Hardware

Nouvelles Nvidia RTX : une vraie révolution ?

Nouvelles Nvidia RTX : une vraie révolution ?

Les nouvelles cartes Nvidia sont officielles mais de nombreuses questions subsistent

 

S’il est clairement facile de juger sans connaitre tous les détails, on peut cependant sincèrement s’interroger sur la stratégie de lancement de Nvidia. En annonçant très tôt cette année l’arrivée d’un GPU remplaçant de Pascal, Nvidia a fait grincer les dents chez ses partenaires et distributeurs.

L’euphorie provoquée par les cryptos a pu, un temps, étouffer la grogne. Une fois le soufflet retombé, les tensions sont remontées à la surface. Les ventes de cartes graphiques ont subi un ralentissement violent inédit sur cette première partie de 2018. Poussées par Nvidia, de nombreuses marques ont constitué des stocks conséquents sur les références GTX 10XX.

Dès le début de l’été, les inquiétudes étaient grandes d’autant plus que les marges ne permettaient plus une baisse « massive » des prix pour relancer les ventes et nettoyer les stocks. Les marques ont-elles pu mettre la pression sur Nvidia afin que la gamme RTX permette à la génération Pascal en stock de sortir gentiment des stocks ?

 

Les prix, les stocks et la disponibilité posent problèmes

Oubliant la fin 2017 et le début 2018, beaucoup pestent sur les prix. Le sommet de la gamme RTX dépasse effectivement les 1 100 €.

Dès la fin de sa conférence de la Gamescom, Nvidia a mis en ligne les prix de sa Founders Edition :

  • RTX 2080Ti : 1259€
  • RTX 2080 : 849€
  • RTX 2070 : 639€

Nvidia précise que pour les références 2080/2080Ti, l’expédition se fera à partir du 20/09. Pour la 2070, rien n’est clairement annoncé : cette carte devrait donc arriver un peu plus tard.

Là où le bas blesse c’est que les marques avaient annoncé à leurs distributeurs leurs tarifs quelques heures avant l’annonce officielle. Et évidemment, les modèles customs comme des produits « blowers » se retrouvent tous intégralement bien au dessus des prix de Nvidia.

 

Image associée

Nvidia vend maintenant en direct au client final et les marques n’aiment pas ça

Si les marques sont plus chères, elles n’ont pas la disponibilité non plus. Durant la Gamescom, certains n’ont pas hésité à nous confier qu’ils n’avaient aucune dotation de GPU Turing de la part de Nvidia. Quelques pincées ici et là pour faire illusion sur le salon.

Dans ces conditions, une disponibilité réelle pour fin septembre, comme annoncée, semble une estimation très optimiste. Enfin, le positionnement des « Founders Edition » fait lui aussi débat, de nombreux distributeurs ayant demandé immédiatement aux marques de baisser leurs prix.

Le bilan des premières heures de « pré-commandes » chez les plus gros E-commerçants n’est justement pas fabuleux…Nvidia étant assez directif sur les niveaux de marges que doivent se partager distributeurs et marques, là encore, l’ambiance n’est pas des plus détendue sur le sujet.

Certains commencent à évoquer une baisse des prix dès le mois d’octobre; une baisse qui serait poussée par Nvidia (directement sur le prix des GPU).

Un timing chaotique

Nous l’avons vu, entre un teasing de presque 10 mois et une annonce au cœur du mois d’août sans disponibilité des cartes, la situation n’est pas vraiment d’un confort total pour ceux qui doivent vendre des cartes graphiques.

Si on ajoute à cela un embargo sur les tests jusqu’au 14 septembre, ceux qui espéraient que la situation sur le marché allait rapidement se décanter doivent déchanter.

 

Le point sur le marché des cartes à cet instant : quels prix espérer ?

Qu’avons-nous à cet instant :

  • Une gamme Pascal encore présente (surtout pour les 1060/1070ti et 1080) mais dont les prix, à cet instant, ne peuvent pas bouger.

En effet, le niveau de marge appliqué par les marques et les distributeurs ne permet pas d’espérer une baisse significative dans l’immédiat.

Si baisse il doit y avoir sur ces références, cela impliquera soit une perte importante d’argent de la part des marques/distributeurs (une vente à perte pour être limpide), soit le déblocage d’un budget par Nvidia (pratique courante) permettant aux marques de baisser franchement les prix.

 

  • Une gamme Turing composée de 3 références dont 2 « bientôt » disponibles.

Pour les RTX, les prochaines semaines vont se jouer avec la RTX 2080 et la RTX 2080Ti c’est à dire sur un volant de prix allant de 900 € à 1300 €. La RTX 2070 ne devrait pas être livrable, en volume, avant octobre.

Traditionnellement les « Founders Editions » sont plus chères que les versions customs des marques. Cependant, les informations récoltées laissent présumer que le niveau de marge ne permet pas, là encore, aux marques de disposer d’une latitude suffisante pour faire baisser les prix.

C’est en plus clairement sur les versions customs les plus élaborées que les constructeurs gagnent de l’argent. Des versions avec un niveau de customisation très léger tentent de ne pas dépasser les prix de Nvidia direct… Ce n’est pas évident.

Enfin, gardez à l’esprit qu’au moment où nous écrivons ces lignes, toutes ces cartes ne sont pas disponibles, seuls les pré-commandes sont ouvertes. Ils se murmurent qu’une baisse du prix des GPU est déjà envisagée pour octobre…

 

MSI Nvidia RTX

 

Nvidia Turing, une vraie révolution ?

Alors évidemment, poser la situation objectivement comme je viens d’essayer de le faire, ce n’est clairement pas s’inscrire dans un flux très positif… Sans aucun « vrai » benchmark à cet instant, Nvidia invite donc ses fans fortunés à payer pour voir. Il semble que quelques « partenaires » aient été sélectionnés pour effectuer des tests… Nous mènerons encore une fois notre propre barque en dehors des sentiers balisés.

Une fois tous ces éléments énoncés, il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Sur le papier, il était en effet difficile de proposer un successeur à la génération Pascal donnant encore globalement satisfaction sur la plupart des AAA du moment. Nvidia a donc choisi une approche différente, privilégiant le rendu et surtout la montée en résolution. La conception du GPU et l’utilisation des Tensor Core sont particulièrement intéressantes.

Si depuis fin 2017 Nvidia nous prépare en jouant le petit air du Ray Tracing en temps réel, il faudra voir comment cette technologie est rapidement utilisée par les développeurs car clairement, en application, elle change radicalement la beauté et l’immersion d’un jeu. Enfin, il faudra aussi que les benchs, les vrais, démontrent un gain dans les applications de tous les jours car on ne peut pas débourser plus de 1000 € pour un hypothétique pari sur l’avenir.

Si toutes ces promesses sont respectées, alors paradoxalement le prix d’une 2080Ti ou 2080 deviendra presque secondaire… Nvidia a testé le marché à plus de 900 € pendant des mois et il sait qu’il y a de la demande pour ça.

 

Nvidia RTX turing

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware