Gaming

Test – A Plague Tale: Innocence

Rédigé par le

Test – A Plague Tale: Innocence

La peste noire s’invite sur votre écran

 

Sorti le 14 mai 2019, A Plague Tale: Innocence est un jeu d’aventure développé par Asobo Studios. Généralement connu pour ses adaptations de licences Disney, ce studio Bordelais s’attaque à un genre que j’adore personnellement. Nous avons affaire à un jeu se situant dans le Royaume de France au cours de l’année 1348. Pour vous resituer le contexte, la guerre de Cent Ans fait rage depuis plus de dix ans et la peste noire commence à se développer.

 

a plague tale innocence champ de bataille

La mort est partout

 

Vous l’aurez compris, nous sommes dans un nouveau jeu où le monde part en vrille. Cette fois-ci, il s’agit cependant d’un contexte historique exact à quelques détails près. Les jeux apocalyptiques étant mon péché mignon, je n’ai pas attendu longtemps pour partir à l’aventure. Nous entrons donc dans ce qui semble être le royaume d’Aquitaine dans la noble famille De Rune. Vous incarnez pour le jeu Amicia, une jeune fille rêvant de devenir chevalier pour suivre les pas de son mentor de père.

 

Un trailer posant très vite les bases

 

Très rapidement, le jeu est prêt à vous en mettre plein la vue. Les jeux de couleurs vous invitent à avancer et ce dès le tutoriel. Sur ce point, je vous laisse par ailleurs en juger par vous-même ne serait-ce que par cette image. Veuillez noter cependant que le cadre chaleureux disparaît très vite pour laisser place à l’ambiance chaotique. À partir de ce moment, je n’avais qu’une seule envie, découvrir le destin d’Amicia et son petit frère Hugo. Deux orphelins sans repères poursuivis par l’Inquisition, une intrigue qui va nous tenir en haleine pendant des heures.

 

a plague tale introduction

Une forêt qui nous invite à l’aventure

Qu’en est-il du gameplay ?

Une fois le tutoriel d’une trentaine de minutes passé, vous prenez la main sur votre destinée. Il va vous falloir remplir des objectifs proposés progressivement pour avancer dans l’histoire. Là où je m’attendais à avoir affaire à un jeu d’aventure, j’ai très vite été contredit. Il s’agit ici d’un jeu d’exploration mêlé à des phases d’infiltration ou d’énigme. Pas de panique cependant, vous disposez d’une fronde et il vous appartient de choisir la finesse ou la brutalité.

Votre évolution dans le jeu va se caractériser à la fois par la rencontre de nouveaux acolytes et l’acquisition d’atouts offensifs pour faciliter votre avancée. En parlant de ceci, le jeu s’articule autour d’un système de craft dépendant des ressources que vous glanez. Celles-ci doivent d’ailleurs être utilisées avec soin puisqu’elles servent également pour améliorer votre équipement.

 

système d'inventaire a plague tale innocence

Un système de fabrication clair et intuitif

 

Une fois ces éléments pris en compte, le jeu devient peu à peu ce que l’on peut appeler une histoire interactive. La difficulté n’étant que très peu présente, on se prend au jeu des énigmes pour accéder aux cinématiques et comprendre l’intrigue principale. Pour compenser la limitation de gameplay, les développeurs ont pensé à dissimuler de nombreux objets uniques faisant partie du 100%. Vous devrez entre autres remplir l’Herbier de votre petit frère passionné par les fleurs spéciales. Dans la même veine, des reliques activent certains dialogues entre l’héroïne et les personnages secondaires (un chapelet qui appelle à prier pour les défunts entre autres).

 

Et pour arriver au dénouement final ?

Pour finaliser A Plague Tale: Innocence une première fois, nous comptabiliserons au maximum une dizaine d’heures. Ce timer va être réparti sur un total de seize chapitres avec seulement trois vrais boss (phase finale du jeu comprise). À mon sens par ailleurs, l’un d’entre eux n’était pas vraiment destiné à ralentir le joueur puisque votre jeu sauvegarde automatiquement entre chaque intermission. Il s’agit ici du premier boss en trois phases où vous ne devrez pas recommencer à zéro.

Il est certain que le jeu n’a pas été pensé pour être difficile ou frustrant. Même si certains passages nous rappellent doucement Dark Souls, ça ne va pas plus loin que l’ambiance. Par ailleurs, l’ambiance va jouer ici un rôle des plus primordiaux ! Je vous invite à vraiment vous focaliser sur l’ambiance sonore et visuelle pour apprécier pleinement cette histoire.

 

des rats par millier dans Plague tale innocence

Une ambiance glauque à souhait

 

En dehors des points positifs, on notera quelques petits défauts de création ou de gameplay. Ces derniers vont parfois vous bloquer indéfiniment jusqu’à en déduire que ce n’est pas la bonne route ou conduite à adopter. Par exemple, j’ai personnellement passé une dizaine de minutes sur un passage parce que le personnage accompagnant ne suivait plus. La bonne réponse à ce problème était que j’effectuais le puzzle à l’envers. Seulement rien n’indiquait cette erreur avant d’arriver au bout du chemin sans retour en arrière possible.

 

Pour conclure

A Plague Tale: Innocence est un excellent jeu si vous recherchez une belle histoire à vivre. Le point est tellement mis sur l’émotion qu’on en vient à oublier qu’on ne joue qu’à moitié pour se concentrer sur l’intrigue principale. Amicia et Hugo sont très attachants et on se prend vite au jeu. Même si certains dialogues ont l’air de sortir du vingt-et-unième siècle, on sent une vraie volonté de la part des développeurs de rester fidèles à l’époque. Cela va se ressentir surtout au niveau de l’ambiance, que ce soit dans les villages ou en étant poursuivi par la sanglante inquisition. Tous ces points si fidèles en viennent à éclipser les passages surnaturels et on a envie de croire que c’est ainsi que la France a subi les fléaux du quatorzième siècle.

Pour un prix conseillé plus qu’abordable de 44.99 euros sur Steam, ou 39.99 sur PS4 et Xbox One il s’agit ici d’une pépite que vous serez heureux d’avoir pu essayer. Une valeur sûre pour passer un bon moment seul ou en « famille » sur PC, PS4 ou Xbox One. N’oubliez pas que ce jeu reste déconseillé aux moins de 18 ans.

 

A plague tale Innocence
8 Le testeur
0 La communauté (0 Votes)
Pour
  • Histoire prenante
  • Graphismes adaptés et fluides
  • Thématique temporelle peu commune
Contre
  • Pas de contenu hors trame principale
  • Gameplay basique
  • Quelques défauts d'IA
En quelques mots...
A Plague Tale: Innocence nous offre ici une histoire incomparable poignante et agréable à suivre. Malgré quelques petits défauts, le but principal d'Asobo Studios est respecté et la dizaine d'heures nécessaire pour finir le jeu une première fois se fait sans frustration. Une valeur sûre à faire au moins une fois.
Graphisme
Scénario
Gameplay
Contenu
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Gaming