Amazon mécontent face à la taxe GAFA

 

La taxe GAFA, c’est la récente mesure prise par Emmanuel Macron visant les entreprises gagnant plus de 750 millions d’euros HT par an dans le monde et/ou 25 millions d’euros HT en France. Ainsi, cela cible indirectement les très grosses entreprises, d’où le nom de GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple). De plus, cela ne cible que trois domaines d’activités : publicité ciblée en ligne, vente de données personnelles à des fins publicitaires et des activités de plateformes d’intermédiation.

Dès son annonce, cette taxe a d’ailleurs fait polémique et a même provoqué un tweet de Donald Trump contre la décision d’Emmanuel Macron. Le président Américain n’a pas apprécié que la France cible des entreprises américaines et s’est donc vengé en critiquant le vin français.

 

 

Vous devriez regarder aussi ça :
Un trailer pour Dark Souls Redemption !

Amazon vient d’annoncer que contre cette mesure, ce sont les vendeurs de son marketplace qui en verront les conséquences. Les frais de gestion de ces derniers devraient ainsi augmenter pour compenser l’arrivée de la taxe. Le texte du loi du 25 juillet 2019 impose donc 3% du chiffre d’affaires en France, de taxes. Chaque vendeur verra ses frais de gestions augmenter de 3% même si certains seront exonérés de cette hausse comme les fournisseurs de garanties.

Maintenant beaucoup se questionnent sur les répercussions possibles sur nos achats, puisque les vendeurs vont payer plus cher, il est possible que cela se répercute au final sur les acheteurs. Même si c’est une possibilité qui a déjà été évoqué par le Parlement mais qui a été jugée trop peu probable.