas pour rien si AMD nous a livré ses APU avec des barrettes PC-3200.

Pour nos 3 machines j’ai volontairement opté pour de la barrette PC-3000 car en cherchant un petit peu, on trouve des kits à un prix très proche d’un « simple » PC-2400. Il est cependant clair que cette recherche n’a que peu d’intérêt pour ceux qui souhaitent rester sur un i5 Intel dans notre tableau.

La différence de performances entre un Kit PC-3000 et PC-3200 pour le 2400G est minime alors que la différence de prix est par contre assez marquée.

 

Conclusion : AMD tape dans le mille

Adepte de la 4K, de la VR et de GTA V en full, passez votre chemin, le prix de nos configurations ne correspond même pas à la carte graphique que vous souhaitez dans vos machines. Joueurs Dota, LoL, Rocket League et autres, la solution AMD est particulièrement pertinente à tel point qu’on en vient à imaginer des petites machines facilement transportables dédiées au e-sport ( on y reviendra bientôt ).

Amateurs de jeux en mal de budget, si vous pensez comme beaucoup qu’il faut laisser passer la tempête sur les cartes graphiques, un PC en 2400G représente une étape judicieuse qui permet d’adopter une position d’attente sans pour autant faire une croix sur le gaming. L’upgrade permettra à terme de disposer d’une partie CPU performante capable d’accepter un GPU haut de gamme (de type GTX 1070) sans pour autant faire exploser au total la barre de 1000-1200€.

Avec son APU AMD livre une partie CPU performante, comme on pouvait déjà la connaitre sur la génération Ryzen 5, couplée à une puissance graphique intégrée jamais atteinte jusque-là. La concurrence ne peut absolument pas suivre sur ce terrain et on comprend mieux pourquoi Intel a décidé de s’associer à AMD sur ce terrain.

Dans un marché qui devient fou en ce qui concerne les prix, AMD répond clairement à la demande du consommateur, globalement en situation d’attente au regard de l’inflation des derniers mois.

Inventif et tirant parti de son expérience dans les solutions intégrées livrées à ses clients (consoles), AMD tape vraiment dans le mille.

 

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Voir commentaires (5)
5 Comments
  1. Ephyxia

    2018-02-21 at 19 h 45 min

    Y’a un souci: dans le tableau tu donnes 95€ pour 2x4Go là, mais tu dis « Tout d’abord, je tiens à dire qu’installer 16Go sur ces 3 machines n’a rien de l’opération gadget. »
    Du coup c’est 8 ou c’est 16 ? Parce que le prix est pas le même…

    • NotDjey

      2018-02-21 at 19 h 58 min

      y’a pas de souci, je donne 8 et je dis bien que si tu passes à 16Go il faut rajouter 110€ de plus env. Et je dis que ce n’est pas gadget de le faire. Merci

  2. mampionona

    2018-02-21 at 20 h 28 min

    … une Carte Graphique 1Go externe ou 2Go externe suffit encore à lancer dota2 ou league of legends en ultra, additionné d’une i3 4e generation ; il y a encore d’autres alternatives moins couteux que ryzen pour les joueurs de moba…

    • NotDjey

      2018-02-21 at 21 h 02 min

      Merci pour ton commentaire Mampionona.
      En neuf pas vraiment, en occase je suis d’accord mais aucune perspective d’évolution ( changement carte graphique ) ni de faire autre chose.

  3. KeikO27

    2018-02-21 at 23 h 38 min

    Je suis tellement content que petit processeur soit enfin dispo !
    Par contre AMD à pas trop géré au niveau des dénominations des processeur… Anciennement APU A12-9800 il passe sur des CPU avec une parti graphique bien meilleur mais nommé CPU 2400G. Ils auraient dû faire plus de com dessus je pense. À coter de ça, je vais bientot me l’acheter car j’ai prévu depuis quelques moi de faire un mini pc ITX avec fixation Vesa et de pouvoir jouer un peu avec : au vu de la roadmap de AMD j’ai bien fais d’attendre le 2400G 😉

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware