Gaming

Test – SteelSeries Rival 650, l’art du gaming sans fil

Test – SteelSeries Rival 650, l’art du gaming sans fil

La SteelSeries Rival 650, souris haut de gamme sans fil

 

Chez Vonguru, nous avons été littéralement séduit par la Rival 600 de SteelSeries. Voici que nous pouvons tester sa version sans fil, la SteelSeries Rival 650. Le positionnement de la marque sur les périphériques gaming haut de gamme n’est plus à démontrer. Les casques, les claviers, les tapis, et aujourd’hui une souris sans fil, les produits sont nombreux et la qualité de finition autant que le design sont toujours soignés. Voyons si tout ceci se confirme avec ce test de la Rival 650.

 

PRÉSENTATION

La Rival 650, grande sœur de la Rival 600 version filaire, embarque la technologie Quantum Wireless à 2,4 GHz, avec un taux de rapport de 1000 Hz et donc une latence de 1 ms. SteelSeries annonce une charge rapide de 15 minutes pour une autonomie de 10 heures.

« Ce nouveau système sans décalage de pointe offre un taux de rafraîchissement de 1 000 Hz, une latence de 1 ms, 24 heures d’autonomie de la batterie ainsi qu’une optimisation de la fréquence de qualité tournoi pour une performance incomparable, même pendant les sessions de jeu les plus exigeantes. »

Anssi « mxey » Pekonnen – FaZe Clan PUBG

Le capteur principal répond à la référence gaming dans le domaine : TrueMove3. Cette dernière permet de limiter les erreurs d’accélération de suivi et de décalage. Quant au capteur de profondeur, il assure la détection de la profondeur et du soulèvement, dès 0,5 mm.

Le processeur ARM 32 bits embarqué dans la Rival 650 vous permet d’enregistrer les paramètres CPI, les réaffectations de boutons et les effets d’éclairage grâce .

Les deux flans amovibles permettent de placer simplement les huit poids de 4 g : au maximum quatre de chaque côté. Ce qui fera en tout 256 configurations de répartition des poids. Autant dire que les possibilités d’équilibrage sont infinies et viendront s’adapter à n’importe quel style de jeu.

Le RGB est toujours doté de 8 zones lumineuses, toutes contrôlées individuellement par le logiciel SteelSeries Engine 3. Cette application permet une personnalisation simple et intuitive de l’éclairage, mais aussi du mapping des boutons, les échantillonnages et la programmation de macros. Aussi, les applications Engine Discord et GameSense donnent accès à la gestion des notifications de chat, aux événements de jeu et plus encore.

 

CARACTÉRISTIQUES

Général
Système de capteurSystème à double capteur TrueMove3+ de SteelSeries
Capteur principalOptique TrueMove 3
Capteur secondaireDétection optique linéaire sensible à la profondeur
CPIde 100 à 12000, par incréments de 100
IPSPlus de 350, sur les surfaces QcK SteelSeries
Accélération50 g
Accélération matérielleAucune
Distance de soulèvementPersonnalisable, de 0,5 à 2 mm
Design
Matériau de surfacemate noire
Structure centralePlastique renforcé
FormeErgonomique, pour droitier
Style de prise en mainUniverselle
Nombre de boutons7
Type de switchBoutons SteelSeries prévus pour résister à 60 millions de clics
Illumination8 zones RVB, contrôlées indépendamment
Logiciels
Système d’exploitationWindows, Mac, et Linux. Port USB requis
ApplicationsSteelSeries Engine 3.12.13,
pour Windows (7 ou plus récent) et
Mac OSX (10,8 ou plus récent)
Batterie
Autonomie maximum24 heures
ChargeRapide, en 15 minutes pour 10 heures d’autonomie
Gabarit
DimensionsLongueur : 131 mm
Largeur : 62 mm (avant), 62 mm (milieu), 69 mm (arrière)
Hauteur : 27 mm (avant), 43 mm (arrière)
(cf. ci-dessous)
Poids121 g sans le câble.
Personnalisable jusqu’à 153 g
Longueur du câble2 m

 

Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650

 

UNBOXING

La Rival 650 est fournie avec son dongle Quantum Wireless, un câble USB de 2 mètres, et un étui de rangement en caoutchouc pour les huit petits poids de 4g.

 

Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650

 

PACKAGING

Comme à son habitude, SteelSeries a porté une attention particulière au design. En effet, la coque est ergonomique et très reposante pour la main. Au toucher, le matériau en plastique mate noir est  plutôt agrippant et chaleureux. En revanche, la souris n’est faite que pour les droitiers. Sur les flans de la souris, les capots « caches poids » sont aimantés donc amovibles. Une fois retiré, nous pouvons accéder aux emplacements disponibles afin d’y installer les poids fournis.

