Chroniques

Road Trip en Écosse : 8 jours dans les Highlands

Rédigé par le

Road Trip en Écosse : 8 jours dans les Highlands

Un petit tour en Écosse, ça vous dit ?

 

Début septembre, j’ai eu l’immense privilège de réaliser un de mes nombreux rêves, et de partir 8 jours en Écosse. Un voyage prévu de longue date, réalisé sur mesure par l’agence Comptoir des Voyages. Pour ceux qui voyagent beaucoup, vous savez que planifier et organiser, c’est long, compliqué, fastidieux, et souvent prise de tête pour tout faire rentrer dans un délai souvent trop court. C’est pour cela que je suis passée cette fois-ci par des professionnels connaissant bien l’Écosse. Je tiens à préciser que cet article n’est en rien sponsorisé, je tenais juste à parler d’eux tant le voyage m’a plu. Au programme donc, Glasgow, Callander, Oban, l’île de Kerrera, l’île de Skye, Loch Ness, Inverness et Edimbourg, avec au milieu plein de petits coins supplémentaires. Grâce à Google Maps, je peux même vous dire que 2 871 km ont été parcourus au cours de cette semaine, en conduisant une voiture anglaise, à gauche ! Après Road Trip in USA, c’est au tour de l’Écosse d’avoir son article dédié !

Nous allons voir ensemble que l’Écosse est un pays magnifique où il ne pleut pas toujours. Oui, comme en Bretagne, il fait beau plusieurs fois par jour (et il ne pleut que sur les cons ?). En Écosse, c’est vert, très vert, l’air est pur, les gens sont adorables et il y a des moutons partout ! L’Écosse, c’est un pays paisible, si paisible, que TOUT n’est que carte postale, si bien que j’ai explosé mon stockage cloud à force de prendre des photos, de tout, tout le temps. Vous êtes prêts à partir dans les Highlands ? On y va.

 

Glasgow, l’arrivée

 

Réveil 3h du matin pour prendre l’avion à CDG. Évidemment la tête dans le pâté mais pour la bonne cause, l’excitation était bel et bien là, surtout que cela voulait dire avoir toute une journée pour profiter d’entrée de jeu de l’Écosse. Nous n’avons pour ainsi dire rien vu de Glasgow. Dès notre arrivée, nous avons récupéré notre voiture de location et nous avons mis les voiles pour notre toute première destination, Callander.

 

Road Trip in Scotland départ

 

Callander

 

Avant d’arriver dans notre premier B&B, nous nous sommes arrêtés faire une petite randonnée dans des gorges. N’étant pas très équipés pour faire de la spéléo, nous avons eu beaucoup de mal à descendre au bord de la rivière. Heureusement, nous avons réussi, sans tomber et la montée fut bien plus rapide. Le lendemain par un temps magnifique là encore, nous avons fait une nouvelle randonnée, Bracklinn Falls que vous pouvez voir sur la seconde image juste en-dessous à droite. Si vous êtes dans le coin, je ne peux que vous la conseiller par beau temps. C’est très beau, praticable même pour des débutants, et très agréable.

 

 

La première nuit, notre B&B était très cosy et nous avons très bien dormi !

 

Oban et le château de Dunstaffnage

 

Le réveil a sonné encore une fois bien tôt ce matin là. De Callander, il fallait rejoindre Oban, soit environ 2h de route, sans compter les petits arrêts pour prendre des photos des paysages magnifiques qui s’offrent à vous à chaque coup d’œil. Oban m’a fortement rappelé des villes comme Honfleur en Normandie par exemple. Il y a une fabrique de chocolats mais aussi une distillerie à visiter (que nous n’avons pas fait). C’est une ville très jolie, même si peu dépaysante.

 

 

Le lendemain en revanche, nous avons pu faire le château de Dunstaffnage dès son ouverture, autant vous dire que nous étions seuls au monde. Envie d’en savoir un peu plus ? Voici ce que nous dit Wikipédia :

 

Le château de Dunstaffnage, partiellement en ruine, se trouve à 4,8 km au nord nord-est d’Oban, dans la division administrative écossaise d’Argyll and Bute. Il se trouve sur un conglomérat, sur un promontoire au sud-ouest de l’entrée du Loch Etive, et il est entouré sur trois côtés par la mer. Le château remonte au XIIIe siècle, ce qui en fait l’un des plus vieux châteaux d’Écosse en pierre, dans un ensemble local incluant le château de Sween et le château de Tioram. Contrôlant un endroit stratégique, il fut construit par les MacDougall, seigneurs de Lorn, et fut possession du Clan Campbell depuis le XVe siècle. À ce jour, il y a un capitaine héréditaire de Dunstaffnage, bien qu’il ne réside plus au château. Dunstaffnage est maintenu par Historic Scotland et ouvert au public, bien que le corps de garde reste propriété privée du capitaine. Le préfixe gaélique dun du nom signifie « fort », tandis que le reste provient du vieux norrois stafr-nis où nis signifie « promontoire » et stafr peut s’interpréter comme « bâton ».

