2021, l’année de l’iGaming ?

Entre l’évolution des attitudes des utilisateurs et les nouveaux moyens technologiques mis en place, une majeure partie des transactions effectuées dans le secteur de l’iGaming va être impactée en 2021. De nouvelles tendances, plus sécurisées, intuitives ou pratiques, vont apparaître, alors que certaines vont se consolider l’année prochaine.
igaming

Une sécurisation accentuée

Depuis l’entrée en vigueur de la directive européenne PSD2 (Payment Service Providers) qui régule les services de paiements électroniques, les sites sont désormais obligés de mettre en place des méthodes de vérification et de sécurisation renforcées des transactions. La double authentification, ou l’authentification à deux facteurs, va ainsi se répandre de plus en plus, et notamment via des technologies plus avancées que celles que l’on connaît maintenant. Par exemple, les moyens biométriques comme les empreintes digitales, les scans de l’iris ou du visage, vont ainsi se démocratiser pour permettre de confirmer un transfert d’argent de façon sécurisée. 

De plus, les entreprises vont se tourner vers l’Intelligence Artificielle ou le machine learning pour être en mesure de détecter plus facilement les fraudes ou de bloquer plus rapidement les brèches de sécurité via des systèmes intelligents capables de s’adapter en temps réel. La directive PSD2 donnera un coup d’accélérateur à ces tendances.

Les portefeuilles électroniques et applications tierces

L’autre grand changement que la directive a apporté est qu’il est désormais possible d’autoriser une partie tierce (en dehors de votre banque) à accéder à vos données financières pour qu’elle puisse payer vos factures. Certains acteurs tels que Google ou Amazon pourront donc effectuer des transferts d’argent pour vous ou des paiements automatiques, si vous les autorisez à le faire. Cela sera notamment pratique pour les personnes disposant de plusieurs comptes et souhaitant centraliser le tout au même endroit, ou alors pour accélérer le processus de règlement et ainsi en réduire les étapes et le temps d’attente.

D’autre part, plus les moyens de paiement se multiplient, plus les utilisateurs auront la liberté de faire leur choix au niveau de leurs préférences, tout en garantissant un niveau de sécurité supplémentaire. Par exemple, le site internet SlotsOnlineCanada.com/fr autorise l’utilisation de paiements classiques (via carte bancaire) mais aussi de près d’une quinzaine de portefeuilles électroniques différents, tels que ceux offerts par Skrill.com, Instadebit ou UseMyBank, pour miser sur ses jeux de casino en ligne. Beaucoup d’autres plateformes ont suivi cette tendance qui consiste à donner le choix à ses utilisateurs pour garantir la satisfaction client. D’ailleurs, selon une enquête publiée par Statista.com en novembre 2020, les e-wallets étaient utilisés pour près de 42% des transactions en ligne en 2019, devant les cartes bancaires (35%). Ce chiffre devrait augmenter jusqu’à plus de la moitié des paiements (52%) d’ici 2023.

e-wallet

L’ère de la monnaie virtuelle

C’est surtout l’utilisation des monnaies virtuelles qui est vouée à se développer dans les mois à venir. La plupart des monnaies fiat existent déjà sous une forme invisible (paiement sans contact, mobile, via carte, etc.). Mais la tendance devrait aller encore plus loin dans la disparition de la monnaie classique, d’autant plus que même les banques ou les grandes marques commencent à se lancer dans la mise en place de leur propre cryptomonnaie. Par exemple, le géant VISA a fait connaître son envie de créer une monnaie virtuelle après avoir été associé à plusieurs projets similaires, comme la mise en place d’une carte qui récompensera les achats en bitcoin, disponible en 2021 selon PresseCitron.net

L’iGaming devrait donc vivre l’année prochaine de nombreux changements en ce qui concerne les transactions en ligne sur les sites de paris ou de casinos, qui devraient certainement aider ce secteur à se développer et attirer plus de clients.

Ailleurs sur le web

Vous devriez regarder aussi ça :
Le nouvel iPhone SE 3 sera-t-il le premier smartphone bon marché 5G d'Apple ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.