Dota 2 tire l’E-sport vers le haut

Alors que le jeu Dota 2 fêtera cette année les 10 ans du commencement de sa phase bêta et de ses premiers tournois internationaux d’envergure, il est bon de regarder les chiffres pour se rendre compte que l’opus de Valve continue de séduire un très grand nombre de joueurs à travers la planète. Alors qu’il doit lutter face aux nouveaux venus ultra-populaires chez les plus jeunes comme Fortnite ou PUBG ou face aux autres valeurs sûres que sont Counter-Strike ou League of Legends, Dota 2 a toujours réussi à tirer son épingle du jeu, malgré un gameplay et un univers qui a relativement peu évolué au fil des ans. Et si certains critiquent le jeu pour sa difficulté d’y performer face aux joueurs déjà confirmés, sa base de joueurs quotidiens et de professionnels de l’E-sport est si solide que le jeu est toujours un succès.

Dota 2 est ce qu’on appelle une arène de bataille en ligne multijoueur, dont l’origine remonte au premier Dota, qui était un mod de Warcraft III : Reign of Chaos, sorti en 2003. Deux équipes de 5 héros aux caractéristiques bien différentes s’affrontent dans le but de capturer la base de l’équipe adverse, appelé l’Ancient. Mais le jeu se complique de nombreux autres éléments sur la carte avec des tours défensives à détruire au préalable, l’apparition toutes les 30 secondes de sbires de l’équipe adverse ou encore l’existence de bois où vivent des créatures neutres dont la destruction rapporte de l’or et de l’expérience permettant d’améliorer son héros dans les échoppes. S’il faut un peu de temps pour appréhender les spécificités de tous les héros et objets, le principe du jeu est assez facile à maîtriser. Mais pour y devenir vraiment bon, il faut un nombre ahurissant d’heures et de défaites frustrantes pour commencer à entrevoir des progrès et un espoir de victoires. Cette difficulté n’a toutefois jamais entamé l’enthousiasme de nombreux gamers.

Dota 2

Depuis sa création, Dota 2 a été le jeu qui aura organisé les plus gros tournois d’E-sport de la planète, et ce, dès 2011, avec à chaque fois des prize-money records pour les gagnants. 10 ans plus tard, et malgré une pandémie qui a aussi mis à mal les compétitions d’E-sport, Dota 2 est toujours un pionnier en la matière avec des tournois très suivis sur Twitch et dans lesquels s’affrontent les meilleurs joueurs du monde. Plus encore, ces tournois de Dota 2 sont les plus rémunérateurs puisque, sur les 40 gamers ayant gagné le plus d’argent dans des compétitions d’E-sport, 39 sont des joueurs de Dota 2. Et comme preuve supplémentaire de l’influence de Dota 2, il est l’un des jeux sur lesquels les paris sportifs sur l’E-sport sont les plus fréquents, un phénomène de pari sur des compétitions virtuelles qui paraissait encore impensable en Europe il y a quelques années de cela.

Vous devriez regarder aussi ça :
NZXT fait le plein de nouveautés avec alimentations, AIO et boîtiers

C’est donc en 2011 que l’histoire a commencé avec la tenue de The International, tournoi sur Dota 2 organisé par Valve avec un total de 1 million de dollars de prix. Ce tournoi s’est depuis déroulé tous les ans, en battant à chaque fois des records de prize-money. Une des éditions les plus marquantes pour l’époque fut celle de 2015, où l’équipe victorieuse, les Américains d’Evil Geniuses, remportèrent pas moins de 7 millions de dollars, pour un prize-pool total de 18 millions de dollars. Après ce succès, Valve a aussi lancé d’autres compétitions d’envergure appelées The Majors, un peu sur le modèle des Grands Chelems au tennis. 4 énormes tournois dont le plus gros reste toutefois The International. Avec 24 millions de dollars distribués en 2018 puis 30 millions en 2019, les dernières éditions de The International ont encore battu des records, alors que l’édition 2020 a été annulée et que celle de 2021 aura lieu en août prochain.

Dota 2

Mais encore faut-il comparer Dota 2 aux autres gros titres de l’E-sport pour voir si cette influence est réellement décisive ou juste une conséquence de la popularité grandissante de l’E-sport. En 2021, Dota 2 est toujours le second jeu le plus populaire sur Steam, juste derrière Counter-Strike : Global Offensive, un autre vieux de la vieille qui tient la route. Sur Twitch, le succès est un peu moindre que sur Steam car, même si des parties de Dota 2 ont été visionnées durant 40 millions d’heures en Janvier 2021, il n’est que 13ème au classement général des jeux les plus suivis sur la plateforme de vidéos en direct. Du côté du nombre de joueurs mensuels, Dota 2 n’est jamais descendu en-dessous des 600 000 gamers depuis sa sortie officielle en Avril 2013, et a même dépassé le 1 200 000 lors du plus gros pic de joueurs quotidiens en 2016. Ainsi, malgré une accessibilité limité pour les débutants et un gameplay accessible mais peu renouvelé, Dota 2 est loin d’être fini et continue d’être une locomotive de l’E-sport dans le monde.

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.