Steelseries Prime Mini Wireless – Plus forte, plus durable

Ça faisait un moment que nous n’avions pas eu sous notre loupe un produit de chez Steelseries. Annoncé courant septembre, le constructeur de produits haut de gamme avait dévoilé une mise à jour de sa gamme Prime. Aujourd’hui, c’est donc la souris Prime Mini Wireless qui passe sur notre radar pour dévoiler ses nouveaux atouts. Vendue au prix maximum conseillé de 139,99 euros, nous avons donc affaire ici à une souris qui se veut destiné à un public exigeant. Saura-t-elle tenir ses promesses ?

Steelseries Prime

La prime mini Wireless dans son environnement naturel

Unboxing

Comme pour l’ensemble des produits Steelseries que l’on connait, la Prime Mini Wireless est livrée dans un packaging assez classique. Une boîte orange avec des teintes grises viennent mettre en avant le modèle que nous nous apprêtons à essayer. Par son premier encart, le fabricant défini sa souris comme une souris de précision pour le gaming à très haut niveau. Autant dire que la barre est placée extrêmement haut d’emblée.

L’arrière de la boîte quant à elle va mettre en avant différents points fort de la Prime Mini Wireless. On notera par ailleurs une batterie longue durée. Affichant une durée de batterie de 100 heures avec une seule charge. Un argument de poids dans un monde où les souris sans fil ont mauvaise réputation de par une durée de vie souvent très faible. On aura également d’autres avantages techniques présentés

Prime Mini Wireless

Au niveau du contenu, on retrouve naturellement la souris, qui de par sa taille, porte très bien son appellation Mini. Pour accompagner ce modèle sans fil, on retrouve un câble USB tressé en Type-C nécessaire pour la charge de l’appareil, ainsi qu’un dongle adaptateur et bien sûr, le port de connexion en USB-C également.

En suivant ces premiers éléments, on retrouve un bundle assez standard pour ce genre de produit. C’est surtout en se penchant dans un premier temps sur les caractéristiques techniques de la souris que les choses sérieuses vont commencer. Notamment avec son mode de fonctionnement du clic sur lequel nous reviendrons plus en détail plus bas.

Caractéristiques techniques

  • Capteur TrueMove Air de SteelSeries
  • Type de capteur Optique
  • CPI de 100 à 18 000, par incréments de 100
  • IPS 400 (testé sur les surfaces QcK SteelSeries)
  • Accélération 40 G
  • Type de switch magnétiques optiques Prestige
  • Indice de résistance des switchs -100 millions de clics
  • Systèmes d’exploitation Windows, Mac, Xbox et Linux. Port USB requis. (Un port Type-C est un plus)
  • Logiciels SteelSeries Engine 3.18.4+, pour Windows (7 ou version ultérieure) et Mac OSX (10,12 ou version ultérieure)
  • Connexion Filaire et sans fil
  • Poids 73 grammes
  • Dimension 120,3 mm x 66,2 mm x 40,7 mm

Première installation et prise en main

Comme vous avez pu le voir un peu plus haut, la Prime Mini Wireless nécessite impérativement de fonctionner avec Steelseries Engine. Si dans un premier temps, cela ne vous semble pas nécessaire, on va très vite noter un besoin important. Dans un premier temps, le changement de CPI est sous la souris, ce qui fait gagner de la place mais est assez gênant quand vous souhaitez changer de profil. Autant passer par le logiciel et changer au clic, ça sera bien plus dynamique. De la même façon, Engine vous permet d’avoir un œil sur l’état de votre batterie et configurer la souris en même temps. Un véritable couteau suisse numérique pour régler votre appareil comme vous l’entendez.

Prime Mini Wireless

Prime Mini Wireless

Une fois ces points vérifiés, on peut passer à la prise en main de la souris. Comme nous vous l’avons indiqué, ce modèle ne pèse que 73 grammes, ce qui s’avère très léger pour une souris non trouée. Aussi, si vous êtes amateur de modèles plus lourds, un certain temps d’adaptation sera demandé. De la même façon, la souris est assez petite (de par son nom Prime Mini) elle s’adaptera donc à la plupart des mains mais demandera une certaine adaptation pour les mains plus volumineuses.

