Esport

Gros week-end d’eSport à Katowice

Gros week-end d’eSport à Katowice

Ces quatre prochains jours vont se dérouler quatre tournois internationaux sur quatre des plus gros jeux eSport, à Katowice en Pologne.

League of Legends, Counter-Strike : Global Offensive, Starcraft II et Hearthstone auront un tournoi international de très haut niveau ce week-end. Cleek vous donne toutes les informations sur ces événements.

League of Legends

Les IEM World Championship de LoL voient s’affronter huit équipes venues des quatre coins du globe : GE Tigers et CJ Entus représenteront la Corée du Sud, World Elite représentera la Chine, yoe Flash Wolves est le challenger de Taïwan, SK Gaming et Gambit Gaming porteront les couleurs de l’Europe et Cloud9 et Team SoloMid celles de l’Amérique du Nord. Plus de 184 000 $ sont à se partager entre les participants, avec plus de 100 000 $ rien que pour le vainqueur.

Le format est le suivant : les huit équipes sont réparties en deux groupes qui se joueront en arbre à double élimination en BO1, ce qui signifie que chaque matchs se jouent en une manche, et que les gagnants s’affrontent, ainsi que les perdants entre eux. Le « gagnant des gagnants » va au prochain tour, ainsi que le vainqueur du match opposant le perdant de ce match au vainqueur de celui des perdants. Tout est clair ? Pour résumer, il faut perdre deux parties pour être éliminé du tournoi, et en gagner deux pour se qualifier.

cleek_arbre_lol_katowice

Les quatre qualifiés sont de nouveau répartis dans un arbre en simple élimination et s’affrontent cette fois-ci en BO3 (en trois manches) alors que la grande finale se déroulera en BO5.

Les deux groupes sont plutôt équilibrés même si la meilleure équipe de ce tournoi (et donc du monde) semble être GE Tigers. Il sera donc difficile pour Cloud9 de parvenir à l’étape suivante, mais ils sont tout à fait capables de se défaire de SK ou de yoeFW. SK ont leurs chances également, et la réelle surprise devra venir des taïwanais. Dans le groupe B, difficile de prévoir un résultat puisque TSM, champion nord-américain, affrontera un World Elite qui vient d’effectuer des changements dans son effectif et que les chinois n’ont jamais été aussi peu en forme de leur histoire dans leur ligue nationale. CJ devrait pouvoir se défaire de Gambit Gaming mais ces légendes coréennes sont très inconstantes, alors que les russes de Gambit sont clairement sur une pente ascendante en Europe.

Notre pronostic : GE Tigers, SK Gaming, Team SoloMid et CJ Entus qualifiés, avec une victoire finale des GE Tigers.

Counter-Strike : Global Offensive

Le FPS de Valve aura lui aussi sa compétition et pas des moindres : l’ESL One Katowice, l’un des « Majors », qui sont à CS:GO ce que le circuit du grand chelem est au tennis. La liste des participants est la suivante : Fnatic et Ninjas in Pyjamas pour la Suède, EnVyUs et Titan pour la France, Natus Vincere et Flipsid3 Tactics pour l’Ukraine, Cloud9 et Counter-Logic Gaming pour l’Amérique du Nord, Team SoloMid pour le Danemark, PENTA Sports pour l’Allemagne, Virtus.Pro pour la Pologne, HellRaisers pour la Communauté des États Indépendants, LGB eSports pour la Norvège, 3DMAX pour la Finlande, VOX EMINOR pour l’Australie et Keyd Stars pour le Brésil. 250 000 $ sont à se partager entre les participants, donc 100 000 $ pour les vainqueurs.

Le format est le même que pour League of Legends, sauf qu’il y a seize équipes et donc quatre groupes. Au risque de nous répéter : Les seize équipes sont séparées en quatre groupes qui se joueront en arbre à double élimination en BO1, ce qui signifie que chaque match se joue en une manche, et que les gagnant s’affrontent, ainsi que les perdants entre eux. Le « gagnant des gagnants » va au prochain tour, ainsi que le vainqueur du match opposant le perdant de ce match au vainqueur de celui des perdants. À la fin, les huit équipes se retrouvent dans un arbre à simple élimination en BO3.

cleek_arbre_csgo_katowice

Les grands favoris du tournoi sont Fnatic, EnVyUs, Ninjas in Pyjamas et Virtus.Pro qui se battent pour les trophées de Majors à chaque édition. Le dernier en date s’était par exemple fini sur une victoire des français de LDLC (maintenant EnVyUs) face aux Ninjas in Pyjamas, après avoir éliminé Fnatic en quarts de finale et que NiP aient battu Virtus.Pro en demi-finale. Tous les gros tournois offline où elles sont présentes sont disputés entre ces quatre équipes, et ce sera l’occasion de voir du beau spectacle encore une fois.

