Lifestyle

Test – Stylo 3D 3Doodler Create

Test – Stylo 3D 3Doodler Create

Stylo 3D 3Doodler Create, l’impression 3D à portée de main ?

 

L’impression 3D s’est démocratisée, et les références à destination des particuliers se multiplient. Nous avions eu l’occasion de tester le stylo 3D Polaroid Play. C’est aujourd’hui du côté de la marque 3Doodler que nous nous tournons. La marque propose trois gammes de produits : la gamme Start, pour les petits (et grands) enfants à partir de 6 ans, la gamme Create, pour les amateurs et à partir de 14 ans, et enfin la gamme Pro, pour les professionnels ou les artistes les plus confirmés. Nous testons aujourd’hui le modèle Create, disponible au prix de 79,99 $ sur le site de la marque et de 89,99 € sur Amazon.

 

 

Unboxing

 

Le packaging est propre et solide. La face avant nous présente textuellement, en français et en anglais, la marque et le produit ainsi que le contenu de la boîte. Une face latérale nous présente quelques fonctionnalités, comme les contrôles simplifiés, le système d’engrenage amélioré ou le matériel du stylo, ainsi que quelques caractéristiques comme sa praticité, la possibilité d’utiliser plus de 65 couleurs différentes et l’existence de nombreux accessoires. À l’arrière, les mêmes informations sont reprises, mais un peu plus développées, et l’adresse d’un site internet nous est fournie pour trouver de l’inspiration. Sur toutes les faces, on retrouve des photos de réalisations, en cours ou achevées, pour nous donner envie. Toutes ces informations sont présentées sur un fond mélangeant des traits droits ou géométriques (comme bordure des photos) et de dessins à la main type doodle en arrière plan. La boîte vend donc bien le produit et donne envie.

 

3doodler create boite

 

Une fois le fourreau extérieur retiré, on se retrouve avec un compartimentage très intelligent et optimisé. Sur un premier niveau, on est accueilli par deux guides cachant deux pochettes de 25 tiges de plastique ABS chacun et par le stylo 3Doodler Create (couleur Smoky Blue dans le cadre de ce test, mais disponible en cinq autres couleurs sobres mais lumineuses). On retrouve en dessous l’alimentation secteur – qui n’est pas propriétaire, mais qui n’est pas en USB – ainsi que les trois outils annoncés. Tout est bien calé et bien présenté, il n’y a donc rien à redire sur la boîte ou son contenu. On s’étonnera cependant de l’absence d’un support pour poser le stylo lorsqu’il est chaud. Nous verrons plus tard que c’est une absence peu pénalisante, mais aussi et surtout un choix marketing.

 

3doodler create unboxing

 

Test

 

Pour commencer sur de bonnes bases, je me suis donc reportée aux guides. Oui, au pluriel, puisque le 3Doodler Create est accompagné non pas d’un, ni même de deux, mais bien de trois guides. Enfin, nuançons le propos. La boîte contient en effet :

  • un carton protecteur résumant (en anglais) de façon très succincte – et illustrée – les trois étapes principales, indiquant par ailleurs les contacts (mail, téléphone et site internet) pour davantage d’aide ;
  • un guide de démarrage rapide, plastifié, reprenant (là encore en anglais) de façon un peu plus développée ces trois étapes et présentant le stylo, toujours en images ;
  • et enfin un guide plus complet, cette fois-ci en 6 langues (dont le français). Là encore illustré, le manuel vous présente dans le détail le stylo et ses accessoires, et vous guide dans la découverte de son utilisation, par quelques étapes basiques.

L’ensemble est vraiment très clair (malgré une taille de police petite pour le manuel complet), et on se sent vraiment bien accompagné, à tel point que la prise en main du 3Doodler Create se fait très rapidement et sans crainte.

L’utilisation du stylo est en effet très simple : vous branchez le stylo, vous l’allumez et choisissez la température (High ou Low). La LED passe alors au rouge, pour indiquer que le stylo est en train de chauffer, et lorsqu’elle passe au bleu, vous êtes invité à insérer la tige de plastique dans l’orifice prévu à cet effet (si celui-ci n’était pas déjà inséré). Vous verrez alors le filament fondu sortir, et vous pourrez dès lors dessiner. La chauffe est rapide, de l’ordre d’une minute, ce qui est appréciable et permet de faire de petites sessions de dessin sans devoir trop planifier la chose, et le stylo est relativement silencieux. Le moteur n’est vraiment pas bruyant, beaucoup moins que pour le stylo Polaroid Play.

