Hardware

Next@Acer 2019 : le grand récap’ !

Rédigé par le

Next@Acer 2019 : le grand récap’ !

Entretien avec Karim Ouahioune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est en marge de la conférence next@acer que nous avons pu nous entretenir longuement avec Karim Ouahioune, Directeur Marketing et Communication (« Marcom ») France de la marque. Nous avons abordé des sujets diverses, et pas seulement en lien avec la conférence et aux annonces faites dans ce cadre. Car en effet, cela nous paraissait intéressant de profiter de ce moment afin de faire un 360 sur son activité et les résultats de Acer.

Nous avons tout d’abord échangé sur l’ambiance globale de cette conférence, reprenant le modèle de la Keynote d’Apple, dynamique, forcément très visuelle, entre-coupée de vidéos et pleine de codes de communication éprouvés. Déclenchant même des sourires, lorsque Jason Chen, CEO d’Acer, pose sa veste afin d’afficher fièrement un t-shirt « WASD » (« ZQSD » en français) alors qu’il annonce ses produits « gaming ». Sans prétentions sur-dimensionnées, le challenger Acer sait qu’il doit encore rassurer. Dans cette démarche, la marque a fait appel à des intervenants issus de ses partenariats, avec Intel bien sûr, mais aussi avec des spécialistes des effets spéciaux dans le monde cinéma, servants de caution.

De l’aveu de Karim Ouahioune, Acer ne cherche plus à tout faire (mal, diront les mauvaises langues). Aujourd’hui, le but de la marque est de se spécialiser et se concentrer sur la qualité des produits. Exemples concrets, deux modèles par gamme de produits : les deux Nitro, les deux Chromebook, les deux écrans très hauts de gamme.

Vis-à-vis de la concurrence, Acer sait rester humble, et fier de ses produits, soit par leurs spécifications techniques, soit par leurs positionnements tarifaires. D’après Karim Ouahioune, Acer veut donc choisir ses combats et notamment celui de la qualité. Ils comptent bien venir semer le doute dans le top 3, non plus en « touchant à tout » comme ce fut le cas par le passé.

Un rapide tour d’horizon des nouveaux produits et modèles avec Karim Ouahioune nous permet de constater le rafraîchissement qualitatif des Nitro 5 et 7 pour des prix plus agressifs (respectivement 790 € et 990 €). Le test driver sur le Helios 700 (prix public 2790 €) avec son clavier rétractable laissant ainsi place au dispositif de refroidissement est surprenant, sans même évoquer le fait qu’il embarque un Intel Core i9 et une RTX 2070 ou 2080 selon le modèle. Les châssis des Chromebook 714 et 715 sont toujours plus robustes, là encore les tarifs sont très compétitifs (respectivement 519 € et 549 €). Les deux écrans présentés au next@acer sont d’une grande qualité technique (4K, 144 Hz, 4 ms pour une dalle IPS, et surtout les 1000 nits annoncés). D’ailleurs, ces écrans sont très clairement destinés aux professionnels, ils seront distribués sur des canaux spécialisés. Tout comme les deux casques de réalité virtuelle, Karim Ouahioune nous précise qu’ils sont très demandés dans la conception automobile et l’architecture. Enfin, le TravelMate P6 proposé à 1190 € trône fièrement parmis les ultra-portables avec ses 20 heures d’autonomie, son écran 14”, et sa technologie Intel Core i5 ou i7 et son tout juste 1,1 kg.

Ce next@acer marque le lancement d’une nouvelle ligne de produits : Concept D. Le ligne Concept D est typé esthétiquement, comme peuvent l’être les modèles de la marque à la pomme. En effet parmis ces produits, nous trouvons deux laptops haut de gamme, les Concept D7 et D5 (2299 € et 1599 €), afin de répondre aux MacBook Pro. Coque entièrement blanche, Karim Ouahioune nous certifie la bonne tenue du revêtement quant aux traces et usures longtemps termes. Aussi, deux desktops suréquipés font partis du lot, dont le Concept D900 (Dual Xeon, 128 Go de RAM, et une Quadro 6000, pour un tarif annoncé de 17 999 €). Enfin l’étonnant Concept D9, ce laptop grand gabarit est conçu autour d’un écran à charnière. Il est vrai que ce produit nous apparaît comme un concentré d’innovation et de technologie au milieu de la conférence next@acer, il est sans aucun doute un démonstrateur du savoir-faire et des compétences de ce que Acer est capable de produire. La facture sera tout de même non sans conséquence, prix public annoncé 4990 €

En présence de Karim Ouahioune, nous avons souhaité revenir sur un sujet particulier : le SAV. Sujet pour lequel nous ne pouvons nous pencher lorsque nous testons les produits Acer en laboratoire (trois modèles Swift l’an passé). Le discours du « Marcom » est très rassurant, avec des chiffres à la clef. En effet, le délai de traitement d’un produit en SAV est en moyen de 3,5 jours entre le moment de prise en charge et celui de restitution. Karim Ouahioune nous a aussi soumis son souhait de nous faire visiter les ateliers du centre de SAV en France. Il est d’autant plus fier de ce centre qu’il sert de sous-traitance SAV pour plusieurs marques (des concurrents d’Acer en l’occurrence).

 

Enfin, nous sommes revenus sur le positionnement d’Acer sur le marché. D’après Karim Ouahioune, le challenge est grand, puisqu’il s’agit de venir mettre le trouble dans l’équipe de « Goliaths », tels que Dell, HP et Lenovo. À l’instant « t », la seule différence se fait dans le monde de l’entreprise. En effet, les trois marques concurrentes sus-citées sont toujours présentes dans les esprits des responsables des systèmes d’information des grands comptes. Le but d’Acer est donc double, continuer sa percée fantastique auprès des particuliers et des domaines de l’éducation, et s’introduire avec des produits robustes et performants dans le monde de l’entreprise.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware