Lifestyle

Test – Aspirateur Robot S4 de Roborock

Rédigé par le

Test – Aspirateur Robot S4 de Roborock

Le S4 de Roborock, un vrai allié au quotidien

 

Les aspirateurs robots ont petit à petit leur place dans les foyers. Pratiques, aux prix de plus en plus accessibles, et surtout efficaces, ils se fraient un chemin dans notre routine de ménage, quitte à même complètement changer cette dernière. J’ai pour ma part longtemps été attiré par la possibilité d’installer un aspirateur robot chez moi, mais j’ai toujours été freiné par de nombreuses questions : est-ce que c’est vraiment efficace ? Ne sommes nous pas obligés de l’entretenir tout le temps ou de faire super attention à ce qu’on laisse traîner ? Après avoir reçu le S4 de Roborock, sorti cet octobre, j’ai pu me faire un avis sur ces questions, dont je vais détailler ici les réponses.

Prenant la suite du S6, le S4 de chez Roborock, l’entreprise incubée par Xiaomi, cet aspirateur robot se présente sur un tarif plus compétitif d’environ 415,99 €, en milieu de gamme. Se délestant au passage de sa fonction serpillière, il n’en reste pas moins un fidèle allié dans le ménage au quotidien !

 

Unboxing

 

Le robot se trouvera dans un écrin de carton d’un poids de 6,7 kg, tout à fait adapté et facile à déballer. L’intérieur est assez proprement compartimenté : sur une première couche, on retrouve les différents manuels d’utilisation, un câble reliant le secteur à la base de chargement, un filtre de rechange (bienvenu) et une brossette pour l’entretien dudit filtre. En dessous, on découvre le robot et sa base de chargement. Bien que l’on puisse regretter l’absence de protection supplémentaire autour de l’appareil (ça fait du plastique en moins cela dit !), on fait confiance au fabricant pour bien caler le carton et éviter d’endommager son petit bébé. Un retour ferait mauvais genre, n’est-ce pas ?

 

 

Passons brièvement aux caractéristiques techniques de l’appareil :

 

Dimensions 34,5 cm en longueur et 9,6 cm en hauteur
Poids 3,8 kg
Puissance d’aspiration 2000 pa
Batterie 5200 mAh, type LiPo
Autonomie 150 min
Contenance compartiment à poussière 0,4 L
Niveau Sonore~60dB puissance moyenne – ~70dB puissance maximale

 

Test

 

 

L’appareil présente bien. Une vitre de plastique (qui prend un peu les traces de doigt et la poussière cependant) vient protéger le compartiment à poussière, qui est plutôt facile à changer. Il est conseillé de le changer après chaque utilisation, les 400mL se remplissant finalement assez vite, même pour une petite surface à nettoyer. C’est dingue ce que la poussière s’accumule finalement ! Des brossettes en plastique dépassent du côté de la machine afin de récupérer la poussière dans les petits recoins et les ramener jusqu’à la brossette principale, faite en nylon et en caoutchouc. Cette dernière, comme toutes les pièces, est facile à retirer pour l’entretien. L’appareil est bien sûr doté de télémètres lasers, comme tous les robots aspirateurs du marché, qu’il utilise pour se diriger et cartographier la région. Afin d’optimiser l’utilisation de l’appareil, le manuel nous conseille le téléchargement de l’application Roborock, spécialement créée pour l’occasion.

 

 

Après quelques jours d’utilisation, j’ai remarqué que le robot n’avait pas cartographié mon appartement. En effet, la fonction n’était pas automatiquement cochée dans l’application, et cette possibilité n’était pas non plus précisée dans la notice. J’ai donc dû farfouiller un peu dans l’application afin d’y parvenir, afin de permettre au robot de limiter les collisions autant que faire se peut.

Au niveau des fonctionnalités proposées par le robot, on se rapproche de ce qui se fait actuellement sur le marché : la cartographie (à paramétrer donc), la gestion des programmes de nettoyage en fonction de la cartographie (gérer les pièces, les heures de passage), un suivi de l’état du matériel, et des zones interdites. Le tout est accessible via l’application qui permet, dès l’écran de la carte, l’exploration de toutes ces fonctionnalités sans réelle difficulté. Une fois entrés dans le menu, on peut donc visualiser la carte de notre appartement, délimiter les zones à nettoyer, choisir la puissance de nettoyage, et voir précisément le chemin arpenté par le S4 lors de son dernier passage, représenté par une mince ligne blanche.

