Brèves

League of Legends : découvrez le court-métrage – Annie

League of Legends : découvrez le court-métrage – Annie

Riot dévoile le passé sombre et tourmenté d’Annie dans un court-métrage événement

 

Avec presque 140 champions, 12 régions, et un monde en perpétuelle évolution, League of Legends propose l’un des univers les plus riches de l’industrie vidéoludique. Souvent évoqué pour sa dimension compétitive, le titre phare de Riot Games repose également sur la profondeur de ses personnages et des liens qui les unissent avec un lore riche.

Créé en 2009, Annie, l’enfant des ténèbres, fait partie des champions les plus anciens et les plus iconiques du jeu. Pyromancienne précoce au destin tragique, elle est indissociable de Tibbers, un ours en peluche féroce et hors norme. Avec ce court métrage, Riot Games dévoile les origines du personnage, mettant en lumière cette enfant aux pouvoirs impressionnants pour le plus grand plaisir de sa communauté.

Découvrez le court métrage Annie ci-dessous :

 

Depuis le lancement du jeu en 2009, Riot Games n’a de cesse d’enrichir l’univers League of Legends à travers différentes productions (vidéos, comics, nouvelles) apportant aux champions toujours plus de consistance, de caractère et de personnalité. Le court métrage Annie s’inscrit dans cette volonté d’offrir toujours plus de profondeur à son multivers, chargeant ses personnages d’émotions et assumant un parti pris mature. Dans Annie, rien n’est laissé au hasard : le style graphique reflète la personnalité du champion, désignée comme enfantine, facétieuse, mais aussi sombre et de nature changeante. Chaque choix, de la technique au scénario, a été fait pour mettre en avant la personnalité complexe d’Annie.
Brèves
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves