HyperX Cloud Flight Wireless : du sans-fil et de la performance

Installée depuis longtemps dans le marché du Gaming, HyperX se positionne depuis un moment comme une bonne référence en matière de périphérique. En effet, le constructeur a fait le choix depuis quelques années d’une recette bien connue : l’amélioration de ses produits les plus solides. C’est donc naturellement par le biais de leur gamme de casque Cloud que se tourne notre regard. Avec le Cloud Flight Wireless, HyperX souhaite proposer un casque haut de gamme performant et durable. Vendu au prix maximum de 139,95 euros, lumière sur ses avantages et inconvénients.

HyperX Cloud Flight Wireless

Unboxing du HyperX Cloud Flight Wireless

Comme pour de nombreux casques de nos jours, le packaging se veut au plus simple possible. En effet, il est assez rare que ces modèles soient achetés en boutique physique (qui plus est dans le contexte actuel). Les fabricants vont donc au plus pratique et HyperX n’échappe pas à la règle.

Nous retrouvons donc à l’avant les informations essentielles avec notamment la mention du fonctionnement sans-fil et la batterie pouvant aller jusqu’à 30 heures d’autonomie. Un détail des plus importants sur lequel nous reviendrons plus tard. Il nous est indiqué également que le casque ne se veut compatible qu’avec les consoles et PC. Les smartphones quand à eux ne pourront pas bénéficier de la connexion 2,4Ghz de par le fait qu’un dongle USB soit nécessaire.

Comme d’habitude, l’arrière de la boîte va être plus spécifique. Mettant en avant les caractéristiques techniques basiques du modèle. On constate par ce biais que le fabricant fait le choix d’un micro détachable et non rétractable. Comme pour tous les casques sans fil de nos jours. On va bien entendu retrouver les différentes touches de contrôle disponibles.

HyperX Cloud Flight Wireless
Des accessoires très sommaires

Passons maintenant à l’intérieur du package. On va retrouver notre casque soigneusement placé dans un cerclage en plastique pour s’assurer qu’il ne bouge pas. Au milieu, on retrouve le dongle sous forme d’une clé USB assez grande par rapport aux capteurs que l’on trouve habituellement. Enfin, on va avoir à disposition un petit câble de charge USB de Type-C.

Caractéristiques techniques

  • Réponse en fréquence 20 Hz – 20kHz
  • Impédance 32Ω
  • Diamètre intérieur 60mm x 40 mm
  • Coussinets d’oreille en mousse à mémoire de forme
  • Microphone détachable omnidirectionnel (sensibilité -45 ± 3 dB)
  • Contrôles du volume et des effets sur les oreillettes gauche et droite
  • Connexion en Bluetooth 2,4Ghz via un dongle USB
  • Câble de charge de 60 centimètres
  • Poids 300g

 

Côté confort

Au niveau de l’ergonomie, la forme du Cloud Flight est assez connue des modèles d’HyperX. Un modèle de casque conventionnel avec des oreillettes ovales pour englober l’ensemble du lobe. Pour le renfort autour des oreilles et l’arceau, le constructeur a décidé de partir sur du simili cuir. Un fondamental que l’on ne présente plus pour obtenir une bonne isolation.

HyperX Cloud Flight Wireless

Fait intéressant, l’arceau se veut un peu plus rigide, ce qui permet naturellement d’éviter que l’on ressente une trop grosse pression sur le haut du crâne au bout de quelques heures. Au niveau du poids, tout est bien réparti au niveau des deux oreilles permettant d’éviter qu’on ressente une gêne sur la durée. Attention toutefois si comme moi vous avez l’habitude de porter une seule oreillette quand on vous parle. Cela commence souvent à peser et faire mal au bout de quelques dizaines de minutes.

HyperX Cloud Flight Wireless
Tous les branchements sont sur l’oreillette gauche

En terme d’ergonomie, on retrouve nos fidèles boutons latéraux avec la molette du volume sur le côté droit. Le côté gauche quant à lui dispose du bouton d’allumage et le port de charge. Par ailleurs, on dispose ici d’une petite fantaisie bien pratique : le micro se désactive par la pression de l’oreille gauche.

