Culture Geek

Flashback Museum – Kid Icarus 2

Rédigé par le

Flashback Museum – Kid Icarus 2

Voyage dans le temps : Kid Icarus 2 Myths & Monsters

 

Profitons de ce mardi ensoleillé pour nous replonger dans un moment de nostalgie. Aujourd’hui, nous avons le plaisir de redécouvrir l’une des plus vieilles licences du jeu vidéo : Kid Icarus. Sorti sur Gameboy en mai 1992 en Europe, le second volet des aventures de Pit nous amène dans « Le Royaume des Anges ». Son histoire est influencée par la mythologie grecque et suit l’ange Pit dans sa quête des trois Trésors Sacrés.

 

Le second volet des aventures du mythique Ange Pit

 

Si je vous parle de ce jeu aujourd’hui, c’est pour partager avec vous un jeu qui, certes m’a fait passer un des moments les plus frustrants de ma vie, mais qui m’a surtout appris à redoubler d’effort. J’ai eu pour ma part ce jeu aux alentours de mes 4 ans. Autant vous dire qu’à cet âge là nous ne sommes pas patients, ni persévérants. Il m’aura donc fallu pas moins d’un an (et quelques coups de mains d’adultes) pour parvenir à la fin de ce jeu.

Pour vous le présenter donc, on a affaire ici à ce que l’on pourrait considérer comme un try and die compte tenu de son principe de base. Seulement quelques vies, pas de continues et une difficulté exponentielle dès le premier boss. Et bien que le jeu vous récompense par un meilleur équipement, les ennemis redoublent de puissance également.

 

L’histoire de Kid Icarus of Myths and Monsters

 

Dans un royaume où règne la déesse Palutena, une vision décrit une invasion prochaine des démons sur le Royaume. Bien que ce ne soit qu’un rêve, un prophète déclare qu’il s’agit d’une prémonition à prendre au sérieux. La déesse donne donc comme mission à Pit, chef des armées, de commencer un entraînement spécial afin d’être paré au combat. Pour se faire, il doit obtenir les trois Trésors Sacrés du Royaume des Anges. Ces artefacts sont protégés par des gardiens dont les racines prennent vie dans la mythologie grecque. On retrouve donc par exemple le Minotaure ou Python.

Une fois les trois temples nettoyés, Pit obtient son pouvoir maximal et doit faire face à Orcos grâce aux trois reliques obtenue : le bouclier Miroir, la flèche de Lumière et l’aile de Pégase. L’ennemi ayant pétrifié Palutena, vous êtes seul face au Mal. Après un combat relativement long pour l’époque, on arrive sur un final qui ne présageait rien de très bon pour l’Ange de Nintendo. Il finira donc son histoire en volant trop près du soleil à la manière d’Icare.

 

Kid Icarus 2 Ending

Une fin brutale pour un si petit ange

 

Comment a été accueilli le jeu à sa sortie ?

 

Sans trop se mentir, le jeu sort après le succès immédiat qu’a eu Kid Icarus premier du nom sur Nintendo. Il était donc naturel qu’une version prévue sur console portable soit reçue avec réticence. Et pourtant, le jeu obtiendra une note moyenne en France de 7,1 sur 10 ce qui est très raisonnable à cette époque. On notera d’ailleurs des notes allant jusque 8 chez nos confrères américains. Le gameplay se veut innovant, dynamique et certaines critiques iront jusqu’à le considérer comme plus poussé que son prédécesseur.

La critique aura décrit le jeu comme quelque chose d’agréable et respectant tous les critères requis pour un jeu de l’époque. Que ce soit au niveau du gameplay, de la difficulté ou de la diversité tout est au rendez-vous. La seule ombre noire au tableau se placera sur la bande son du jeu, jugée trop répétitive malgré les changements réguliers d’environnements. En effet, on ne dénotera que cinq séquences 8-bit dont une exclusivement dédiée au boss final.

Le jeu se veut simple au niveau de la prise en main de par sa limitation au niveau des touches. Une flèche multi-directionnelle, une touche pour sauter (puis planer ensuite) et une seconde pour attaquer. La difficulté va résider dans le placement ainsi que la précision d’exécution de vos mouvements.

 

Kid Icarus 2 Demon

Le boss de fin du jeu

 

Pendant un moment, on retrouvera d’ailleurs des similitudes de gameplay dans des jeux l’ayant succédé. Bien évidemment les jeux de Mashiro Sakurai ont des similitudes de gameplay et cette base lui a servi dans le futur.

En fin de vie de la Gameboy, Kid Icarus 2 sera même classé dix-huitième parmi les meilleurs jeux du catalogue. Une victoire donc à nouveau pour notre Ange préféré. Et pourtant, il faudra attendre près de vingt ans avant un nouveau volet, Kid Icarus : Uprising sorti sur 3DS en mars 2012. Bien évidemment, nous ne comptons pas les apparitions du personnage dans la série Super Smash Bros.

 

Que devient Pit à notre époque ?

 

Si son épopée aura été de courte durée, Kid Icarus aura su marquer une génération de joueur. Que ce soit sur sa version NES ou Gameboy, les deux jeux étaient conçus pour représenter un véritable challenge. Bien qu’il s’agisse de souvenirs d’enfance, j’ai eu récemment l’occasion de revenir sur le premier opus grâce au Virtual Console de la Nintendo Switch. On y retrouve toujours cet accroissement de la difficulté mentionné plus haut. Il vous est d’ailleurs possible de jouer au second volet de la Gameboy via la console virtuelle de la Nintendo 3DS.

Si le jeu a subi une réelle renaissance avec la version 3DS de Kid Icarus : Uprising, cela n’aura été qu’un renouveau de courte durée. En effet après la sortie du jeu en 2012, Mashiro Sakurai, le créateur du jeu, a déclaré que ce serait le dernier opus pour le moment. Ce dernier ayant décidé de se focaliser d’avantage sur Super Smah Bros ou encore sa mythique boule rose, Kirby.

On regrettera cependant qu’un jeu fondé sur la mythologie grecque eut pu donner une saga épique composée de nombreux épisodes. Pour l’anecdote, sa version 3DS aura d’ailleurs impliqué le Dieu des Enfers, Hadès. On aurait pu penser à un jeu au challenge similaire aux Douze travaux d’Hercule, par exemple.

Si sa saga n’aura été que de courte durée avec ses trois épisodes, on peut toujours se focaliser sur la force de Pit dans Super Smash Bros Ultimate. Et pourquoi pas également se focaliser sur un gameplay unique avec Palutena.

 

Un angelot dynamique et redoutable

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Culture Geek