 

Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650

Steelseries Rival 650

 

UTILISATION

Nous avons eu la chance de pouvoir utiliser la Rival 650 pendant de longues heures et sur plusieurs jours. Suffisamment pour se rendre compte à quel point sa qualité de fabrication la place parmi les meilleurs produit de sa gamme. La manipulation est souple, sa légèreté lui permet de se faire discrète. Les boutons procurent une sensation de robustesse, même en utilisation intensive.

La Rival 650 peut être utilisé pendant sa charge. Au besoin, nous déconnectons le câble du dongle Quantum Wireless pour le connecter à la souris. Alors, elle devient filaire. Par ailleurs, son niveau de charge consultable dans l’interface générale de Engine 3. Une fois la charge terminée, elle pourra être déconnectée du câble USB. Elle reprendra alors toute sa liberté sur les tapis souris, et le dongle sera de retour en bout de câble USB ou directement branché à la tour. Enfin, la reconnexion de la souris lors des sorties de mise en veille est très rapide. Une fraction de seconde suffit à la Rival 650 pour être aussitôt opérationnelle.

 

Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650
Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650

 

ÉQUILIBRAGE

En terme d’équilibrage, la Rival 650 permet 256 possibilités de répartir les huit petits poids (4g chacun). Comme vu plus haut, les flans se démontent très facilement, guidés par de petits cylindres aimantés. Ces capots amovibles restent stables une fois en place. Ils cachent donc huit emplacements, autre de chaque coté de la souris. Enfin, les poids se fixent dans deux matrices en caoutchouc.

 

Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650
Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650

 

LOGICIEL

Comme pour tous les produits SteelSeries, le logiciel Engine 3 est très complet et permet d’absolument tout configurer. Outre les courbes d’échantillonnage et le mapping des 7 boutons, l’éclairage RGB est évidemment mis en avant. D’ailleurs, les 8 zones sont paramétrables individuellement toujours avec l’efficacité d’Engine 3. Nous avons apprécié pouvoir configurer deux sensibilités différentes commutables grâce au bouton central de la souris. En effet, cela permet de changer la sensibilité à la volé, sans avoir à passer par le logiciel. Enfin, cette fonction se révèle très utile notamment lorsque nous passons d’un mode d’utilisation plutôt standard à une partie de notre Battle Royal préféré.

 

Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650
Steelseries Rival 650Steelseries Rival 650

 

Au passage, nous pouvons activer la gestion intelligente de l’illumination de la souris. Elle consiste à éteindre l ‘éclairage RGB lorsque nous utilisons le périphérique, dans l’unique but d’économiser la batterie.

Une autre fonctionnalité très intéressante de Engine 3 est l’enregistrement de macros. Cette fonction est encore une fois une très bonne surprise. Très simple et intuitif, l’éditeur de macros est aussi très précis dans la configuration des timings et de l’enchaînement des combinaisons.

 

Steelseries Rival 650

 

CONCLUSION

 

 

SteelSeries Rival 650
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Légèreté et ergonomie
  • Qualité de finition
  • Efficacité du logiciel SteelSeries Engine 3
Contre
  • Tarif intrinsèquement élevé
En quelques mots...
C'est indéniable ! SteelSeries nous propose là encore un excellent produit. Les arguments positifs sont tellement nombreux qu'il nous faut chercher les points négatifs. La légèreté, l'ergonomie et la finition fait de la Rival 650 un produit assez exceptionnel. Même au regard de la concurrence, comme par exemple la g703 de logitech, qui n'embarque « que » 6 boutons, 2 zones RGB, pas d'ergonomie, elle coûte « seulement » 10 € de moins que la Rival 650. Finalement, le seul argument contre pourrait être le prix, certes élevé, fréquemment constaté autour de 130 €. Mais comment le prix ne serait-il pas justifié par le très bon niveau général de la Rival 650 ?
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Gaming
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Gaming

Bundle AMD à l'achat d'une carte graphique

Les pilotes Radeon Software Adrenalin Edition 19.3.2 pour The Division 2

Alexandre Cordier2019-03-18
Turtle Beach Roccat

Turtle Beach rachète Roccat

NotDjey2019-03-15

Razer ajoute quelques périphériques à son catalogue

Lucile « Macky » Herman2019-03-15
gtx-1660-une-hardware-vonguru

Nouvelle carte graphique chez Nvidia, découvrez la GTX 1660

Vladek2019-03-14