Apple perd une bataille devant un tribunal cette semaine. La société à la pomme a essayer de faire annuler un brevet d'une société chinoise. Les accusations portant sur Apple étaient que celle-ci l'a détourné pour la fonctionnalité " Siri" des iPhones.

La firme shanghaïenne Zhizhen Network Technology qui a breveté en 2004 en Chine les droits du logiciel "Xiao i Robot", accuse Apple d'avoir violé ce brevet pour la conception de son système de reconnaissance vocale Siri, et avait déposé plainte en 2012.


 Siri, l'assistant personnel intelligent d'Apple qui est commandé par la voix, fut commercialisé en même temps que l'iPhone 4S en 2011. Mais Zhizhen expliquent que "Xiao i Robot" , breveté 7 ans avant, fonctionnent de la même manière et possède des applications dans de nombreux domaines incluant les télécommunications, la finance et l'e-commerce. 

 

Dans une autre procédure, Apple avait demandé aux autorités Chinoises d'annuler le Brevet original déposé par Zhizhen, mais sa requête fut rejetée par le bureau d'Etat de la propriété intellectuelle, organisme sous contrôle gouvernemental.

 

La marque à la pomme avait donc fait appel de la décision administrative en saisissant fin 2013 la justice Chinoise. le Premier tribunal populaire intermédiaire de Pékin a rendu son verdict cette semaine.

"Le tribunal n'approuve pas les motifs de l'action (…) engagée par Apple", a-t-il conclu. 

"Le verdict confirme la décision prise par le comité de révision (du Bureau d'Etat de la propriété intellectuelle), et le brevet en question concernant l'invention du 'système de reconnaissance vocal' demeure valide", a-t-il expliqué, en référence au brevet de Zhizhen. 

Ayant pris connaissance de la décision de justice, Apple a décidé de faire appel auprès d'un autre tribunal pékinois, est-il précisé dans ce même communiqué.

Ailleurs sur le web

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Clavier Corsair K55 RGB Pro XT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.