Audio

Razer Kraken : que vaut ce casque 7.1 virtuel ?

Razer Kraken : que vaut ce casque 7.1 virtuel ?

Le secteur des casques/micros pour gamers est riche, très bien représenté par un grand nombre de marques et les produits sont disponibles pour des prix allant de 10 à 500€. De Sennheiser à Logitech en passant par Beyerdynamics et Corsair, les constructeurs rivalisent de technologies et de dénominations marketing pour démontrer que leur casque propose le meilleur son « gamer »vde l’histoire de tous les temps de l’humanité ever…et si quelques-uns ne parviennent pas à concrétiser leurs rêves de grandeur, il faut avouer que ce marché est ultra compétitif et que les modèles de qualité sont plutôt faciles à trouver

Aujourd’hui je vais m’intéresser au casque de Razer « 7.1 virtuel » : le Kraken. Razer étant une marque reconnue pour ses souris, claviers et…tapis de souris, il fallait savoir ce que valait le casque du spécialiste du périphérique gamer.

Un casque vendu aux alentours des 100€ soit un budget raisonnable pour pouvoir se payer du matériel de bonne qualité et soigner ses tympans. J’aurais pu me consacrer à d’autres références, mais j’avais l’intense envie de découvrir ce que donne un casque « surround » virtuel haut de gamme.

 

 

20141012_150721

Oh le beau reflet à droite !!!

Remboursé par la sécu ce texte ? Je vais demander à mon ophtalmo.

Remboursé par la sécu ce texte ? Je vais demander à mon ophtalmo.

 

La boîte et les trucs à l’intérieur

 

Razer livre son produit dans une belle boite toute verte et noire bourrée d’informations précises et incroyables : à lire ces quelques lignes, c’est sûr, le Kraken c’est le meilleur !

Bref, quand vous ouvrez la boîte vous tombez face à un magnifique texte noir sur vert fluo (très agréable comme combinaison de couleur…) faisant la promotion de la marque avec les signatures de M. le PDG et d’un certain « Razerguy », l’homme rasoir donc.

Le casque est présenté derrière une vitre en plastique qui donne un aspect théâtral au déballage de la bête. Vous trouvez aussi un petit guide d’installation et des autocollants. Personnellement, ce qui m’intéresse, c’est le produit, pas la boîte. Donc passons dès à présent au casque.

 

Le casque et ses belles DEL toutes vertes, et Synapse 2.0

 

Un casque plutôt sobre

Impressionnant non ?

Impressionnant non ?

 

Le casque est intégralement recouvert de plastique noir, les oreillettes sont en similicuir et sont de type fermées et circum-aural. Razer vise donc une isolation aux bruits ambiants grâce à ce design fermé. Globalement le casque est plutôt léger et le plastique est de bonne qualité (il ne s’endommage pas facilement en tout cas). Le casque abrite aussi un micro flexible rétractable et entouré d’une DEL verte du plus bel effet, tout comme les écouteurs sont marqués du logo Razer rétro-éclairé en vert fluo. A noter aussi que le Kraken 7.1 est « pliable »…pourquoi les guillemets ? Parce que cette fonctionnalité est franchement inutile. Jugez par vous même avec l’image ci -dessus.

Le Kraken se branche grâce à un câble USB classique. Une fois branché, vous devrez installer les pilotes Razer Synapse sur votre ordinateur pour pouvoir bénéficier du fameux son 7.1 surround. Voici quelques captures de l’interface de ces pilotes qui apportent une personnalisation bienvenue pour ce casque. Vous pourrez configurer le son surround selon votre audition, modifier l’égaliseur ou encore switcher entre 7.1 et 2.0 selon les applications: jeu, musique, films etc.

 

synapsecapturesynapseaudiocaptsynapsemicrocaptsynapseegalcapt

 

 

Ecoute : que vaut ce 7.1 ?

 

Et bien c’est plutôt sympa. J’ai testé le casque avec différentes musiques pour commencer. La musique électronique souvent « spacialisée » rend très bien avec le 7.1 mais le rock, la musique classique et le reste (jazz, opéra etc.) sont plus agréables en 2.0. Les basses sont puissantes, les médiums bien rendus, et seuls les aigus se cassent un peu la figure : un certain déséquilibre est présent mais il n’est pas trop marqué et l’écoute est donc généralement convaincante avec la musique.

Passons ensuite aux jeux et aux films.

Tests sur :

-Watch Chiens

-CoD Fantômes

-Champ de bataille 4

-Crise n°3 avec un « Y »

-Grand vol de voiture IV

-Skyfall

-2012

-Star Guerre III

 

Sur des jeux comme CoD Ghosts ou Battlefield 4 le surround fonctionne très bien, l’immersion est quasi totale. Là où ça pêche c’est sur les mondes ouverts. En effet, le test sur Watch Dogs et Assassin’s Creed IV donne un résultat moyen pour le razer. J’ai surtout remarqué un mangue d’homogénéité des basses fréquences…bref c’est plus agréable en 2.0 sur ce genre de jeux.

Dans les films le résultat est satisfaisant pour les films à grand spectacle. 2012 donne une belle baffe dans la tronche à l’écoute, et l’immersion est garantie dans Skyfall. Je n’ai pas testé le casque sur des mélodrames-dramatisant-dramatiques-avec-une-tragédie-engluée-dans-des-morceaux-de-violon…restons sérieux, ce n’est pas tellement le secteur que vise ce produit !

Pour le micro on a vu mieux même si l’isolation aux bruits ambiants est bonne. Je ne vais pas m’attarder là-dessus car on achète pas le Kraken pour son micro, mais avant tout pour avoir un casque surround à un coût plutôt raisonnable.

 

 

Confort de port

 

Le Kraken est recouvert d’un revêtement en tissu pour le crâne et de similicuir pour les oreilles. Ces matières sont assez résistantes et pas trop « dures », si bien qu’après plusieurs heures de port, le casque ne provoque pas de douleur particulière, son poids étant de plus assez maîtrisé.

Il y a toutefois un point noir : les oreilles chauffent sérieusement au bout de 40/50 minutes consécutives de port. C’est une sensation désagréable et retirer le casque fait le plus grand bien. Il y a donc un problème d’aération dans ce casque qui peut gêner le joueur très « concentré »…

Il m’a enfin semblé que si le casque n’était pas douloureux il appuyait assez fort sur la zone de l’articulation de la mâchoire, peut-être en raison de la forme parfaitement circulaire des oreillettes.

 

 

 

Conclusion

 

Donc pour résumer, l’écoute est plutôt bonne avec quelques couacs mais souvent une bonne restitution du son. On est loin d’un vrai son surround mais pour le prix la qualité de ce casque est largement acceptable. Quelques points apportent un vrai plus au Razer Kraken 7.1, à commencer par ses pilotes très évolués (Synapse 2.0) et faciles à personnaliser, ainsi que la très bonne spacialisation dans les sources sonores adéquates. Quelques points fâchent aussi, comme le confort et l’hétérogénéité du spectre dans certains jeux offrant de très vastes espaces.

Le Razer Kraken comblera le joueur qui n’est pas trop exigeant, se fera détester par le plus pur audiophile, amènera aux louanges éternelles les spécialistes du marketing et du packaging et nous laissera penser que pour ce prix, peu d’autres casques proposent ce niveau de qualité.

 

 

 

 

Audio

Etudiant mais passionné, fan de hardware et joueur PC, je suis dévoué à la cause des CPU, au combat des GPU et à la guerre du périphérique. Moi, c'est Kphaël

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Audio