Les premiers retours du nouveau robot tondeuse sans fil Dreame A1

Un robot tondeuse à la fois innovant et simple à utiliser, pour moins de 2000 €, vraiment ? C’est exactement ce que Dreame nous promet avec le lancement de son tout nouveau robot tondeuse sans fil, le Dreame A1 ! Pourtant spécialisée dans les robots aspirateurs, la marque chinoise s’attaque aujourd’hui au marché européen des tondeuses autonomes. Et apparemment, elle entend y frapper un grand coup avec cet appareil de tonte sans câbles ni balises. Voilà qui nous amène bien évidemment à vous livrer les premiers avis sur le Dreame A1. Alors, ce nouveau robot tondeuse sans fil Dreame A1 est-il une future terreur des pelouses ? On vous explique tout !

Caractéristiques du robot tondeuse sans fil Dreame A1

Pour une première, on peut dire que la firme chinoise n’a pas fait les choses à moitié avec son tout nouveau robot tondeuse à navigation GPS. Cette tondeuse intelligente offre en effet un véritable concentré de technologie et d’efficacité !

Tout d’abord, l’installation du Dreame A1 se veut facile et sans prise de tête pour l’utilisateur. Il suffit de brancher la station d’accueil/recharge, et puis c’est tout. Pas de câble périphérique, pas de balises pour délimiter la surface à tondre sur votre terrain. Pourtant, derrière cette étonnante simplicité, le Dreame A1 promet de (très) belles performances.

À l’image des robots aspirateurs de la marque, l’A1 embarque la fameuse technologie 3D Omnisense pour s’assurer une parfaite navigation sur son terrain de jeu. Celle-ci utilise des capteurs high-tech et un radar laser Lidar capable d’une portée de 70 mètres, tout en bénéficiant d’un angle omnidirectionnel de 360° à l’horizontale, pour 59° à la verticale. Résultat ? L’appareil est en mesure de détecter les animaux et autres obstacles de plus de 10 mm, en plus de pouvoir cartographier avec une grande précision toute la zone de tonte, à la manière d’un GPS.

Parfaitement autonome grâce à l’IA, cet appareil est programmé pour rentrer automatiquement à la maison jusqu’à sa station lorsqu’il détecte la pluie, en toute sécurité (certification IPX6). Idem si sa batterie arrive à moins de 15 % de charge. Et vous savez le meilleur dans tout ça ? Le Dreame A1 reprend ensuite automatiquement sa tâche… à l’endroit même où il s’était arrêté !

Dreame A1

Côté tonte, ce Dreame A1 fait également le travail. Doté d’une lame flottante à la vitesse de rotation de 2 200 tours/minute, ainsi que de roues motrices crantées capables d’arpenter une pente de 24° (45 %), l’A1 peut facilement prendre en charge la tonte d’un terrain allant de 1 000 à 2 000 m2. Le tout en 24 heures seulement, en fonction du mode de tonte choisi.

Vous devriez regarder aussi ça :
Des tomes à petit prix chez Kurokawa !

Bien entendu, l’utilisation du Dreame A1 est pilotée grâce à son application dédiée. Cette dernière permet entre autres de régler la hauteur de coupe par secteur (30 à 70 mm). Vous pouvez également sélectionner un des 4 modes d’utilisation, en fonction du besoin : jardin entier, zone(s) délimitée(s), bordures ou mode spot.

 

Les premiers avis sur le Dreame A1

À l’heure actuelle, le seul avis sur le Dreame A1 qui soit disponible est celui de Fantomas HiTech. Pour lui, le test de ce nouveau produit s’avère tout à fait concluant. Cet avis positif sur le Dream A1 semble toutefois légèrement tempéré par rapport à l’utilisation de l’application, cette dernière s’avérant perfectible selon le célèbre Youtuber. Nul doute que les futures mises à jour de printemps combleront les éventuelles lacunes de l’application Dreame A1.

Évidemment, nous ne manqueront pas de scruter les prochains retours d’expérience provenant des spécialistes du web. Comme vous pouvez vous en douter, ce nouveau robot tondeuse Dreame A1 risque fort d’animer l’actualité de la tech dans les semaines à venir…

 

Dreame face à la concurence

Le marché français des dispositifs de tonte intelligents attend ce modèle signé Dreame de pied ferme. Annoncé au prix de 1 999 €, où se situe-t-il par rapport à la concurrence ? Déjà, son tarif le place au même niveau que le Ecovac G1-2000, alors que ce dernier requiert l’emploi de bornes de repérage. Fonctionnant tel un GPS autonome, le système du Dreame A1 s’avère donc être d’un rapport qualité-prix plus intéressant.

En revanche, l’A1 reste moins accessible que certaines tondeuses intelligentes déjà présentes en Europe. On pense notamment aux Segway Navimox i105 et i108. Ces alternatives demeurent performantes, tout en étant disponibles à moins de 1 000 €. Néanmoins, il semble que le petit bijou ultra technologique développé par Dreame dispose d’une longueur d’avance en termes d’efficacité, de fonctionnalités et de précision. De quoi rapidement s’imposer sur le marché français ? Wait and see…

En attendant, Dreame n’en oublie pas pour autant son domaine de prédilection. En effet, le fabricant asiatique anime encore et toujours l’actualité de la tech grâce à la récente annonce de différentes sorties relatives aux nouveaux robots aspirateurs et aspirateurs laveurs Dreame.

Restez à l’affût car un test complet vous sera prochainement proposé !