Hardware

Corsair Sabre Laser, la souris ultra light.

Corsair Sabre Laser, la souris ultra light.

La souris gaming c’est le tube de l’année et ça risque de continuer. Corsair a décidé de pousser la chanson, passant de la souris haut de gamme polyvalente à une série dédiée gaming pour évidemment suivre un des rares segments qui fait de la croissance dans le hardware.

J’ai toujours apprécié les souris Corsair. Leur look viril voir agressif, leur excellente qualité de conception  et leur polyvalence.

Avec cette Sabre, qui existe en deux déclinaisons optique ou laser, Corsair propose un produit réellement typé gaming et non un rebranding d’une série déjà existante comme on avait pu le voir avec la M65 RGB.

Sabre00003

Ergonomie

C’est un contact sans surprise qui se fait avec la prise en main de cette Sabre. Le feeling est immédiatement bon tout comme le confort assuré par une conception du corps intégralement en Soft Touch.

La Sabre est une souris relativement imposante et cette taille lui permet de pouvoir disposer ses 8 boutons de manière intelligente. En effet, si les 2 boutons principaux n’amènent pas de remarques particulières, l’asymétrie de la partie gauche permet un excellent placement des quatre autres boutons.

Les deux boutons accessibles avec le pouce sur la partie latérale gauche sont ainsi parfaitement accessibles sans avoir à bouger sa main ou à « tirer » pour aller les chercher. Rien à dire non plus sur les deux autres boutons sur la partie supérieure gauche. Je serais plus critique cependant sur le contact et la sensation qu’ils procurent : une certaine rigidité qui m’a clairement gênée pour ressentir un contact « franc » , m’obligeant alors à appuyer avec la pointe de l’index pour m’assurer du « clic ».

Tout cela est donc très positif mais c’est un autre point qui frappe le plus quand on a cette Sabre à la main : son extrême légèreté. La Sabre est effectivement sous la barre des 100 grammes.

 

Design / Qualité de Fabrication

Sabre00020

A gauche une Sabre à Droite une M65

Le design de cette Sabre est consensuel. Le corps de la souris est moins torturé que sur sa grande soeur M65. On y retrouve cependant la touche Corsair avec cette molette quasi identique à sa grande soeur…mais malheureusement tout en plastique. L’utilisation du plastique est en rapport avec le poids bien entendu car si la Sabre et la M65 « FPS » croisent aux alentours du même tarifs : sous les 70€, quand on soupèse les deux sœurettes, ce n’est pas du tout la même histoire.

Si la qualité de fabrication est totalement au rendez-vous, la conception de la Sabre dont l’objectif principal est la légèreté, est clairement en rupture avec la M65 qui pouvait faire valoir un corps et une molette en aluminium. Difficile de prétendre à la catégorie poids plume même avec de l’aluminium.

La légèreté d’une souris peut souvent être associée ( inconsciemment ) à une conception bas de gamme ou à l’utilisation de matériaux médiocres, ce n’est pas le cas ici. La recherche de légèreté s’est faite avec un sacrifice sur les matériaux évidemment mais aussi avec une recherche sur le design. L’exemple principal étant la partie évidée sous la molette.

Sabre00005

Sabre00011 Sabre00008

On ne saurait être complet sur l’aspect « design » sans évoquer la touche RGB très en vogue en ce moment aussi. La Sabre bénéficie donc de quatre zones autonomes qui peuvent être illuminées en RGB avec le logiciel de contrôle Corsair.

Sabre_4-ZONE

 

Enfin, pour être complet, le câble de la Sabre est de haute qualité, tressé avec son connecteur USB au design harmonisé au nouveau logo Corsair Gaming.

Sabre00004

 

Driver et configuration

Si l’installation de la nouvelle souris Corsair ne pose évidemment pas le moindre problème, c’est avec l’utilitaire CUE ( Corsair Utility Engine ) qu’on va pouvoir tirer le maximum de la Sabre.

Il faut donc aller chercher l’utilitaire sur le site du constructeur et télécharger un fichier compressé d’un poil plus que 46Mo.

L’utilitaire est en français et dès sa première exécution il demande une mise à jour du firmware de notre Sabre. Si ce CUE est commun à la gamme « Gaming » pouvant ainsi s’occuper du clavier comme du casque de la marque, son ergonomie est pour le moins déroutante. Aucun problème concernant les possibilités pour affecter les macros, changer les boutons, créer des scripts et évidemment s’amuser avec les zones d’éclairages mais l’aspect d’ensemble est décevant donnant à ce programme une sensation de version « beta » sur certains aspects. C’est sans doute le plus gros point noir de cette souris Sabre et malheureusement cela ne la concerne pas directement.

CUE1

 

Précision / Performances

Avec moins de 100 grammes à la pesée, cette souris ne glisse pas, elle vole !

C’est en tout cas la première sensation qui se dégage après quelques jours en utilisation intensive. Particulièrement agréable dans les jeux et notamment les FPS qui demandent des déplacements rapides et souvent brutaux, le capteur laser de la Sabre fait des merveilles. Sa petite soeur, équipée d’un capteur optique ( c’est la seule différence ) sera un peu moins précise ( 6400 Dpi contre 8200 pour la laser ) mais s’en sort aussi très bien.

La réactivité de l’ensemble est clairement un régal dans les jeux et la qualité de « glisse » est sans doute ce qui se fait de mieux à cet instant précis. La légèreté du corps de la Sabre fait sans doute beaucoup pour ce résultat mais il ne faut pas oublier une assise particulièrement bien conçue avec une surface importante accordée aux tampons en téflon.

Sabre00007

C’est ainsi 4 zones qui reçoivent les patins de la souris afin d’optimiser encore un peu plus la glisse et la vitesse de déplacement de la souris.

Avec une bonne utilisation du soft maison CUE, on pourra programmer 5 paliers de réglages de la définition et ainsi optimiser la précision et la réactivité suivant le contexte.

Rapport Qualité/Prix

A 69€ la Sabre Laser n’est pas particulièrement donnée. Elle se retrouve par exemple en face de l’excellente Logitech G502. Mais comme nous l’évoquions avec le dernier test d’une autre Logitech, la G402, cette souris est aussi un produit exclusif. Les FPS en général et CS:GO en particulier étant très populaires, Corsair s’engouffre sur le marché.

Par rapport à la G402 justement, la Corsair Sabre Laser est de 10 à 15€ plus chère mais propose un capteur Laser et une résolution de 8200Dpi là où la G402 plafonne à 4000…La version « optique » de la Sabre sera plus en phase avec sa concurrente suisse tout en continuant à proposer une résolution plus haute.

Vous l’avez compris, si la Sabre Laser ne pose pas vraiment de problème en ce qui concerne sa qualité de conception et son niveau de performances, c’est son prix qui peut faire tiquer. A cela on pourra facilement répondre que la nouvelle Corsair est pour le moment à son prix de lancement mais surtout que dans son segment « FPS » elle dispose d’arguments que les autres n’ont pas : la customisation RGB 4 zones, la résolution et sa légèreté record.

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware