Culture Geek

La cigarette électronique et votre ordinateur

La cigarette électronique et votre ordinateur

C’est une révolution dans l’espionnage industriel qui s’est produit ce mardi 25 novembre 2014 ! Un groupe de cyber-terroristes chinois a réussi à infiltrer la célèbre compagnie Airbus et à dérober des données ultra secrètes sur le prochain projet du géant de l’aviation, des données estimées à 27 millions de dollars. Et tout cela grâce à un virus installé dans la cigarette électronique d’un ingénieur. Une fois la cigarette reliée à l’ordinateur, le virus s’est développé au sein de sa cible, et, pendant la pause déjeuner de 12h (entre 19h et 20h en Chine), un cyber-terroriste a pris possession à distance de l’ordinateur, récupérant ainsi tous les dossiers du projet de l’ingénieur. Une enquête est en cours. D’après nos sources, ce groupe cyber-terroriste serait aussi à l’origine des bots sur Dofus…

Ce scénario complétement loufoque peut vous faire penser à certains articles publiés récemment dans des journaux comme The Guardian ou Metronews.

La fameuse cigarette électronique vérolée, porteuse d’un virus informatique.

Chez Cleek, on aime bien aller au fond des choses, et on va essayer d’y voir plus clair dans cette affaire.

La e-cigarette malsaine pour votre PC, vrai ou faux ?

Tout d’abord, il faut savoir que votre e-cigarette n’est pas une clé USB ou un téléphone portable, elle ne dispose pas de mémoire. Et qui dit « pas de mémoire » dit « pas de virus élaboré ».

Mais, pour que votre e-cigarette soit capable d’être rechargée et reconnue par votre ordinateur, elle dispose d’une toute petite mémoire, un tout petit code, qui dit « Oh PC, je suis une cigarette électronique, recharge-moi » . Et c’est là que ça devient intéressant.

En théorie, ce code peut être changé. Bien sur, il faut être extrêmement doué en informatique pour réaliser ce travail, mais cela est possible. Seulement, avec si peu de mémoire, ce code ne permettra pas de créer un virus très élaboré mais simplement un tout petit virus, capable de tâches basiques, comme endommager votre PC par exemple, mais en aucun cas voler des données comme mentionné plus haut. On peut cependant penser que les grandes agences de sécurité travaillent sur ce problème, pour élaborer des virus à partir de petits codes.

Donc, pour résumer, imaginez que quelqu’un s’amuse à recoder les protocoles USB de toutes les cigarettes électroniques, ou simplement de quelques unes, et qu’une de ces cigarettes malsaines tombe entre vos mains, endommageant ainsi votre ordinateur, gratuitement : c’est tomber dans le sketch de la chauve souris de Bigard.

En conclusion, ne vous laissez pas embobiner par les vendeurs de cigarettes électroniques qui vous promettent des cigarettes hors de prix sûres pour votre ordinateur. De même, n’acceptez pas le contenu d’un article sans y réfléchir à deux fois.

Culture Geek
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Plus Culture Geek