Hardware

Et si Microsoft était dans le vrai ?

Et si Microsoft était dans le vrai ?

Ce 20 Mai, Microsoft présentait à New York sa troisième déclinaison de sa Surface Pro.

Les plus médisants diront que ce concept hybride de Microsoft n'a jamais trouvé son public, que Windows 8, sur lequel il repose évidemment, est son talon d'achille…les plus mesurés insisteront uniquement sur son prix.

Microsoft frappe clairement un grand coup.

Pour ma part, je pense que ce mardi 20 mai, Microsoft a frappé un grand coup.

J'ai déjà dit à plusieurs reprises, tout le bien que je pensais de l'OS Windows 8 et plus particulièrement de Windows 8.1 Phone. Je continue à penser, bien qu'utilisateur intensif du Galaxy Note 3 et d'androïd par voie de conséquence, que Windows Phone est en avance sur Google et Apple. Sur tablette Windows 8.1 est plaisant et instinctif…sur PC l'OS est stable et performant, seul son "modern UI" vient perturber l'utilisation classique que l'on fait aujourd'hui d'un OS PC.

Les tentatives qui consistent à importer l'expérience tactile d'une tablette sur un ultrabook, ne sont pas concluantes pour moi. Je suis un utilisateur d'un ASUS Zenbook tactile depuis un moment…je crois n'avoir jamais utilisé cette fonctionnalité. De même et pour rester sur Asus, le concept Transformer est lui aussi séduisant sur le papier mais trop restrictif à l'usage…le clavier amovible est intéressant mais uniquement pour les emails et autres tâches secondaires…

Remplacer un "vrai" PC par un produit nomade, facile… c'est encore réellement un mythe. 

Je côtoie des gens qui m'expliquent qu'ils n'utilisent plus que leur Ipad …la réalité est bien différente; le poids et l'épaisseur de leur sacoche permet de constater qu'un bureau nomade autonome implique d'embarquer avec soit un "vrai" portable, qu'il soit Windows ou Apple.

Le vice-président de Microsoft chargé de Surface, Panos Panay, présente la nouvelle tablette.

Comme le rappelait malicieusement Panos Panay au début de sa présentation du Surface Pro 3, « 96% des possesseurs d'iPad ont aussi un ordinateur portable »

Alors pourquoi cette nouvelle Surface Pro 3 place Microsoft dans une position de leader technologique qu'il n'a que très rarement tenu ?

Le meilleur des deux mondes…mais en windows

Le produit Surface disposait déjà d'atouts comme le clavier protège-écran, savante inspiration du "smart cover" de l'Ipad et d'un clavier détachable; avec cette troisième déclinaison, c'est sur le plan de la technique que Microsoft enfonce le clou.

Tout d'abord, Microsoft arrive à embarquer dans un châssis de 9.1mm d'épaisseur ( soit environ l'épaisseur d'un Ipad 2 ), un Core i7 et un SSD afin de donner à cette Surface le même ADN qu'un PC classique…le tout dans 800 grammes et avec l'autonomie d'un ultrabook de la dernière génération…au service d'une dalle 12" disposant d'une résolution de 2160 x 1440 pixels.

La première chose qui frappe quand on regarde cette nouvelle Surface en détail c'est la sensation d'avoir un produit très haut de gamme, classieux à la finition impeccable…ce qui, tout en étant d'un niveau acceptable, n'était pas le cas avec ses deux grandes soeurs.

Surface pro 3

L'autre point important qui est un des piliers de la stratégie poussée par le nouveau PDG de Microsoft, Satya Nadella, c'est l'objectif "One Microsoft" qui consiste à imbriquer toutes les divisions de l'entreprise ( Phone, Xbox, Office…) et de les faire travailler ensemble dans une logique de convergence.

En oubliant le Windows RT, on fait tourner toutes les applications du monde Windows dans un concept et un environnement aussi simple que celui d'une tablette. Oubliées donc les restrictions que devra affronter Apple quand il lancera son Ipad Pro, oubliées les limitations d'Androïd…l'interface de Windows 8.1 si décriée prend tout son sens avec ce produit.

Là où Microsoft veut nous emmener c'est vers une redistribution des cartes complète sur le marché des portables. Sa Surface Pro 3 est en effet, sur le papier, le meilleur des mondes :

  • Encore plus de légèreté qu'un ultrabook
  • L'ergonomie d'une tablette et sa rapidité d'utilisation
  • ​Un spectre d'usage extrêmement large par opposition aux systèmes limités IOS et Andoïd.

​​Sur ce plan, la démonstration de l'utilisation du stylet est particulièrement remarquable : on combine alors la puissance d'un ultrabook avec un système de prise de notes performant et convivial.

Et si on déroule le film présenté par Microsoft, on se prend à rêver et à presque toucher la cohérence de la stratégie Microsoft, presque un miracle compte tenu du flou qui a pu régner pendant des années :

Accessibilité totale et parfaite de tous les documents sur PC, tablettes, smartphone…Xbox ? Idem pour le domaine vidéo-ludique, la musique, la communication…

Beaucoup de choses chez Microsoft prennent subitement un sens si on considère que ce produit peut vraiment venir se placer comme la pierre angulaire de la stratégie de Redmond.

 

Conclusion, premier avis

​Vous l'aurez compris je suis très enthousiaste sur ce produit. Il me tarde de l'avoir entre les mains en espérant que tous ces bons points relevés se matérialisent dans les faits.

Comment vous expliquer objectivement mon enthousiasme ? 

La première chose que j'ai constaté en observant cette Surface Pro 3 c'est qu'elle rassemblait tous les points positifs que j'ai retenu et apprécié chez certains produits que j'ai eu la chance d'avoir entre les mains :

  • La légèreté et la puissance d'un Ultrabook haut de gamme comme le Zenbook d'Asus que j'utilise depuis un bon moment maintenant.
  • La polyvalence et les nouveaux usages amenés par le Lenovo Yoga 2 Pro.
  • La prise de note et la dématérialisation avec la tablette Galaxy Note 10".

​​Peut-on pour autant dire que cette Surface Pro 3 condamne les PC portables ? Je ne sais pas.

Ce qui me semble crédible par contre c'est de dire que les marchés de l'ultrabook et de la tablette 10" vont se retrouver bouleversés si le nouveau joujou de Microsoft tient ses promesses.

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Voir commentaires (2)
2 Comments
  1. Cairn

    2014-05-22 at 23 h 36 min

    Vraiment intéressant, est ce qu’on a une idée du prix (ou comme les versions précédentes ? ) .

    Tout cas si y’as des packages complets ca risque de faire mal en entreprise. Intéressant,puissant , compatible pour les entreprises et léger ca donne de bonnes chances pour ma part de me tenter au boulot .

    A voir dans la pratique comme souvent , je ne doute pas de 8.1 j’en ai en test , mais bien plus du reste (solidité , batterie..)

    A suivre de près

    • Djey

      2014-05-23 at 6 h 42 min

      On commence à 799€ sur les versions i3 et on arrive à 1459€ sur la version SSD 256/i7…en gros, on colle aux prix d’un bon ultrabook / macbook Air

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware