Hardware

Test – BenQ Lampe ScreenBar Plus e-Reading

Rédigé par le

Test – BenQ Lampe ScreenBar Plus e-Reading

BenQ ScreenBar Plus e-Reading, le confort par la lumière

 

Lorsque l’on joue de manière prolongée sur un écran, nos yeux ont tendance à en pâtir facilement. De nos jours, nous nous focalisons d’avantage sur notre confort de jeu que sur la pérennité de notre vue. Pour palier à ça et toujours proposer une expérience de vie plus confortable, BenQ a développé une ScreenBar. Un module destiné à se fixer sur l’écran et réduire la fatigue oculaire via une luminosité intelligente. Proposée au prix maximum conseillé de 129 euros, quels sont les avantages de cet accessoire lumineux ?

 

Caractéristiques de la ScreenBar

Contrairement à d’autres tests que nous pouvons vous proposer, celui-ci ne va que très peu s’attarder sur le packaging de l’objet. En effet, la ScreenBar est proposée dans un emballage sobre comme savent faire les équipes de chez BenQ. On va y retrouver les informations principales de l’objet et également ses fonctionnalités principales.

 

Un emballage simple et efficace

Quatre axes majeurs et caractéristiques secondaires

  • Branchement par Port USB
  • Variateur de lumière intelligent
  • Variateur manuel
  • Réglage de la température de l’éclairage
  • Sans reflets sur l’écran : concentre la lumière sur le bureau
  • Pince brevetée accroche instantanément sur les moniteurs sans aucune compression sur la structure de l’écran
  • Durée de vie des LEDS : 50 000 heures
  • Dimensions : 49 cm x 9 cm x 9,2 cm

Le maître mot donné par trois des quatre points va être de vous laisser la possibilité de moduler votre espace. Personnellement, je vous recommanderais toujours de laisser l’appareil gérer son réglage et de simplement vous focaliser sur la température de celui-ci. En effet, on retrouve sur le boîtier de contrôle un petit capteur qui va de lui même déterminer ce qui fatiguera le moins vos yeux. Dans le cas contraire, vous pourriez risquer de vous surexposer à trop de lumière ou pas assez. Ce qui aurait pour but d’obtenir l’effet inverse et vous fatiguer d’avantage.

 

 

Au niveau de l’installation de l’appareil, celle-ci se fait de manière totalement intuitive. Si le mode d’emploi à l’arrière de la boîte est en chinois et anglais, il reste extrêmement intuitif. Il vous faudra tout de même suivre les recommandations indiquées pour ne pas risquer d’endommager votre appareil. Pour le positionnement, la Screenbar s’adapte aux écrans dont l’épaisseur varie entre 1 et 3 centimètres. Les écrans incurvés peuvent également bénéficier de cette installation.

Une fois votre ScreenBar branchée, il ne vous reste plus qu’à en profiter pleinement. L’appareil s’éteint ou s’allume sur pression du bouton central. Veuillez noter par ailleurs que si vous éteignez votre ordinateur, la lampe se souviendra de sa position allumée ou éteinte et donc reprendra cette fonction au prochain démarrage.

 

 

Utilisation au quotidien

Pour la partie de ce test, je me suis fondé sur deux lieux de vie bien distinct à savoir, mon bureau dans lequel je passe le plus clair de mon temps libre à dévorer divers jeux ou séries et mon lieu de travail, un open space sur-éclairé par des baies vitrées et dont la lumière varie sans arrêt. Vous vous doutez bien que passer 35 heures sur un ordinateur dans le second lieu n’aide que très peu à une bonne santé oculaire !

 

Côté bureau et usage privé

Lorsqu’il s’agit de jeu ou de profiter d’une bonne série, la ScreenBar se positionne comme un très bon atout. En effet, les changements constant de lumière ou de décor forcent vos yeux à vous adapter. Avec l’usage de l’éclairage intelligent, je ne ressentais que trop peu la différence de décor, ce qui m’a permis d’éviter bon nombre de migraines notamment après quatre à cinq heures d’exposition prolongée. Fait intéressant cette fois-ci du côté économique, j’ai pu me permettre de jouer dans l’obscurité plus sereinement. Avec une source de lumière correctement éclairée, j’ai tout de même ressenti des effets de fatigue visuelle. Cependant, ces effets sont surtout survenus compte tenu de la fatigue accumulée sur la journée.

 

 

En incluant d’avantage de pauses dans mes sessions, cette dernière ne serait certainement pas survenue et j’aurais, je pense, pu continuer plusieurs heures durant.

 

Et niveau boulot ?

De ce côté, j’ai pu en profiter pleinement pour quasiment les mêmes raisons. À la différence que les pauses sont plus espacées à raison de 30 minutes au total pour 7 heures de travail (hors pause déjeuner). Par conséquent, c’est un endroit très propice à la fatigue oculaire. On notera par ailleurs que la plupart des entreprises ne disposent que très rarement d’écrans performants. Et pour cause, l’achat de masse de ces derniers serait généralement une balle dans le pied dans tout type de business. Ainsi, il n’est pas rare que la fatigue se veuille croissante au fil de la semaine et bien sûr, la bonne migraine du vendredi soir qui est une amie de longue date maintenant.

Comme je vous en parlais plus haut, mon bureau est entièrement entouré de baies vitrées. Si la vue se veut très agréable, au niveau de la lumière c’est tout autre chose car celle-ci varie constamment au fil de la journée. J’ai donc pu profiter pleinement du variateur intelligent de l’appareil. Par ce biais, la lampe s’est tout bonnement adaptée me proposant un éclairage constant de 8h00 du matin jusque 16h00. Me permettant d’éviter de finir la journée à coup d’aspirine !

 

Conclusion

On considérera la BenQ ScreenBar comme un atout de premier choix dans la lutte contre la fatigue oculaire. Si le prix de 129 euros peut s’avérer rebutant dans une première mesure, il faut prendre en compte l’impact que peut avoir cette dernière sur votre confort. Si vous êtes sujet à de la fatigue rapide ou simplement des migraines ophtalmiques passagères, alors cet appareil peut vous aider. Je vous le conseillerais bien entendu à partir du moment où plus de la moitié de votre quotidien professionnel se passe sur un écran. Pour ce qui est du gaming, l’impact ne sera quant à lui que purement sur la durée et la préservation de vos facultés.

Dans tout les cas, il faut bien considérer qu’il ne s’agit nullement d’un dispositif médical miracle, dans le cas de troubles plus prononcé, un ophtalmologiste saura répondre à vos attentes.

 

BenQ ScreenBar Plus
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Très bon rapport qualité prix
  • Facile d'installation
  • Gestion intelligente de la luminiosité
Contre
  • Son poids ne s'adapte pas sur les pc portables
  • un peu lourd pour les écrans fragiles
  • Parfois difficile de jauger son utilité en plein jour
Design et Look
Facilité d'installation
Fonctionnalités
Bundle et équipement
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.