 

Concernant le nettoyage en lui-même, j’ai été étonné par son efficacité ! Bien sûr, l’appareil ne pourra aspirer les moindres petits recoins de votre maison ou votre appartement, mais il reste cependant vraiment impressionnant. J’ai vu clairement la différence avant et après son passage. La zone passée entre ses brosses acérées n’aura plus rien à voir avec celle qu’elle a été quelques instants avant son passage, proposant une aspiration presque plus efficace que celle offerte par mon aspirateur personnel (Dyson V6). Il passe même très bien sur les tapis à longue frange, et sans broncher, ce qui est d’autant plus appréciable ! Différents modes d’aspiration permettent également de gérer la puissance avec laquelle le robot s’occupe de votre appartement. Difficile à évaluer exactement la différence entre ces modes, mais l’autonomie le permettant, on peut sans hésiter choisir le mode de puissance maximal, et nettoyer une surface conséquente. En effet, après 48 minutes de nettoyage intensif, la batterie du S4 est encore chargée à plus de 60%. Ce qui laisse donc pas mal de liberté quant à la surface totale à nettoyer sans avoir besoin de recharger !

 

Ce qui est également aux primes abords surprenant, c’est la précision avec laquelle la carte de mon appartement a été dessinée. J’ai été littéralement bluffé, voire même inquiété, par la fidélité de cette carte. On comprend donc les réserves qui se manifestent autour de cette technologie, et des données qui peuvent être transmises à diverses compagnies qui souhaiteraient s’en servir. Cependant, cette fidélité permet au robot de savoir quel chemin emprunter afin d’être le plus optimal possible dans ses déplacements.

 

Quelques surprises seront par contre au rendez vous. Attention à la fermeture des portes, si elle diffère du moment où la carte a été prise ! De la même manière la position des chaises est prise en compte et il suffira d’un déplacement inopiné pour ralentir le robot. Il en faudra cependant plus pour le perturber. Quelques petits cognements plus tard, le S4 retrouvera son chemin, quitte à parfois squeezer des parties qui ne lui étaient plus accessibles.

Attention également à ne pas laisser des choses traîner par terre. Les fils et les câbles en particuliers risqueront de sonner le glas de la brosse de votre robot si vous n’y faites pas attention ! J’ai moi-même failli tomber dans le piège lorsqu’il a découvert sous mon lit un câble dont j’avais oublié l’existence. Néanmoins rapidement alerté par le bruit je suis arrivé avant qu’il ne l’avale de son aspiration goulue. Ne pas laisser d’autres petits objets, jouets, ou autres paraît donc également être une évidence, afin d’éviter de perturber la pauvre bête dans son nettoyage. Cette dernière se manifestera d’ailleurs par une notification sur votre téléphone et un message sonore pour si elle s’avère bloquée par un élément aspiré !

 

 

L’entretien des pièces est guidé par l’application une fois de plus, grâce à un écran adapté à celui-ci. Il nous guide sur l’usure des différents éléments du robot, avec une heure maximale d’utilisation avant le changement. On peut mettre en doute ces valeurs, prétextant parfois peut-être une obsolescence plus ou moins programmée, mais cela permet au moins d’avoir un suivi et c’est peut-être pas plus mal !

Le bac à poussière lui se change quasiment à chaque passage. J’ai essayé de le changer après deux, mais on sentait peut-être un peu plus de difficultés à l’aspiration, mais était-ce peut-être mon imagination ? Le changement se fait d’ailleurs sans aucune difficulté, attention néanmoins à ne pas faire tomber un peu de poussière par l’orifice par lequel cette dernière est aspirée !

 

Conclusion

Difficile d’avoir un réel point de comparaison avec d’autres robots aspirateur, celui-ci étant le premier ayant atterri entre mes mains, néanmoins il est indéniable que le S4 de Roborock est clairement un très bon allié au quotidien. Il remplacera facilement le passage régulier de l’aspirateur, nous délestant de cette tâche avec efficacité, la seule obligation étant finalement de remettre la main à la pâte de temps en temps afin d’aller atteindre les coins qu’il n’atteint pas, et bien sûr passer la serpillière derrière lui !

Son utilisation facilitée au possible, son entretien simple et son étonnante efficience auront tôt fait de vous convaincre, à condition que vous soyez prêts à investir les 415,99€ nécessaires à son achat. Auquel cas, foncez ! Vous ne le regretterez clairement pas !

 

 

 

Test Roborock S4
8 Le testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Un nettoyage de qualité
  • Une autonomie étonnante
  • Application fluide et claire
  • Robot peu bruyant
  • Une cartographie efficace
  • Très bonne gestion des collisions
  • Contre
  • Contenant à poussière petit, mais limité par la taille de l'aspirateur
  • Design joli mais salissant
  • Met en concurrence mon pauvre R2D2 qui depuis fait la grève
  • En quelques mots...
    Premier test d'un robot aspirateur, difficile d'en faire donc une réelle comparaison, néanmoins le Roborock S4 est une vraie perle dans la gestion du ménage au quotidien. Pour un prix en somme assez raisonnable, on se facilite vraiment la vie, à condition qu'on soit prêts à y allouer ce budget !
    Efficacité
    Bruit
    Design
    Batterie
    Rapport qualité/prix
    Ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
    Classé par:

    Soyez le premier à donner votre avis

    User Avatar
    {{{ review.rating_title }}}
    {{{review.rating_comment | nl2br}}}

    Voir plus
    {{ pageNumber+1 }}
    Cliquer pour ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus Lifestyle