 

Une visite que je vous recommande là aussi, tant par la beauté des lieux que par la vue que vous aurez une fois tout en haut.

 

 

L’île de Kerrera

 

On arrive donc ici sur l’île de Kerrera, qui se situe juste en face de la ville d’Oban. Pour vous y rendre, il vous faudra prendre un petit bateau, maximum 12 personnes et compter une petite dizaine de minutes de traversée. On est ici dans mon plus beau souvenir, et ma plus belle randonnée, avec des paysages sublimes, partout, si bien que vous ne savez plus où donner de la tête.

 

 

Il faudra compter 3/4h de marche pour faire le tour de l’île. Pensez bien à l’heure du retour pour reprendre votre embarcation car dormir sur l’île à la belle étoile, je ne pense pas que ça soit une très bonne idée, à part si vous aimez dormir en compagnie des moutons et autres boucs ! Vous aurez également en récompense de votre marche, juste avant l’ancienne tour, un tea garden cosy, agréable, aux pâtisseries succulentes et au thé bien chaud, ce qui vous redonnera tout le courage dont vous avez besoin pour continuer votre marche.

 

 

L’île de Skye

 

Direction l’île de Skye cette fois, où nous avons mis la voiture sur le ferry pour réaliser la traversée. Là encore, les randonnées ne manquent pas (mais nous commencions à fatiguer et le temps nous manquait). Nous avons fait le tour de l’île en voiture, et ce en 48h. Nous avons vu Kilt Rock and Mealt Falls Viewpoint, sans oublier Quiraing.

 

 

Toujours sur Skye, nous en avons profité pour visiter un vieux cimetière (en bignant la voiture au passage…) ainsi qu’une distillerie répondant au nom de Torabhaig, qui vous expliquera comment est fait le whisky, vous permettant même de goûter à la fin.

 

 

Toujours sur Skye, car cette île vaut vraiment qu’on s’y attarde, vous aurez la possibilité de faire une petite randonnée (oui, encore !) au Fairy Glen et comme vous pouvez le voir ci-dessous, les paysages sont à couper le souffle.

 

 

Loch Ness

 

Skye, c’est terminé. Nous avons rejoint le Loch Ness et ses alentours en traversant le Skye Bridge, tout simplement. Des loch, comprenez des lacs, vous en verrez partout en Écosse. Alors oui c’est très beau, mais c’est un loch comme les autres, à la différence qu’il a pour lui tout le côté mystique de Nessie. C’est un incontournable que vous apprécierez très probablement.

 

Road Trip in Scotland loch ness

 

Inverness

 

Capitale des Highlands, Inverness a son lot d’activités sans pour autant vous occuper à plein temps. Nous y avons passé une fin d’après-midi seulement, de quoi nous balader, manger dans un pub bien écossais et nous balader dans les rues de la ville. Après un tour dans le cimetière (rapide) de nuit, nous avons marché le long de Ness Walk, là où tout commence.

 

 

 

Edimbourg, le retour

 

Le retour, oui, mais pas tout de suite non plus ! 2 jours plein à Edimbourg, qui pour moi reste dans le top des plus belles villes d’Europe, avec Rome au coude à coude. Cette dernière étape signe l’apogée de notre voyage, tant cette ville est magnifique et pleine d’histoire. 2 jours ne sont d’ailleurs pas suffisant pour tout explorer, et je pense que 2 jours supplémentaires auraient été les bienvenus. Ce n’est pas grave, Edimbourg fera très probablement l’objet d’un week-end prolongé !

 

 

C’est aussi la ville de naissance d’Harry Potter et croyez-moi, si vous êtes fans de l’univers, vous serez servis ! J’ai adoré chaque ruelle, chaque monument, chaque histoire qu’on a pu nous raconter. Merci d’ailleurs à Emy qui nous a fait visiter Edimbourg de nuit, nous faisant rencontrer ses fantômes !

 

 

Road Trip in Scotland Edimbourg

Le cimetière d’Edimbourg de nuit

 

Et voilà, ce Road Trip in Scotland est maintenant terminé, j’espère vous avoir fait un peu voyagé mais aussi avoir suscité en vous l’envie d’aller voir ce magnifique pays ! Évitez cependant d’y aller en hiver. Certes les prix sont plus attractifs, mais vous risquez d’avoir très froid et d’être mouillés les 3/4 du temps. On se retrouve je l’espère très prochainement pour une nouvelle destination !

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.