Test – Withings Sleep Analyzer : la solution qui analyse votre sommeil à votre place !

Après vous avoir proposé le test du thermomètre connecté de la marque Withings, nous revenons vers vous cette fois-ci avec le Sleep Analyzer. Il s’agit d’un appareil à placer sous son matelas et qui vérifiera la qualité de votre sommeil, mais pas que ! Le Sleep Analyzer analyse également les ronflements et l’apnée du sommeil. Bref, des données intéressantes pour tout un chacun.

Le Sleep Analyzer est trouvable au prix de 129,95 € sur le site de la marque.

 

Déballage 

Le Sleep Analyzer de Withings nous arrive dans une petite boîte rectangulaire. Sur l’avant, on retrouve le logo de la marque ainsi qu’une représentation de notre produit du jour. De plus, on trouvera la référence et quelques informations supplémentaires. On apprend notamment qu‘il se place sous notre matelas et qu’il n’est pas nécessaire de porter un quelconque accessoire supplémentaire pendant son fonctionnement. Assez pratique en soi, surtout quand on sait à quel point les appareils pour l’apnée du sommeil sont invasifs et désagréables. Sur la boîte, Withings indique que le Sleep Analyzer a été cliniquement approuvé. Sur le côté gauche du carton d’emballage, on aperçoit une nouvelle fois le logo de la marque. À droite, nous avons des informations complémentaires sur le produit :

  • Suivi avancé du sommeil : score et cycles
  • Détection de l’apnée du sommeil de grade médical
  • Détection des ronflements
  • Suivi continu de la fréquence cardiaque

À l’arrière de la boîte, ces informations sont une nouvelle fois rappelées. On apprendra seulement en plus que le Sleep Analyzer est compatible en théorie avec tous les matelas.

Ouvrons maintenant cette boîte. À l’intérieur, on trouve une seconde boîte, comme un écrin, qui contient tous nos accessoires parfaitement bien rangés.

Que trouve-t-on dans la boîte ? :

  • Le Sleep Analyzer
  • Le guide d’installation rapide
  • Un adapteur secteur européen
  • Un adapteur secteur anglais

Withings Sleep Analyzer

 

Caractéristiques techniques

Configuration requise

Application – Withings Health Mate est le meilleur compagnon pour suivre son activité, son sommeil, son poids, et bien plus encore.
Visualisez vos évolutions et vos progrès, et profitez de conseils personnalisés.
Quel que soit votre objectif santé, vous trouverez une source de motivation et de soutien sur Health Mate.

Wifi : synchronisation automatique | 2,4 Ghz b/g/n | WEP/WPA/WPA2.

Configuration requise – Sleep Analyzer peut être installé sur un smartphone ou une tablette via l’app Health Mate, disponible gratuitement sur iOS (14+) et Android (8+).

L’installation nécessite un smartphone ou une tablette.

Une connexion WIFI est nécessaire pour installer et utiliser Sleep Analyzer.

Appareil

Revêtement – Revêtement en tissu haut de gamme.

Dimensions et poids – Longueur : 637 mm  / Largeur : 190 mm / Épaisseur : 5 mm  / Poids : 350 g.

Capteurs – Capteur pneumatique : mesure vos fréquences cardiaques et respiratoires et vos mouvements à travers le matelas par ballistographie.

Capteur sonore : identifie les signaux audio spécifiques aux épisodes de ronflements et d’arrêts respiratoires.

Synchronisation et stockage des données Stockage de données gratuit et illimité avec un compte Withings.

Stockage des données en local entre les synchronisations.

Alimentation secteur – Alimentation 5V 1A + Adaptateur secteur USB (inclus)

Données suivies

  • Durées de sommeil, d’endormissement et de réveil
  • Apnée du sommeil avec classification des résultats selon la gravité
  • Cycles de sommeil : léger, profond et paradoxal
  • Fréquence cardiaque continue et moyenne
  • Durée des ronflements
  • Score de sommeil

 

Test

Mise en place

L’installation du Sleep Analyzer est plutôt simple et rapide. Il suffit dans les faits, de télécharger l’application de la marque et de brancher notre appareil sur une prise secteur. Ensuite, on le place sur les lattes de notre sommier et on suit les étapes à l’écran sur l’application. En quelques minutes à peine, le Sleep Analyzer est prêt à être utilisé. Le plus long dans l’histoire, c’est d’attendre la calibration de l’appareil qui prend une dizaine de minutes environ.

Néanmoins, attention si vous souhaitez changer l’utilisateur de la solution de Withings pour le proposer à votre conjoint ou enfant par exemple. Il faudra « oublier » l’appareil sur l’application et le réinstaller de zéro pour permettre à quelqu’un d’autre de votre foyer de l’utiliser. Idem, il faudra aussi penser à le réinitialiser complètement à l’aide d’une petite épingle (comme celle présente avec les smartphones) pour le réinstaller une seconde fois.

 

Application 

L’application est assez classique en soi. Elle me fera clairement penser à celle de Fitbit que j’utilise quotidiennement avec mon Inspire 2 notamment. Sur l’application, on retrouve nos informations personnelles que l’on aura renseigné à l’inscription. Ici, on trouve le poids et l’IMC de l’utilisateur mais aussi nos programmes et les tendances de sommeil.

Tout en bas de l’application, nous avons le droit à 4 « onglets » parmi :

  • Accueil
  • Tableau de bord
  • Appareils
  • Profil

Ici, on va traiter plutôt de la partie sommeil. Une fois que l’on est debout, le Sleep Analyzer se synchronise avec l’application pour nous transmettre nos données liées à notre sommeil. Dans cet exemple, j’avais dormi 8h20. Cela paraissait plutôt fiable puisque je relevais environ 8h de sommeil avec ma montre connectée. On trouvera toutes les informations concernant la qualité du sommeil : les périodes éveillées, le sommeil léger, profond etc…

Plus bas, on trouve la fréquence cardiaque sur la nuit complète. En comparaison avec ma Inspire 2 (que je sais fiable grâce à une cardiologue), je sais également que les données relevées ici sont plutôt correctes dans l’ensemble. Le Sleep Analyzer relève 65 battements par minute dans la nuit du 3 avril.