Notre pronostic : Fnatic, Na’Vi, nV, Titan, NiP, Hellraisers, Virtus.Pro et TSM qualifiés, et Fnatic en grand champion. Cocorico pour les français nV et Titan tout de même, les premiers étant tenants du titre et les seconds ayant dans leurs rangs le meilleur joueur du monde, KennyS.

Starcraft II

Les IEM World Championship sont l’ultime affrontement entre les meilleurs joueurs de la planète Starcraft II. Tous les participants sont évidemment sud-coréens et les voici : Les joueurs Terran seront Cure, Bbyong, INnoVation, Flash, FanTaSy, Maru et Taeja. Les représentants de la race Zerg seront Solar, Hydra, Life et Dark. Les Protoss seront incarnés par herO, Zest, Trap, Rain et Patience. Plus de 110 000 $ sont à se partager entre les participants dont plus de 68 000 $ pour le vainqueur.

Cette fois-ci, pas de format « compliqué », pas de phase de groupes, pas de double élimination : les joueurs ont été mis dans un arbre à simple élimination en BO5 et grande finale en BO7. Ils devront donc remporter quatre BO consécutifs pour clamer le titre.

cleek_arbre_sc2_katowice

Difficile d’établir un seul favori tant le niveau est élevé et que la position dans l’arbre a son importance. Le titre se jouera probablement entre Life, herO et Maru, mais herO et Life ne peuvent se rencontrer qu’en demi-finale. Life est vu comme le meilleur Zerg de tous les temps voire même le meilleur joueur de Starcraft II tout court. Des joueurs comme Zest, Rain, Taeja ou INnoVation peuvent cependant créer la surprise, mais herO est le maître des IEM (vainqueur de trois éditions et second des derniers IEM World Championship) et Life est champion du monde en titre, et vainqueur des derniers IEM Taipei, où il avait battu 4 à 3 Maru en finale, qui est lui déchaîné en ce moment.

Notre pronostic : Life vainqueur en finale contre Maru, mais la demi-finale contre herO aurait tout d’une finale également.

Hearthstone

Hearthstone également a son tournoi organisé par ESL à Katowice : l’ESL Hearthstone Legendary Series. Suite à la ligue hebdomadaire organisée par ESL et à différents qualifiers, seize joueurs se disputent le titre. Cependant, le premier tour a été joué en ligne, ce qui signifie que seuls huit joueurs s’affronteront sur scène en Pologne. James et Lifecoach pour l’Allemagne, Inderen pour le Danemark, Amaz pour Hong-Kong, SirKristjan pour l’Islande, Orange pour la Suède, RDU pour la Roumanie et Nalguidan pour l’Argentine se disputeront donc les 30 000 $ de gains, dont 13 000 $ pour le vainqueur.

Similaire à Starcraft II, le format est un arbre en simple élimination en BO5. Peu d’informations pour le moment concernant le choix des decks et la possibilité de changer donnée aux joueurs.

cleek_arbre_hearthstone_katowiceAprès une phase de qualifications très longue et de nombreux joueurs invités ayant sauté dès le premier tour, il n’y aura que peu de noms très connus du grand public sur scène. On espère voir du très beau jeu dans ce qui sera l’un des derniers grands tournois hors-ligne avant la sortie de l’aventure du Mont Rochenoire, qui bousculera à nouveau la méta.

Notre pronostic : Lifecoach a l’air d’être le favori, mais comme on en sait peu sur la majorité des joueurs présents, difficile d’établir un pronostic solide. Le titre devrait se jouer entre Lifecoach et RDU, au vu de la configuration de l’arbre.

 

Esport
Plus Esport