 

3doodler create chauffe

 

Le 3Doodler Create est plus lourd que le Polaroid Play, sans peser sur le poignet grâce à l’aluminium dont il est constitué, et il s’offre dans une forme que l’on pourrait qualifier de prisme droit à base triangulaire (plus ou moins), qui reste bien en main. La position des boutons semble tout à fait adéquate, ceux-ci bénéficiant par ailleurs d’une texture particulière qui permet une bonne accroche, et l’on n’a aucun mal à changer la vitesse du débit sans devoir lâcher le stylo ou interrompre son geste. En cela, le stylo est très ergonomique, et on trouve instinctivement la façon de le tenir. On ne ressent quasiment pas la chaleur, à moins de se rapprocher de la pointe, signalée par un changement de texture là encore bienvenue. De ce fait, on peut sans crainte poser le stylo à plat sur la table sans risquer de faire brûler la moitié de son logement, à condition bien sûr de garder un œil dessus et de vérifier qu’il n’y a rien de sensible à proximité. L’absence d’un support dans la boîte n’est donc pas si problématique.

 

3doodler create details

 

À l’image du Polaroid Play, le stylo produit des résidus lorsqu’il ne tourne pas, mais ces résidus sont bien moins nombreux. Le 3Doodler est doté de deux vitesses, correspondant aux deux boutons, ce qui laisse donc moins de choix que dans le cadre du Polaroid Play, mais se révèle plus instinctif. De même, le stylo propose deux températures pour s’adapter aux différents types de plastique. La pointe, en métal, permet de dessiner des choses précises sans recoller à ce qu’on a déjà fait (critique que l’on adressait au Polaroid Play). Enfin, notons que le plastique se présente ici sous forme de tige et non de bobine : il est de fait plus court, mais cela évite des cafouillis certains, notamment avec le câble d’alimentation, et les tiges produisent du plastique de façon satisfaisante (qui sort plus fin qu’il n’entre dans le stylo).

L’utilisation du stylo est vraiment très intuitive et aisée. En quelques heures à peine, et sans entraînement ni réelles compétences artistiques (ces dernières ne sont malheureusement pas incluses dans la boîte), on peut déjà obtenir un résultat plus que satisfaisant. La pratique sera alors notre meilleur allié.

 

3doodler create creations

Réalisations (pas du tout orientées) quelques heures après la réception du 3Doodler Create

 

En plus de proposer des stylos, 3Doodler propose aussi toute une gamme d’accessoires pour les accompagner. Cela va du livre de projets et divers templates et grilles plastifiées pour vous aider à dessiner, aux pochettes en cuir pour protéger votre stylo. Vous trouverez aussi des accessoires visant l’utilisation elle-même, comme un support pour le stylo et les filaments, un kit de six pointes différentes, mais aussi une pédale pour contrôler plus librement votre stylo, à l’image d’une machine à coudre. Sur le site de la marque, les prix vont de 4.99 $ pour le kit de 20 templates  à 34.99 $ pour des kits complets de projets. Tous ces produits permettent d’offrir une expérience plus riche et plus personnalisable.

 

Conclusion

 

À la fois esthétique et ergonomique, le stylo 3Doodler Create est un très bon stylo d’impression 3D, que l’on s’approprie très facilement et avec plaisir. Pouvant être complété avec de nombreux accessoires, il offre une expérience artistique très satisfaisante. Il ne souffre donc d’aucun défaut, si ce n’est financier. En effet, au prix de 89.99 € sur Amazon, le 3Doodler ne correspond pas à un produit d’entrée de gamme. À titre de comparaison, le Polaroid Play était au prix conseillé de 49.99 € (hors promotion), ce qui correspond pour la 3Doodler au modèle d’entrée de gamme Start. On est cependant ici une gamme au-dessus en termes de prix, mais aussi en termes de fonctionnalités. C’est un très bon stylo, à la fois professionnel et accessible (par rapport à la gamme Pro qui commence elle à 249 $), dont les performances ne nous feront pas regretter l’achat. C’est donc un très bon investissement si vous songez dessiner en 3D de façon occasionnelle à régulière. Il faudra cependant aussi compter sur le prix du plastique lui-même, qui n’est pas donné.

 

Lifestyle
@Marine_Wqr

Doctorante en Traitement Automatique des Langues, je n'ai de cesse de chercher, sur tout et rien. Je cherche encore ce que j'essaye de trouver.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Lifestyle