Pokémon GO, la seconde partie des fêtes d’hiver commence dès le 23 décembre

C’est le moment de porter ces plus beaux vêtements de fêtes ! Évoli et ses évolutions porteront des chapeaux de fêtes pour l’occasion ! !

La première partie des Fêtes d’hiver touche à sa fin et Niantic espère que ses dresseurs ont passé un excellent moment jusqu’à présent. Pour ceux qui souhaitent prolonger le plaisir des fêtes, la seconde partie de cet événement saisonnier débarque dans Pokémon GO dès le 23 décembre avec une multitude de surprises pour les joueurs !

Dans le cadre de l’événement, Évoli et toutes ses évolutions enfileront leurs plus beaux chapeaux de fêtes dans Pokémon GO ! Et ce sera également la première fois pour les Dresseurs de faire évoluer leur Polarhume portant un ruban de fêtes en Polagriffe !

Les joueurs devront aussi relever un nouveau défi de collection sur le thème de l’hiver, mais également combattre pendant la Journée de Raids Séracrawl de Hisui. Vous retrouverez également un bonus d’évènement, sans oublier une étude ponctuelle. En effet, les Dresseurs pourront accéder à cette Étude ponctuelle pour exaucer leurs souhaits et gagner des bonus d’éclosion des Œufs, de la capture de Pokémon ou de la collecte de Poussière Étoile. Le chemin que vous choisirez déterminera les bonus et les tâches que vous aurez pour l’événement !

Quel que soit le souhait que vous choisirez, tous les Dresseurs qui termineront la recherche recevront des objets et auront l’occasion de rencontrer M. Mime de Galar et d’autres Pokémon sur le thème hivernal.

Vous devriez regarder aussi ça :
Fairphone lève 49 millions d’euros

Pour retrouver les informations complètes liées à l’événement Fêtes d’hiver, n’hésitez pas un faire un tour sur le blog officiel ! Et pour toutes les actualités du jeu sur VG, c’est par .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.