Culture Geek

Dice Friend : l’intéressante campagne de financement d’un chouette accessoire pour dés !

Rédigé par le

Dice Friend : l’intéressante campagne de financement d’un chouette accessoire pour dés !

Dice Friend : l’intéressante campagne de financement d’un chouette accessoire pour dés !

 

Il y a quelques semaines, Playmats.eu lançait sa campagne de financement participatif pour le Dice Friend sur KickStarter.

Comme le nom du produit l’indique, il s’agit d’un accessoire pensé pour les dés. Une tour à dés donc, gadget inutile mais dont le maniement s’avère bien plaisant ? Non, plus utile que ça. Alors un sac à dés ? ou un tapis pour les lancer ? Les deux, et un peu plus que cela !

Le Dice Friend se présente en effet comme un carré plat de néoprène (un caoutchouc synthétique), dont on peut assembler les coins pour en faire un petit sac fermant assez bien pour que les dés n’en réchappent pas, un plateau rectangulaire aux bords surélevés afin d’y lancer les dés sans qu’ils aillent se promener et se perdre, ou une « couronne », un tapis de lancer encore plus recroquevillé, plus haut plus compact.

 

Dice Friend

 

Bon, le Dice Friend peut avoir un petit intérêt pour le transport, mais pourquoi investir dans un tapis de dés quand il suffit d’une surface plane quelconque, et que l’on manque rarement d’une table quand on sort un jeu de société ?

Comme tapis/plateau, le Dice Friend a à vrai dire deux avantages dans l’épaisseur du néoprène. Celle-ci amortit en effet les lancers, leur évitant d’être trop bruyants (on obtient un léger bruit sourd au lieu du vacarme franc des lancers habituels), ce qui peut s’avérer reposant pour les oreilles ou indispensable pour jouer à One Deck Dungeon dans le train. Et elle épargne tant aux arêtes des dés qu’à la surface de la table l’usure naturellement consécutive à leurs confrontations trop régulières.

Dice Friend

Cela suffit largement à en faire un accessoire sympathique, en phase avec les 11 euros demandés par Dice Friend. Heureusement, l’objet a un argument de plus à faire valoir, ses designs geek.

On notera déjà que tous les Dice Friends sont « double-face », ou plus précisément possèdent une face extérieure, différente de la face intérieure. L’œuf de dragon, avec ses écailles, contient ainsi un petit dragon sur une surface magmatique. Le temple « maya » contient la Pierre du Soleil, cette impressionnante pièce aztèque généralement considérée à tort comme un calendrier (et n’ayant rien de maya d’ailleurs). Le Skullsplitter affiche de jolies runes, Alien est recouvert d’étranges motifs organiques et contient un xénomorphe, Cthultist porte l’inévitable pentagramme, le très réussi Landing Pod ressemble extérieurement comme intérieurement à une capsule d’atterrissage… Et pouvait-on, au 21ème siècle, manquer un dessin félin, en l’occurrence un Chat de Vitruve en intérieur, et une tête de chats tirant plusieurs langues à l’extérieur ?

 

Dice Friend

 

Il va de soi que je ne présenterais pas ces produits sans avoir vérifié leur qualité moi-même, et j’ai été très convaincu par les trois modèles acquis (le dragon, le temple et le chat), qui donnent une impression de robustesse, présentent des illustrations impeccablement imprimées, et répondent à toutes leurs promesses.

La campagne permet en outre d’acquérir d’autres produits de Playmats.eu, que je n’ai pas pu voir de mes propres yeux mais paraissent prometteurs, notamment une gamme de produits effaçables, dont des jetons et des plateaux à carreaux ou hexagones, que l’on est donc invité à transformer selon les parties, notamment en jeu de rôle. Et il faut y ajouter des dés, des petits récipients à ressources, que l’on peut ajouter à la commande sans nécessairement passer par un pledge de niveau supérieur.

 

Dice Friend

 

Pour l’instant, c’est le pledge à 11 euros (avec un Dice Friend et quelques stretch goals, dont un dé) qui a eu la nette préférence du public, suivi de loin par le « Basic Gaming Set » à 44 euros (un Dice Friend, sept dés, cinq récipients à ressources et les extras débloqués) et par le « Group of Dice Friends » à 49 euros (cinq Dice Friends). Mais comme on l’a dit, ces commandes sont personnalisables, et il est probable que plusieurs de ces contributeurs aient ajouté quelques accessoires à leur commande.

 

Dice Friend

Le seul point qui pourrait finalement refroidir est le même que pour toutes les campagnes KickStarter, les frais de port qui ont généralement le mauvais goût d’augmenter considérablement le prix tout juste raisonnable du produit voulu. La France bénéficie heureusement des mêmes frais de port que les États-Unis et le Canada (8 euros pour les petits colis, 21 pour les plus gros), et surtout… les commandes pourront être gratuitement remises en mains propres lors du festival d’Essen en octobre, où se rendent de nombreux joueurs ! Si vous en connaissez, n’hésitez pas à vous arranger pour profiter de ces accessoires tout de même fort sympathiques !

La campagne s’achèvera le 27 août, et est accessible à ce lien. Alors, tentés ?

Dice Friendme

 

 

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Culture Geek