Hardware

Test – Souris LEXIP Neptunium Alpha

Rédigé par le

Test – Souris LEXIP Neptunium Alpha

Lexip Neptunium Alpha – Une petite souris française au grand potentiel

 

LEXIP est un constructeur français s’étant démarqué en intégrant à une souris gaming un joystick analogique. Par ce biais, le fabricant nous propose d’amplifier notre cercle d’actions au cours d’une partie. Que ce soit pour déplacer la caméra ou simplement configurer plus de compétences, la Neptunium Alpha (ou NP93) s’offre à vous comme la solution à tout ! Vendue au prix maximal conseillé de 49.99 euros, que vaut cette souris nouvelle génération ?

 

Packaging

La première chose que l’on peut constater via l’emballage de ce produit, c’est qu’il est prévu pour aller à l’essentiel. Au delà du packaging sobre alliant les couleurs noire et orange caractéristiques de la marque et de l’appareil, on retrouve les informations les plus importantes de la souris au premier coup d’œil. Sur la façade avant, nous avons un petit encart témoin afin de constater l’usage de patins en céramique. Pour rappel, il s’agit ici d’un des meilleurs supports possibles pour faire glisser agréablement votre matériel sur toutes les surfaces. On regrettera cependant le manque d’ouverture latérale permettant de s’essayer à la prise en main du produit.  À l’arrière de l’emballage, nous allons cette fois-ci découvrir les caractéristiques techniques de la souris.

 

Aperçu de la Lexip Netunium Alpha

Un emballage qui va droit à l’essentiel

 

 

  • Rétroéclairage 16.8 Millions de couleurs RGB sur 4 zones
  • Capteur optique réglable de 100 à 12 000 DPI
  • Joystick de pouce analogique
  • Patins en céramique ultra durables
  • Poids initial de 145g ajustable via 2 poids fournis
  • 12 boutons programmables
  • Connexion USB via câble tressé d’une longueur d’1m8
  • Nécessite le programme de configuration LEXIP pour fonctionner correctement

 

 

 

Design et gabarit

Je ne vais pas vous mentir, le joystick analogique m’aura donné beaucoup de fil à retordre au cours de ma découverte du produit. Étant habitué à positionner mon pouce sur les boutons latéraux, il m’aura fallu un certain temps avant de trouver la meilleure position pour ma main. En dehors de cette composante, la Neptunium Alpha respecte tout les standards physionomiques pour une souris classique. Fait intéressant, celle-ci arbore une forme on ne peut plus ambidextre mais potentiellement peu adaptée pour un gaucher (ou alors très habile de l’auriculaire).

 

Vue du dessus de la Neptunium Alpha

Une souris aux allures d’ambidextre

 

Au niveau de la taille de la souris en elle-même, on reste également sur quelque chose de normal. Le volume de celle-ci s’adapte parfaitement à tout type de main mais peut être pas tout type de joueur. En effet, lorsque vous jouez en palm grip, il sera facile pour vous de la manipuler. Cependant, les joueurs de type Claw grip auront sûrement plus de mal à trouver leur bonheur.

 

Dernier point mais pas des moindres, la souris dispose d’un revêtement en plastique lisse. Si cela est très agréable au toucher, on ne trouve que très peu d’adhérence et donc de caractéristiques antidérapantes sur les longues heures de jeu. Attention aux mains moites dans ce cas précis !

 

Potentielle durée de vie

Au niveau de la durée de vie de la souris, on ne peut que s’attendre à une longévité assez prolongée. Cela se justifie surtout par le choix des matériaux (patins en céramiques, câble tressé ou encore plastique lisse), on a par le biais de ces composants un réel cocktail prévu pour que le matériel dure à partir du moment où vous êtes un utilisateur soigneux. Par ailleurs, le constructeur nous garantit une résistance des patins sur une distance totale de 1500 km. Ce qui correspond à un aller-retour Paris-Marseille pour vous imaginer le temps qu’il va vous falloir pour user le socle de la souris.

 

Les patins de la Neptunium Alpha

Six patins en céramique qui assurent !

 

Côté longévité, nous sommes donc en présence d’un matériel qui se veut prometteur et intéressant pour un investissement à long terme.

 

Performances

Le logiciel LEXIP et sa configuration

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous devons bien entendu vous parler du logiciel prévu pour la souris. Comme tout constructeur, LEXIP nous propose donc un moyen de configurer le modèle et surtout d’assigner des touches spécifiques à chaque bouton de votre appareil. Le logiciel se veut très intuitif et on trouve très rapidement les options nécessaires à une configuration optimale. Par ailleurs, le système vous propose de directement paramétrer la Neptunium Alpha en fonction du jeu ou programme que vous lancez.

 

 

Le rêve de tout joueur en quelque sorte. Le seul bémol de ce programme va être sa simplicité. En effet, celui-ci va droit à l’essentiel et vous donne pour résultante d’oublier un point important (à mon sens) pour un logiciel de ce type. En effet, il n’est pas possible de lancer automatiquement le logiciel durant le démarrage de votre ordinateur. Par conséquent, on se retrouve parfois en plein milieu d’une partie à le lancer dans l’urgence pour conserver ses petites habitudes.

 

Côté plaisir de jeu

Outre ce détail, nous avons donc essayé la Neptunium Alpha sur un panel de jeu afin de se rendre compte de son efficacité. Dans un premier temps on sent que celle-ci a été pensée pour les MOBA en grande partie. Le joystick analogique devient naturellement un allié prometteur lorsqu’il s’agit de déplacer la caméra tout en restant dans le vif de l’action. Pour les autres types de jeux, nous avons considéré le joystick comme un moyen d’obtenir trois à quatre actions supplémentaires. Sur un MMORPG par exemple, afin de ne pas s’éparpiller, les compétences à long temps de rechargement se sont retrouvées à cet endroit. On peut également s’en servir pour le déplacement de la caméra mais cela n’est pas des plus intuitifs.

 

Pour le reste, nous restons sur des performances de souris classique. Les patins en céramiques offrent une glisse extrêmement agréable et surtout précise. Les 12000 DPI offerts par le capteur optique s’adaptent quant à eux à tout type de joueurs et jouer sur un FPS par exemple est tout à fait possible avec des résultats très satisfaisants en terme de fluidité du mouvement.

 

Conclusion

La Neptunium Alpha se veut un produit d’entrée de gamme de très bonne facture. En effet, elle vous permet de profiter pleinement de n’importe quel type de jeu de façon agréable et on prend un malin plaisir à trouver une utilité unique au joystick sur un MMORPG comme sur FPS. Une fois la prise en main effectuée, elle devient on ne peut plus intuitive et on prend du plaisir à s’en servir. Sa maniabilité fait ses preuves rapidement et l’ajout possible de poids offre une personnalisation totale pour l’utilisateur. On dénotera cependant que le logiciel devrait se lancer automatiquement au démarrage de l’ordinateur afin d’éviter tout moment de solitude lors de la première partie de la journée !

 

Silver Award

 

Neptunium Alpha
8 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Câble tressé
  • Poids ajustable
  • Le joystick est un plus sur de nombreux types de jeux
Contre
  • Longue à prendre en main
  • Logiciel complet mais perfectible
  • Adaptée seulement pour les droitiers
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.