Prime Mini Wireless

Au niveau de la forme de la souris, on est sur quelque chose d’assez conventionnel avec un creux sur le côté gauche pour loger facilement le pouce et atteindre les deux boutons latéraux. Exit la possibilité d’ambidextrie dont aurait pu hériter la Prime Mini de ses sœurs les Sensei, pour ce modèle, place aux droitiers. En ce qui concerne le reste de la prise en main, c’est assez difficile à décrire sans l’utiliser soi-même. On notera simplement que les palm comme les claw sauront très vite se positionner sur ce petit modèle.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Cooler Master CK352

 

Quid de la durée de vie ?

En ce qui concerne sa durabilité, nous avons pu constater que sur un Polling Rate de 1000Hz, la Prime Mini Wireless tient sa promesse de 100 heures. Avec cet atout, il est possible de la recharger à jour fixe (Comptez 2h maximum pour une charge complète). Toutefois, il faut voir cette particularité sur la durée. En effet, les batteries ayant tendance à s’épuiser sur la durée, on peut tabler sur une chute de 20% sous 6 mois à un an. Ceci étant dit, il faut savoir que la souris continue de fonctionner et ce même pendant son chargement. De quoi vous permettre de ne jamais être interrompu dans vos parties. Par ailleurs, la molette de la souris viendra clignoter en rouge flashy dès que cette dernière atteint 10% de durée de vie. Un signal à prendre en compte bien appréciable.

Prime Mini Wireless
Un petit voyant appréciable

De la même façon pour le clic, Steelseries a fait le choix d’un switch magnétique optique. Le mode de fonctionnement est par ailleurs assez simple. Au lieu d’avoir directement un interrupteur sous votre clic, ce dernier active un petit ressort activant ensuite une pression interne. Si d’un côté on obtient un son bien plus bruyant, on gagne en temps de réponse et surtout en durabilité. Le constructeur garanti par ailleurs 100 millions de clics, ce qui est généralement utilisé pour le nombre de frappe d’un clavier mécanique. Dans le cadre d’une souris, on tourne souvent plus aux alentours de 20 à 30 millions au grand maximum.

Steelseries Prime
Un aperçu du fonctionnement de ce switch

Enfin, le constructeur fait le choix de patins en céramiques amovibles. Ainsi, il est tout à fait possible de contrer l’usure de ces derniers en investissant dans une nouvelle paire et ainsi conserver en performances pour un prix modique.

Prime Mini Wireless

Et en jeu ça donne quoi ?

Comme il est indiqué par Steelseries, la Prime Mini Wireless se targue d’être une souris de précision. Il va donc de soit que cette dernière doit être testée sur des FPS. Dans le cadre si ce n’est pas ça qui manque ces derniers jours, notre choix s’est porté sur PUBG pour les essais. Les Battle Royal nécessitant une précision accrue et surtout de la réactivité nous avons considéré qu’il s’agissait d’un parfait candidat.

Dans le cadre d’un CPI bas, on constate une très bonne réactivité de la part de la souris. La précision est au rendez-vous et il n’est pas nécessaire de faire d’énormes mouvements amples pour atteindre notre cible. Avec des CPI plus élevés, c’est un peu plus particulier, les mouvements semblent trop brusques et on a parfois du mal à atteindre notre cible. Si vous êtes amateurs de nervosité, il y a des chances que vous soyez frustrés surtout sur les premières heures d’essai.

Prime Mini Wireless
Deux boutons latéraux pour des actions rapides

Mention spéciale cependant au système sans fil qui lui, semble totalement au point. Les mouvements sont parfaitement retranscrits et après deux semaines d’utilisation, il n’y a eu aucun saut de connexion ce qui est relativement rare pour le souligner.

 

Un mot pour conclure ?

Nous vous avons annoncé initialement que Steelseries avait placé la barre très haut au niveau des attentes pour son produit. Et les retours sont bien au dessus de ce que nous attendions. Si la souris se veut un peu étrange avec un CPI élevé, elle reste extrêmement fidèle à plus basse fréquence. La précision est bel et bien le maître mot de la Prime Mini. On ressent par ailleurs un certain travail de la firme a ce sujet.

Si le prix de 139.99 euros peut être facilement un frein pour de nombreux acheteurs, elle sera un très bon atout pour d’autres. Par ailleurs sa version filaire se voudra bien moins coûteuse (69,99 euros) et peut être un bon compromis pour un budget plus modéré.

Or Award Vonguru

 

Prime Mini Wireless
8 Le Testeur
La communauté ( votes)
Pour
  • Légère et maniable
  • Excellente réponse du sans fil
  • Prise en main agréable après un certain temps
  • Câble de charge maillé résistant
Contre
  • Uniquement pour droitier
  • Prix très élevé pour une souris
  • Le clic peut être gênant pour certains
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.