Plus bas dans cette même fenêtre, on trouvera l’information concernant l’apnée du sommeil. Ici, l’application me révèle une apnée du sommeil normale à légère. Donc rien d’inquiétant en soi. Par contre, la donnée est-elle fiable ? Malheureusement, je n’ai aucun point de comparaison possible. Je ne peux donc croire que cet appareil sur parole. Encore en dessous, nous avons le droit aux ronflements. À titre personnel, je ne ronfle pas mais mon conjoint, lui énormément. Malheureusement, dans cette situation, le Sleep Analyzer relève les ronflements de mon mari. C’est un peu dommage mais aussi un peu compréhensible au vu du vacarme qu’il peut faire. 😆

Via l’application de Withings, on trouve aussi des données sur la journée, la semaine mais aussi sur le mois. Ici, j’apprends que sur la semaine étudiée, j’avais un score moyen de 63 et une moyenne de 6h46 de sommeil. Sur le mois, cela remonte un peu avec 74 de relevé. Les périodes de sommeil semblaient réalistes par rapport à ce que relevait ma montre connectée Inspire 2.

Vous devriez regarder aussi ça :
Récap' cinéma : découvrez les sorties du 11 mai 2022

Par contre, attention, en cas de coupure de courant pendant la nuit, l’enregistrement se coupe net et ne reprend pas une fois le courant rétablit (d’où ma nuit avec le score de 26).

Utilisation quotidienne

À l’usage, l’utilisation du Sleep Analyzer est plutôt ludique grâce à son application simple et facile d’utilisation. Malheureusement, j’ai constaté que les données ne se mettaient pas à jour dès le réveil mais bien une fois sortie du lit. Je ne peux donc pas voir mes données au réveil le matin tant que je suis encore dans le lit. Il faudra penser à les regarder un peu plus tard. Personnellement, avec ma montre connectée, cela faisait partie des premières choses que je faisais au réveil. Cela change donc un peu mes habitudes du quotidien.

On constatera également que les ronflements de votre conjoint sont relevés comme les vôtres. En effet, après l’avoir installé pour l’essayer sur moi et constaté des ronflements (alors que je ne ronfle pas), j’ai décidé de le re-paramétrer pour mon mari. Et bingo ! Je remarque des ronflements sur les mêmes plages horaires et sur des temps similaires. Chez mon conjoint, l’appareil relève une apnée du sommeil normale à légère de 10 par heure environ. Dans cette situation, c’est presque une apnée modérée puisqu’elle démarre à 15. À surveiller donc ! À titre de comparaison, pour ma part, je n’en avais en moyenne que 2 à 8 par heure. Néanmoins, ces données sont-elles réalistes ? On ne peut pas vraiment le savoir à moins de contacter un médecin à ce sujet. Mais cela pourrait être intéressant à essayer !

En ce qui concerne les battements du cœur et le temps de sommeil, les données relevées par le Sleep Analyzer semblaient correspondre à ce que je trouvais avec ma montre connectée Fitbit. Dans la logique, le reste devrait aussi être véridique également. Cela peut être intéressant d’essayer ce système si vous vous posez des questions avant de vouloir vous lancez dans des démarches médicales. Cela peut être rassurant dans beaucoup de cas.

Dans tous les cas, si vous craignez faire de l’apnée du sommeil, je ne peux que vous conseiller d’en parler à votre médecin.

Attention aussi, car le Sleep Analyzer ne mesure que 63 cm. Si vous avez un grand lit et que vous avez tendance à piquer la place de votre partenaire, l’appareil ne pourra plus calculer vos mesures. Dans cet exemple précis, le rythme cardiaque diminue drastiquement et c’est tout à fait normal puisque vous ne serez plus dessus. Mais pour quelqu’un qui dort seul dans un grand lit et qui est agité dans son sommeil, cela pourra créer des incohérences assez palpables.

L’idéal d’un tel produit, c’est aussi que l’on n’est pas obligé de porter quelque chose sur soi pendant notre sommeil. Je pense notamment aux montres connectées qui peuvent serrer un peu pendant la nuit et être gênants.

 

Conclusion

Au final, le Sleep Analyzer de Withings est un produit plutôt intéressant sur le papier. Il pourra relever notre rythme cardiaque, le temps de sommeil mais aussi sa qualité. De plus, il sera en mesure de nous indiquer si l’on fait de l’apnée durant notre sommeil. Il s’agit-là d’un appareil très rassurant si l’on est amené à se poser des questions sur ce sujet sans en être certain. L’idéal, c’est que les données relevées au sujet du rythme cardiaque et du temps de sommeil semblent correspondre à ceux données par ma montre connectée Fitbit.

En plus de cela, ici, pas d’appareil de connecté à soi. On est donc libre de nos mouvements et aucunement gêné par un bracelet qui serre un peu trop le poignet.

Attention néanmoins, l’installation n’est pas si évidente que cela, surtout si vous souhaitez changer son utilisateur sur l’application. Il faudra réinitialiser l’appareil complet grâce à une petite épingle qui n’est pas fourni dans le bundle.

Pour s’offrir le Sleep Analyzer, il faudra débourser tout de même 130 euros en moyenne. Honnêtement, je pense qu’il s’agit d’un achat voulu et réfléchi pour vérifier notamment une suspicion d’apnée du sommeil.

 

Argent Award Vonguru

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.