HyperX Cloud Flight Wireless
Pour couper le micro, rien de plus simple

Si il y a cependant une chose qu’on va pouvoir reprocher ici, c’est au niveau de l’état de la batterie. En effet, le seul moyen de savoir si votre casque arrive au moment crucial de la charge est dicté par un bip de plus en plus présent. Si ce système fonctionne sur de nombreux modèles, on aurait apprécié la possibilité de voir cet état sur la barre des tâches de Windows par exemple. Un bon moyen d’anticiper cette déconvenue car rappelons-le, le câble n’est pas assez long pour jouer et charger en même temps. C’est d’ailleurs déconseillé par la marque dans son mode d’emploi. Il faudra donc passer obligatoirement par HyperX Ngenuity pour avoir un œil là dessus une fois la mise à jour disponible.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Soundcore Life P3 : des écouteurs toujours aussi efficaces

 

Et côté performance ?

La première chose qu’on va inexorablement chercher sur un casque, c’est son son. Dans ce cas précis, on va tout d’abord se fonder sur sa spatialisation. En effet, ce dernier n’étant destiné qu’au jeu et non le lifestyle, il faut donc se concentrer sur ce point. Dans cette configuration, lorsque l’on s’essaie aux FPS notamment, on arrive rapidement à repérer d’où provient chaque son. On sent que le module fait un très gros travail sur l’émulation pour reproduire avec le plus d’exactitude possible l’amplification des sons.

 

HyperX Cloud Flight Wireless
Un micro multidirectionnel précis

Cependant, tant que nous restons sur le son, le casque ne dispose pas de son propre réglage de son. De nombreux modèles dispose maintenant d’un réglage autonome permettant de jauger le son, ici, la molette de volume va contrôler le son de Windows ce qui ne donne pas un trop grand intérêt. Ceci étant, il s’agit d’une légère critique sur la valeur ajoutée de la molette, qui bien sûr reste utile en matière de casque console. Pour le son, rien de spécial à dire, la captation est claire et précise. On ne retrouve que très peu d’écho des bruits environnant à part vraiment les bruits sourds.

On terminera bien sûr sur la durée de vie de la batterie. Annoncée comme fonctionnelle pour une durée continue de 30 heures, il faudra prendre en compte que cette mesure est basée sur une utilisation à 50% de la puissance maximale du volume ainsi que sur la désactivation des effets lumineux. Si on pousse les capacités au maximum, on obtient d’avantage une durée de fonctionnement de 10 à 13 heures en moyenne, ce qui reste honorable par rapport à ce qui se fait sur le marché. A noter également, le casque se met en veille après plusieurs minutes sans recevoir d’information à diffuser. De quoi économiser votre batterie.

Pour la charge, il faudra compter entre 1 et 2 heures grand maximum. On notera par ailleurs que l’effet de charge est représenté par une pulsation de plus en plus fixe. Un petit effet graphique qui n’agresse pas l’œil et va correctement s’insérer dans votre environnement.

 

Conclusion

Le HyperX Cloud Flight wireless se veut une valeur sûre en matière de performances auditives et vocales. Le son spatial est correctement émulé et on retrouve de vraies basses parfois trop mise au placard par d’autre fabricants. La durée de charge est correcte et on atteint facilement les 30 heures dès lors qu’on désactive les effets lumineux un peu trop gadget (à mon goût).

On regrettera toutefois la si faible taille du câble de charge donnant parfois lieu à des situations inconfortables lorsqu’on oublie de le charger une nuit. La fiche USB étant en Micro-USB, il est cependant facile de palier à ce souci tant tout le monde a ce genre de chose dans ses placards.

Vendu au prix de 139,95 euros, si ce dernier remplit sa durabilité vantée par la garantie de deux ans, il s’agit ici d’un excellent casque justifiant facilement son prix mais qui aura sûrement encore de la marge d’optimisation dès les prochaines versions.

 

Or Award Vonguru

Review 0
8 Le Testeur
La communauté ( votes)
Pour
  • Oreillettes confortables
  • Son spatial fidèle et fiable
  • Vitesse de charge très agréable
Contre
  • Câble de charge trop court
  • Douloureux au niveau des oreilles si mal porté
  • Molette de volume semi-anecdotique sur PC
Design et Look
Confort et Ergonomie
Qualité Audio
Bundle et équipement
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.