Driver

Sommaire

Même si on peut regretter que le pilote de cette MM5 ne soit exploitable qu’en Anglais, celui-ci s’avère néanmoins, là aussi, très complet…tout du moins au premier contact.

MM5-Software-3

Effectivement, là aussi le premier contact a été soigné et l’aspect « riche » du logiciel est visible au premier lancement. Reste qu’une fois qu’on rentre dans la bestiole, la frustration arrive vite.

Ce petit logiciel n’est pas vraiment le point fort de la MM5. Entendons nous bien : tout y est, du réglages des DPI aux macros en passant par les jeux de lumières sur les LED ( seul la LED « Mars Gaming » peut bénéficier de changements de couleurs ).

MM5 Led

Néanmoins, l’ergonomie n’est pas le point fort de ce driver et si l’illusion de disposer d’un maximum de possibilités est là aux premiers démarrages, on comprend vite que les possibilités sont limitées.

Les 13 boutons programmables sont cependant facilement définissables et les modifications sur le capteur Avago se font aussi relativement aisément.

On pourra aussi définir 5 profils activables directement avec la souris.

Donc sur ce point, on a bien l’essentiel et bien plus même que ce que l’on pourrait avoir sur une souris de ce prix mais il faut cependant constater que la séduction n’opère pas malgré une interface clinquante…mais une ergonomie pas vraiment élaborée.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Maskmaker

MM5-031

 

Ailleurs sur le web

Accueil Blog

Aucun article à afficher

Nos publications récentes