Hardware

Asus « AI Overclocking » : l’overclocking intelligent

Rédigé par le

Asus « AI Overclocking » : l’overclocking intelligent

Asus AI Overclocking, c’est quoi ?

Dans le cadre de notre test de l’Asus Maximus XII Extreme et du processeur Intel i9-10900K, nous avons voulu partager avec vous une nouvelle fonctionnalité exclusive d’Asus : AI Overclocking. Vous n’êtes certainement pas sans savoir qu’Intel vient de lancer son nouveau chipset Z490 et que ce mercredi annonce la fin du NDA des processeurs Comet Lake-S de dixième génération. L’occasion pour moi de vous présenter sur Vonguru, une fonction intéressante, disponible sur certaines cartes mères Asus. Afin de connaitre les modèles compatibles, je vous invite à jeter un œil à cet article. N’hésitez pas à lire notre article dédié à l’Asus Maximus XII Extreme disponible sur overclocking.com.

Voici, en détails, la configuration utilisée pour tester AI Overclocking :

  • Carte mère : Asus ROG Maximus XII Extreme (bios 0508 – 0509 – )
  • Processeur : INTEL i9-10900K
  • Mémoire : 16 GB GSKIll Trident Z 4200 MHz CL19 – 16 GB GALAX HOF OC Lab 4400 MHz CL19 – 32 GB Corsair LPX 4400 MHz CL17
  • Carte graphique : MSI GT710
  • Système de refroidissement : EK Velocity + radiateur de 480 mm
  • SSD : Samsung 970 EVOplus M.2
  • Alimentation : Corsair AX1600i
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits (version 1909)

 

Asus « AI Overclocking », l’overclocking intelligent

Asus propose depuis la génération du chipset Z390 une nouvelle fonctionnalité exclusive et présente dans le bios ainsi que dans le logiciel AI Suite III. L’idée est de vous proposer une prédiction sur le potentiel de votre processeur. Cette fonctionnalité s’adresse aux débutants qui veulent franchir le cap de l’overclocking sans devoir modifier d’options au sein du bios.
Mais pourquoi parler d’un overclocking intelligent ? Le logiciel va étudier le comportement de votre processeur ainsi que celui de votre système de refroidissement. Il est donc nécessaire, voire obligatoire, de vous amuser avec votre configuration avant d’activer cette overclocking. N’hésitez donc pas à jouer, à stresser votre processeur ainsi que réaliser une série de benchmarks. L’idée est de fournir un historique au logiciel afin qu’il puisse réaliser « la prédiction » la plus juste.

 

Pour notre part, nous avons d’abord effectué tous nos tests comparatifs ainsi que les tests en overclocking avant d’activer le logiciel afin de lui laisser le temps d’analyser notre configuration. Comme je vous l’ai dit, cette option est disponible soit via le bios soit via le logiciel AI Suite III comme vous pouvez le voir sur les captures ci-dessus.

 

Asus « AI Overclocking » dans le bios

Lors du démarrage de votre configuration, direction le bios via la touche « Suppr ». La première fenêtre vous affiche la prédiction faite par le logiciel en bas à droite. Comme nous vous l’avons dit, celle-ci se base sur l’historique de vos tests et activités. Vous pouvez aussi allez lire le guide disponible dans le bios via la touche « F11 ».

 

Afin d’activer AI Overclocking, vous devrez sélectionner l’option dans l’onglet du bios « Extreme Tweaker », « CPU Core Ratio » et choisir « AI Optimized ». Ensuite, redémarrer votre configuration afin que le changement soit pris en compte. Attention, AI Overclocking gère uniquement l’overclocking de votre processeur. N’oubliez donc pas d’activer le profil XMP de votre kit mémoire afin de pouvoir bénéficier des caractéristiques de celui-ci. Besoin d’aide ? Vous pouvez jeter un œil à cet article ainsi qu’à cette vidéo.

 

Si vous rencontrez des soucis de stabilité comme des crashs ou écrans bleus, vous pouvez diminuer la prédiction du logiciel via le bios. Pour cela, il vous suffit de vous rendre de nouveau dans le bios et de choisir l’onglet « Extreme Tweaker » et « AI Features ». Là, vous diminuez la prédiction de 100 à 90 par exemple.

 

Asus « AI Overclocking » dans le logiciel AI Suite III

La manipulation décrite ci-dessus peut également se faire via le logiciel AI Suite III. Pour ce faire, il faudra préalablement installer le logiciel et le mettre à jour. Ensuite cliquer sur l’encadré ci-dessous et accepter le redémarrage de votre configuration.

 

Les nouveaux paramètres seront ainsi directement appliqués et vous obtiendrez un rapport des changements opérés sur les différents cœurs. Réalisant mes tests sur une benchtable, je n’ai pas pu tester intelligence artificielle pour les ventilateurs, mais sachez que AI FAN est aussi disponible.

Et dans la réalité, çA donne quoi ?

Nos relevés, que ce soit en activant le logiciel via le bios ou via le logiciel, sont quasiment identiques, vous pouvez selon votre ressenti, choisir de passer par le bios ou AI Suite III. Afin que vous puissiez vous faire une idée, voici un tableau comparatif des résultats de notre i9-10900K à stock et overclocké avec AI Overclocking.

Tests comparatifs de AI Overclocking

 

Comme vous pouvez le constater, on observe un gain dans l’ensemble des benchmarks. Je me suis ensuite concentré sur Cinebench R20 afin de faire des relevés plus significatifs sur les températures, la tension (au multimètre) et la consommation max de la configuration (au wattmètre).

 

Et voilà ce que cela donne sous forme d’un tableau.

Tests comparatifs de AI Overclocking

 

Le gain, en terme de performance, n’est pas démentiel mais est bien présent. Petit bémol puisque l’on observe une augmentation de la température des cœurs. Logique puisque le logiciel a augmenté la tension et donc par effet domino, la consommation. Ce n’est pas encore parfait mais AI Overclocking a pour moi deux avantages non négligeables. Face aux logiciels d’overclocking automatique :

  • Il permet de se lancer dans l’overclocking sans n’avoir aucune connaissance et ainsi profiter d’une configuration affichant de meilleures performances.
  • AI Overclocking est plus intelligent que les anciens logiciels d’overclocking automatique qui étaient pour moi, plus un danger pour vos composants, qu’un réel plus. Ceux-ci avait tendance à exagérer l’augmentation de la tension afin de s’assurer une stabilité sans tenir compte de votre système de refroidissement. Ici, mes premiers tests semblent démontrer le contraire et c’est une bonne chose !

 

Un bon outil pour les débutants en overclocking

Personnellement, vous pouvez utiliser AI Overclocking sans risque mais en ayant toujours un œil sur les températures de votre processeur. Il s’agit du même réflexe à avoir lorsque vous testez votre processeur en overclocking. Sachez aussi qu’il vous est possible de diminuer la prédiction (dans le bios). Par exemple, si vous trouvez que votre configuration n’est pas totalement stable. Si par la suite, vous désirez aller plus loin, il faudra passer par la case overclocking manuel. Si cela vous tente, venez jetez un œil ici.

Asus propose donc un logiciel safe qui fournit des résultats encourageants et qui permettra aux débutants de bénéficier d’un overclocking facile et en toute sécurité.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.