Hardware

Corsair Obsidian 250D : le test

Corsair Obsidian 250D : le test

Alors que durant l'année 2013 la plupart des constructeurs majeurs de châssis se sont rués sur la marché du Mini ITX, Corsair à lui rongé son frein…aucune référence à son catalogue.

La marque semblait même à contre courant en présentant son énorme 900D, une maxi tour de presque 20Kg.

L'arrivée de l'Obsidian 250D est donc un petit événement pour Corsair et c'est surtout sa seule référence disponible dans ce format pour le moment.

 

L'effervescence autour des steam machines et la tendance à la miniaturisation ne pouvaient plus être ignorées par le constructeur.

Reste qu'avec une stratégie qui consiste à faire des boîtiers magnifiques mais massifs, l'Obsidian 250D, avant même d'être visible, suscitait des interrogations.

 

 

 

Ne tournons pas autour du pot, de mon point de vue, l'attente valait vraiment la peine, le 250D est une vraie réussite.

Unboxing vidéo du Corsair Obsidian 250D

​Design / Ergonomie

Côté design, le 250D ne peut pas renier ses origines, on retrouve le style sobre et épuré dont dispose la ligne Obsidian. Pour faire simple, le 250D semble être un 350D compressé.

Le format est presque celui d'un cube ( 290 x 277 x 351 mm ) et, contrairement à mes inquiétudes sur la capacité de Corsair à faire du "petit", il est relativement compact. Enfin, n'oublions pas que Corsair cible les utilisateurs exigeants, donc je modère le terme "compact" en précisant qu'il est compact pour un boîtier mini-Itx destiné à envoyer du gros !

La façade est facilement amovible et les capots latéraux disposent de nombreux évents afin d'assurer le bon refroidissement de l'ensemble. Comme pour la plupart des produits Corsair, on a vraiment le sentiment d'avoir un produit solide et sérieux entre les mains. Même si l'aluminium ne trouve pas sa place sur ce boîtier (simple placage sur la façade ), le design Corsair qui n'est pourtant en rien révolutionnaire, fait son effet.

Le capot supérieur dispose d'une surface vitrée permettant de mettre en évidence le coeur du système ( CPU / Ram ).

Parler d'ergonomie sur un boîtier mini-itx est un exercice compliqué. L'Obsidian 250D n'est pas un châssis qu'on glissera dans un meuble TV, ce n'est pas sa vocation. Par contre, pour construire une configuration solide et n'ayant rien à envier à un PC ATX classique ( à l'exception du SLI ), dans ce cas là le 250D fait des merveilles.

Alimentation classique, refroidissement liquide, carte graphique jusqu'à 300mm et 140 à 145mm disponibles pour un ventilateur de CPU. Le tout avec une étonnante facilité de montage pour un mini-itx. L'excellente conception du châssis permet d'envoyer les mains relativement facilement et encore de loger 2 Hd 3.5" et 2 HD 2.5" dans un système de baies astucieux.

Enfin, il est à noter que l'ensemble des manipulations "classiques" peut se faire sans aucun outil. Seul le démontage du berceau 5.25" nécessite d'enlever 4 vis.

 

Qualité de Fabrication

Difficile de prendre en défaut un produit Corsair sur le terrain de la qualité de fabrication. Le 250D n'échappe pas à la règle.

L'assemblage du boîtier est parfait, la qualité de la peinture est très bonne, ( c'est souvent un problème chez certaines marques ). La câblerie d'origine est bien pensée et encore une fois, le système de baies pour les disques durs permet de monter ces derniers sur silent bloc.

Débarrassé de l'ensemble de ces capots, la rigidité de la structure métallique vient confirmer cette excellente qualité de fabrication.

  

Fonctionnalités

La conception et l'agencement de ce châssis font clairement des miracles. Toutes les cartes graphiques jusqu'à la 780Ti ou la 290X peuvent s'installer dans le 250D. Si vous souhaitez rester en aircooling, le dégagement supérieur permet d'installer un ventirad performant. Quand à une installation d'un kit watercooling, la face avant permet de recevoir un kit radiateur 120mm ( un ventilo de 140mm est d'origine ), les plus extrémistes pourront envisager de monter un radiateur de 240mm sur le côté . Cependant, même si la carte graphique dispose de suffisamment de place, un watercooling du GPU me semble difficile. Néanmoins, les plus bricoleur pourront se risquer sur ce sujet car une fois l'option 240mm engagée, la place récupérée à l'avant du boîtier permet d'envisager une pompe et un réservoir.

Équipements et Bundle

Si on s'attend à recevoir un maximum de visserie, câbles et autres, on sera sans doute déçu au premier contact. Cependant soyons objectif : le 250D arrive avec des ventilateurs corrects, des filtres à poussière de partout, un système de baies avec montage des HD sur silent blocs…en réalité difficile de faire plus complet sur un mini Itx.

 

Rapport Qualité / Prix

La qualité se paie a t-on l'habitude de dire. Corsair cultive cette habitude avec son positionnement haut de gamme.

Pourtant, avec un prix compris entre 89 et 95€, l'Obsidian 250D va faire de l'ombre à pas mal de marques ne disposant pas de l'aura de la marque américaine.

Pétris de qualités, l'Obsidian 250D satisfera l'utilisateur exigeant en lui donnant en plus des perspectives d'évolutions, ce qui n'est pas une mince affaire sur un boîtier mini Itx.

 

 

 

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware