Hardware

Bitcoin : les 5 arnaques les plus courantes, et comment les éviter

Bitcoin : les 5 arnaques les plus courantes, et comment les éviter

Bitcoin : les 5 arnaques les plus courantes, et comment les éviter

 

Depuis son lancement début 2019, l’engouement pour le bitcoin ne se dément pas. L’augmentation spectaculaire du cours bitcoin au fil des ans, tout comme sa capitalisation boursière qui atteint des milliards de dollars, n’ont fait qu’accroître son attrait pour des milliers d’investisseurs. 

On le sait, il existe une multitude d’arnaques en ligne, et le secteur des crypto-monnaies ne fait pas exception à la règle. Si vous envisagez d’investir dans le bitcoin, il est essentiel de garder à l’esprit que le risque d’escroquerie existe. Méfiez-vous tout particulièrement des discours semblant trop beaux pour être vrais, et des rendements élevés garantis. Vous souhaitez minimiser vos risques afin de ne pas devenir la prochaine victime d’une crypto-arnaque ? Suivez le guide ! Vous trouverez dans cet article les 5 arnaques bitcoin les plus courantes, ainsi que des conseils pratiques pour les reconnaître.

 

1- Les fausses plateformes de bitcoins

Il est fréquent de voir passer sur les réseaux sociaux des liens tels que « Alerte bon plan : achetez du bitcoin pour 5 % de moins que la valeur du marché. » C’est une technique marketing pour vous inciter à vous rendre sur la plateforme, et à l’utiliser.

Si vous visitez un courtier de bitcoins, votre premier réflexe devrait être de vous assurer qu’il est sécurisé HTTPS et non HTTP. Une sécurisation HTTPS vous donne la garantie que le trafic web est crypté et sécurisé : si la plateforme utilise simplement de HTTP sans le « S », il s’agit d’un vrai signal d’alarme : oubliez ce site ! Autre signal d’alarme à surveiller : les sites proposant de vendre des bitcoins via PayPal. Sur ces sites, vous verrez un formulaire web pour entrer votre adresse électronique PayPal et le montant à vendre. Après avoir soumis votre demande, vous recevrez un code QR pour l’envoi de votre bitcoin. Mais l’argent n’arrive jamais. La plupart de ces fausses plateformes ont une durée de vie très limitée, et disparaissent fréquemment du jour au lendemain. Pour être certain de la légitimité de la plateforme, n’hésitez pas à visiter la liste noire de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) avant de jeter votre dévolu sur l’une d’entre elles.

 

 2- Les faux portefeuilles de Bitcoin

Il est un peu plus difficile de repérer les faux portefeuilles de bitcoin, car ils servent principalement à stocker des bitcoins, et non à les acheter ou à les vendre. L’escroquerie est davantage liée aux logiciels que vous pouvez utiliser, qu’à un risque de perte financière. En effet, l’objectif principal des faux portefeuilles de bitcoin est généralement d’infecter votre machine via des logiciels malveillants, afin de dérober vos mots de passe.

Tout comme pour les fausses plateformes de Bitcoin, il est primordial de vous fier à votre instinct et rechercher les signaux d’alerte. Le site utilise-t-il le HTTPS ? Le domaine cherche-t-il à se faire passer pour un autre portefeuille Bitcoin réputé ? Il peut parfois être difficile de reconnaitre un faux portefeuille. Un moyen de vérification fiable consiste à demander à vos pairs si l’un d’eux a déjà utilisé le portefeuille, sur le forum Bitcoin.com par exemple.

Si le portefeuille est un client téléchargeable, une autre bonne pratique consiste à vérifier si le site ne contient pas de malwares, en passant par un site comme VirusTotal par exemple.

 

 

3- Les arnaques par phishing

Le phishing (que l’on appelle également hameçonnage en français) est une pratique très courante. La technique consiste à vous faire croire que vous vous adressez à une entreprise ou un site web de confiance, alors que vous vous trouvez en réalité sur un faux site. Généralement, les hameçonneurs vous contactent par email ou par le biais d’une fausse publicité sur le web. Vous vous rendez alors sur leur site, et risquez de vous retrouver avec un virus, ou de perdre vos bitcoins via une fausse vente.

Avec les emails, vous devez faire attention à ne pas mordre à l’hameçon. Vous pouvez recevoir un mail d’un site que vous utilisez déjà, soit par hasard, soit à la suite d’un piratage de bases de données. Il est recommandé de ne pas cliquer sur les liens contenus dans l’email, et de ne pas ouvrir les pièces jointes. Rendez-vous plutôt directement sur le site web en question. Avec les fausses publicités en ligne, vous devez vous méfier du site que vous visitez, notamment en cliquant sur des publicités sponsorisées Google. Efforcez-vous plutôt d’entrer manuellement l’adresse réelle du site web directement dans la barre URL de votre navigateur.

 

4- Les escroqueries basées sur une pyramide de Ponzi

Les escroqueries basées sur une pyramide de Ponzi correspondent aux sites web qui vous promettent de « doubler vos bitcoins » du jour au lendemain, ou toute autre affirmation similaire et farfelue. Les sites utilisant des systèmes de Ponzi peuvent sembler de prime abord plus difficiles à repérer, mais il suffit de garder en tête ceci : la seule façon de doubler votre capital est de le leur envoyer d’abord.
Ils disposent également souvent de programmes de parrainage, vous récompensant (de quelques centimes le plus souvent !) lorsque d’autres personnes s’inscrivent via votre lien d’affiliation. C’est un autre signe qui doit vous alerter.

 

5- Les arnaques de cloud mining

Attention : toutes les opérations de cloud mining ne sont pas des escroqueries, certaines sont tout à fait légitimes, mais ce n’est pas le cas de la majorité.
Le cloud mining consiste à partager de la puissance minière, en mettant des fonds en commun pour louer des machines d’exploitation Bitcoin. Pour les opérations légitimes, cela fonctionne et peut être rentable. Pour les escroqueries, les rendements peuvent être faibles, voire inexistants.

Comme pour les autres arnaques bitcoin, il est important de se fier à son instinct et de rechercher les signaux d’alerte. Le site utilise-t-il le HTTPS ? Le site donne-t-il des indications sur le pool qu’il utilise pour exploiter les données, ou vous laisse-t-il choisir le pool vers lequel vous voulez diriger votre hashrate ? Vous êtes tombés sur un site et vous vous demandez s’il s’agit d’une arnaque ? Soyez prudents, effectuez des recherches en amont, et demandez conseil à vos pairs, et vous devriez éviter de vous retrouver à votre tour victime d’une arnaque bitcoin.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.