Ciné Séries

Récap’cinéma : sorties du 15 juin 2016

Récap’cinéma : sorties du 15 juin 2016

Les sorties cinéma de la semaine

 

Aujourd’hui, nous sommes mercredi, et qui dit mercredi dit sorties cinéma. Que vous soyez amateur de comédies, de frissons, de drames, ou encore d’animation, suivez le guide de Cleek et retrouvez, comme chaque semaine, le récapitulatif des sorties cinéma à ne pas manquer.

Inconditionnels des salles obscures, c’est par ici que cela se passe. Au programme, L’Idéal, The Witch, Ma Meilleure Amie, Dans les forêts de Sibérie, La loi de la jungle et Un traître idéal.

 

Mercredi 18 mai 2016

 

L’Idéal

L’idéal : réalisé par Frédéric Beigbeder – avec Gaspard Proust, Audrey Fleurot, Anamaria Vartolomei / Genre : comédie

Durée : 1h30

Synopsis : Octave Parango est « model scout » à Moscou. Ce cynique individu chasse les mannequins russes pour le compte de ses amis oligarques… jusqu’au jour où il est contacté par L’Idéal, un des leaders mondiaux de l’industrie cosmétique, secouée par un gigantesque scandale médiatique

L’avis de Cleek : une semaine après The Neon Demon de Nicolas Winding Refn, c’est au tour de Beigbeder de proposer sa satire du monde de la mode, en adaptant son propre roman, Au secours, pardon. Cette suite de 99 Francs se fera sans Dujardin – pour des questions de « différends artistiques » visiblement – mais avec la même subtilité que le film de Kounen, et le même risque que la dénonciation n’aboutisse qu’à la promotion d’un objet dont elle épouse complaisamment les codes. Les amateurs de réparties cyniques et de satire snobinarde apprécieront sans aucun doute.

 

 

The Witch

The Witch : réalisé par Robert Eggers – avec Anya Taylor, Ralph Ineson, Kate Dickie / Genre : épouvante-horreur

Durée : 1h33

Synopsis : 1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation, menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage.

L’avis de Cleek : prix de la mise en scène au festival de Sundance 2015 (ce qui n’est pas évident pour un film d’horreur) et très bien reçu par la critique dans le monde anglophone, The Witch, dont nous vous proposerons la critique en fin de semaine, promet un film d’horreur en costumes reposant davantage sur la tension dramatique, évidente dans le trailer, que les habituelles jump scares. Une curiosité donc.

 

 

Ma Meilleure Amie

Ma Meilleure Amie : réalisé par Catherine Hardwicke – avec Drew Barrymore, Toni Collette, Paddy Considine / Genre : comédie dramatique

Durée : 1h52

Synopsis : Milly et Jess sont deux meilleures amies inséparables depuis l’enfance. Alors que Milly se voit diagnostiquer une grave maladie, Jess tombe enceinte de son premier enfant.

L’avis de Cleek : il fut un temps où Catherine Hardwicke était connue comme la réalisatrice du premier (et plutôt bon) Twilight, et un peu moins comme celle du curieux Chaperon rouge, qui resteront deux exceptions dans une filmographie autrement moins surprenante. Que le titre original soit à peine plus joli (Miss you already) que le titre lambda choisi par les distributeurs pour assumer le côté foncièrement girly et bon-sentimental du film ne l’empêche pas d’apparaître comme un tire-larmes sur l’amitié bien commun…

 

 

Dans les forêts de Sibérie

Dans les forêts de Sibérie : réalisé par Safy Nebbou – avec Raphaël Personnaz, Evgueni Sidikhine / Genre : aventure

Durée : 1h45

Synopsis : pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal. Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années.

L’avis de Cleek : Nebbou restera comme le réalisateur qui a commis L’Autre Dumas, catastrophe à l’ampleur égale à son potentiel. Qu’il renonce cependant au mélodrame dont il a fait une mauvaise habitude pour un film pratiquement solitaire, et adaptant le récit autobiographique du voyageur Sylvain Tesson, est prometteur tant en terme de photographie que de pureté du récit et de jeu, pour un acteur, Raphaël Personnaz, qui en veut, mais ne sait pas toujours choisir. Pâle remake d’Into the wild avec des relents de Dersou Ouzala ou fresque authentique ? On verra.

 

 

La loi de la jungle

La Loi de la jungle : réalisé par Antonin Peretjatko – avec Vincent Macaigne, Vimala Pons, Pascal Légitimus / Genre : comédie

Durée : 1h39

Synopsis : Marc Châtaigne, stagiaire au Ministère de la Norme, est envoyé en Guyane pour la mise aux normes européennes du chantier GUYANEIGE : première piste de ski indoor d’Amazonie pour relancer le tourisme en Guyane.

L’avis de Cleek : sans doute LA comédie délirante française de l’année. Imprévisible pour sa qualité, comme toute comédie, mais assurément aimable par ses parti-pris, bref on tentera l’expérience, en continuant d’espérer naïvement un retour de Hazanavicius ou Chabat.

 

 

Un traître idéal

Un traître idéal : réalisé par Susanna White – avec Ewan McGregor, Stellan Skarsgard, Damian Lewis / Genre : thriller, espionnage, policier

Durée : 1h48

Synopsis : en vacances à Marrakech, un couple d’Anglais, Perry et Gail, se lie d’amitié avec un millionnaire russe nommé Dima. Ils ignorent que cet homme charismatique et extravagant blanchit l’argent de la mafia russe…

L’avis de Cleek : on est forcément intrigué par l’idée d’une nouvelle adaptation de John Le Carré après l’excellent Tinker Tailor Soldier Spy (La Taupe), surtout si elle met en scène Damian Lewis (le premier cycle Homeland), Mark Gatiss (le génial interprète de Mycroft dans Sherlock), Stellan Skarsgard dans un rôle enfin important et dramatique, loin du scientifique comique des Avengers… Dommage que l’intrigue rappelle tant…mille films (Two PlayersParadise Lost, pour n’en citer que deux récents), que McGregor se contente une nouvelle fois du rôle de l’innocent pris dans l’engrenage, et que la photographie soit peu prometteuse au vu de la bande-annonce, au contraire de l’élégance de l’image dans le film de Tomas Alfredson. Espérons que les (très) bons côtés compenseront ceux qui suscitent plus de scepticisme !

 

 

 

Source synopsis – Allociné

Ciné Séries
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Ciné Séries