C’est sans doute l’un des coups les plus rudes qui vient d’être porté aux crypto-monnaies ces dernières heures par les autorités chinoises.

La banque centrale du pays (Banque Populaire de Chine) a déclaré que toutes les transactions liées à la crypto-monnaie étaient illégales et devaient être interdites. Sur son site Web, elle précise que toutes les cryptos, y compris le Bitcoin, ne sont pas des monnaies fiduciaires et ne peuvent pas être mises en circulation sur le marché. La Banque Populaire de Chine interdira aux institutions financières, aux sociétés de paiement et aux sociétés Internet de faciliter les échanges de crypto-monnaie. Avec l’appui des autorités, elle va renforcer la surveillance des risques liés à de telles activités. Dorénavant, il est interdit aux bourses étrangères de fournir des services en rapport avec les cryptos aux investisseurs du continent chinois via Internet.

Toutes les transactions sont maintenant « résolument interdites conformément à la loi ».

Chine Crypto

La répression sur le minage amplifiée

De manière quasiment parallèle, l’agence de planification économique de la Chine a déclaré qu’il était urgent que le pays élimine le minage des cryptos. Le message ne va pas par 4 chemins puisque pour eux, la répression visant les mineurs est essentielle dans les efforts pour atteindre les objectifs de réduction des émissions carbone du pays.

Cette seconde salve de décisions à l’encontre des cryptos fait suite à des premières actions en mai dernier.  Un groupe d’action dirigé par le vice-Premier ministre Liu He avait annoncé une vague de sanctions visant à réduire les risques financiers. La première conséquence a été une première chute du prix du Bitcoin.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test- Souris Deepcool MC310

Toujours à la même période, plusieurs actions ont été menées à l’encontre des fermes de minage dans le pays. Cela a entraîné quasi mécaniquement une baisse des prix des GPU avec un afflux de cartes graphiques sur le marché de l’occasion.

Cependant, depuis le fin de l’été, le marché des GPU s’est de nouveau emballé en Chine engendrant une nouvelle hausse des prix des cartes graphiques mais aussi la recrudescences des fermes de minage clandestines.

La Chine : 70% de l’offre mondiale de cryptos

La Chine a dont décider de frapper fort sur la répression. Le fait de rendre illégales toutes les transactions de crypto-monnaie dans un pays qui représente une énorme majorité du volume des échanges autour des cryptos, va avoir des conséquences multiples à court terme.

Tout d’abord, les cours du Bitcoin et Ether est en forte baisse depuis ces dernières heures. Enfin, il est sans doute probable que ces décisions affectent les prix des cartes graphiques à l’échelle mondiale.

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.