Brèves

Facebook a ouvert ses premières boutiques éphémères aux USA

Facebook a ouvert ses premières boutiques éphémères aux USA

Facebook ouvre ses boutiques « pop-up » aux États-Unis

 

Facebook a décidé de lancer ses « small business pop-up », des boutiques éphémères aux quatre coins des États-Unis en partenariat avec plusieurs magasins Macy’s, en passant de Fort Lauderdale à Las Vegas, Los Angeles, Atlanta, Seattle, New York, mais aussi San Antonio, Pittsburg et San Francisco. Si au départ, on s’attendait tous à pouvoir y acheter des goodies ou autres produits dérivés à l’image de la marque, c’est bien vers quelque chose d’un peu plus original que le réseau social tend à aller. En effet, Facebook souhaite ici mettre en avant des artisans locaux ainsi que des commerces indépendants. Cela n’est évidemment pas dû au hasard, puisque ces produits sont en général très présents sur l’autre réseau social du groupe, à savoir Instagram.

 

Boutiques pop up Facebook

 

Il n’en oublie pas pour autant quelques marques plus connues, car un second objectif sera ici de tester les nouvelles tendances, avec un roulement de produits et de marques tous les mois. Vous ne retrouverez d’ailleurs pas les mêmes selon la boutique où vous vous rendrez. Pour le côté éphémère, c’est tout simplement car le concept s’arrêtera à la fin du mois de février. Une bonne période donc, qui s’étend de Thanksgiving, au Black Friday qui aura lieu le 23 novembre prochain, en passant par Noël et par la Saint Valentin.

Une autre ambition soulevée ici est de renforcer l’image de la société auprès des commerçants locaux qui voudraient communiquer en ligne, via Facebook ou Instagram, touchant ainsi une nouvelle clientèle en dehors de leur zone géographiques.

Brèves
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves