Rogue Lords – Qu’il est bon d’être méchant

Dans un monde où tout le monde aime jouer les méchants, Nacon décide de prendre les choses à revers. C’est par le biais de Rogue Lords que vous allez déchainer les forces démoniaques et redonner sa superbe au seigneur des Ténèbres. Au travers un XIXème siècle en plein essor, à vous de mener vos créatures sur le chemin de la gloire. Et surtout, reprendre ce qui vous est dû. Avec une sortie prévue pour l’automne 2021, retour sur ce nouveau Rogue-like stratégique aux allures chatoyantes.

Rogue Lords
Pour ce test, nous avons eu accès à la bêta fermée, nous permettant de parcourir jusqu’à la fin du premier chapitre. L’histoire et le gameplay peuvent encore être approfondis.

 

Présentation de Rogue Lords

Comme je vous l’indiquais juste avant, vous incarnez les forces du mal. Des siècles auparavant, le Diable a été banni de la Terre et s’est retrouvé scellé en enfer. Avec la perte de foi de nombreux fidèles, le sceau a fini par s’effriter. Il est donc temps pour vous de reprendre les rennes d’un monde en pleine incertitude. Pour se faire, vous devez, par le biais de fidèles armés, vous frayer un chemin à travers les différents chapitres. Le principe premier du Rogue like est présenté à vous par l’utilisation de ces unités. Ainsi, au fur et à mesure de votre avancée, vos succès et vos échecs, les compétences et équipements doivent évoluer pour s’adapter à votre progression.

Rogue Lords

Bien évidemment, le jeu nous présente petit à petit les diverses mécaniques. En effet, l’ensemble du prologue sert de tutoriel maquillé en aventure. Nous sommes accompagnés au travers des différents tableaux. Par conséquent, rien n’est laissé au hasard et on peut découvrir les fonctionnalités une à une.

Au niveau de la direction artistique, on retrouve un style très gothique. Depuis le design des personnages jusqu’aux décors. On sait très vite où on se trouve et ce que représente chacun des éléments mis à notre disposition. Le jeu s’inspire d’ailleurs beaucoup de la mythologie macabre. Pour cette étape de test, on parcoure donc le chapitre aux côtés du Cavalier sans tête, Bloody Mary et Dracula. Des personnages que tout le monde connaît et peut reconnaître.

Rogue Lords
Des cinématiques en biplan dynamiques

Éléments de gameplay

Une partie classique de Rogue Lords va s’articuler dans un premier temps sur l’avancée de votre équipe. En effet, en fonction des différentes routes que vous prenez, plusieurs variantes vont pouvoir se présenter à vous. On les dénombre selon les éventualités suivantes ;

  • Combat
  • Amélioration
  • Évènements aléatoire (négociation, intimidation, récupération)

En fonction des différentes actions entreprises à chaque étape, vos personnages gagnent en compétence. Par exemple, vous allez parfois croiser la Mort (en personne), cette dernière va vous proposer d’échanger les âmes amassées dans les combats contre des amélioration. Ainsi, nos personnages sont de plus en plus dangereux.

Rogue Lords
Une interface singulière mais efficace

En ce qui concerne l’élément principal du jeu, les phases de combat, nous avons affaire à du tour par tour. Pour préparer votre stratégie, vous disposez de vos trois personnages mais également de points d’action. En fonction de l’impact des compétences, chacune coûte plus ou moins cher. Une simple attaque basique coûte 1 points là où une capacité spéciale ira de 2 à 4 points. Il faudra donc calculer l’impact de chacune de vos actions et penser en conséquence aux délais de recharge de chacun d’entre eux. Pour s’articuler autour d’un autre point, chaque personnage dispose d’une capacité spéciale. Par exemple, le cavalier sans tête est capable de réinitialiser la récupération de tout ses sorts.

Rogue Lords
Chaque personnage a ses propres spécificités

Le diable n’est jamais réglo

Dans Rogue Lords, l’un des éléments les plus novateurs selon moi est que vous ne jouez pas selon les règles. Le Diable, omniprésent dans votre partie contrôle l’ensemble de votre avancée. Aussi, dans la plupart des situations vous pouvez tricher.

Vous devriez regarder aussi ça :
Récap' cinéma : découvrez les sorties du 17 novembre 2021
Rogue Lords
L’orbe sur le coin supérieure gauche représente vos points de mal encore utilisables

J’entends par là qu’il lui est possible de changer l’état des barres de vie des ennemis et alliés par exemple. Si cela peut donner l’impression que le jeu va être plié en quelques minutes, détrompez-vous. Cette fonctionnalité ô combien intéressante est extrêmement limitée. Vous disposez d’une jauge de puissance affiliée à cette fonctionnalité. Sa capacité de récupération étant très faible, vous allez donc utiliser cela avec parcimonie.

Rogue Lords
La fontaine de Styx vous permet de recharger votre barre

Vous l’aurez compris au travers de cet exemple, Rogue Lords s’articulera beaucoup sur la gestion de vos personnages et des ressources qui les compose. Il ne sera sûrement pas rare de devoir s’y reprendre à plusieurs fois au cours de votre partie pour rencontrer le succès escompté. Sans pour autant vous raconter l’ensemble de l’histoire, le jeu va d’ailleurs très vite vous le faire comprendre.

En effet, très tôt dans la partie, vous allez rencontrer le célèbre chasseur de vampire Van Helsing. Ce dernier, sur-boosté aux OGM va vous faire comprendre que vous n’êtes pour le moment pas de taille face à lui. À vous de renverser la vapeur et de préparer votre retour sur terre.

 

En quoi Rogue Lords se démarque ?

Si vous avez joué par exemple à Darkest Dungeon par exemple, vous allez ressentir beaucoup de similarité notamment au niveau de la difficulté croissante sur une même partie. Là où je considère une très forte démarcation, c’est au niveau des évènements aléatoire. Le fait que ces derniers influent sur vos prochaines actions ou simplement préparent quelque chose pour plusieurs nuits en avance offrent une autre facette stratégique intéressante.

Rogue Lords
Entre chaque partie, vous pourrez refaire votre équipe et anticiper le futur

Par exemple, le fait d’intimider des villageois lors d’un évènement va booster le personnage concerné. Entrer dans certaines zones purifiées par la foi ou simplement sanctifiées annonce une difficulté accrue pour un combat deux tableaux plus loin. L’ensemble de ces points mis bout à bout nous transporte dans la partie et pousse à une réflexion sadique et appréciable.

 

Conclusion

Rogue Lords s’annonce comme un excellent rogue like stratégique. Si on a d’avantage l’habitude de voir ce genre dans des RPG ou des jeux d’aventure, la recette appliquée ici est toute trouvée et fonctionne bien. Même si pour l’instant nous n’avons pu essayer que quelques personnages assez basiques, il va de soi que les développeurs nous réserve encore des surprises palpitantes.

De mon côté, le jeu est déjà rangé dans la liste d’envie pour sa sortie et il me tarde de mettre la main sur l’ensemble des abominations répertoriées dans le Necronomicon. Le gameplay combiné à une direction artistique que j’affectionne particulièrement garantisse sans nul doute des heures d’amusement à prévoir.

 

Or Award Vonguru

 

Review 0
9 Le testeur
La communauté ( Votes)
Pour
  • Gameplayu intuitif
  • Direction artistique pertinente et agréable
  • Jouer les méchants, c'est ce qu'on aime
Contre
  • Sûrement très élitiste sur la fin
  • Certains choix sont parfois difficile à comprendre
Graphisme
Scénario
Gameplay
Contenu
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.