Vous souvenez-vous des gains stupéfiants de Google il y a quelques jours ? 65 milliards de dollars gagnés suite à la hausse de son action en bourse. Il semblerait qu’Apple suive le chemin inverse en enregistrant hier une perte monstrueuse de 66 milliards de dollars à cause d’un plongeon de 8% de son action.

Pourtant la marque à la pomme n’a jamais aussi bien marché : 200 milliards de chiffre d’affaire annuel boosté par les ventes d’iPhones en Chine. Les profits montent à 10 milliards de dollars en trois mois, 38% de plus sur un an, de quoi assurer Apple de sa condition de multinationale la plus puissante sur les marchés boursiers.

Alors, qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez les hippies du capitalisme ? Les ventes d’iPhones par rapport au trimestre précédent. Celles-ci ont chuté de 22% soit 2 millions de smartphones non vendus sur les 49 espérés par les analystes de Wall Street…

Si ce n’est pas un gros coup pour la pomme, elle doit cependant se poser des questions car le nombre d’iPhones vendus conditionne à 100% ses résultats en bourse

Contenu en rapport

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.