Brèves

Hearthstone – la nouvelle extension « Le Bois Maudit » arrive en avril

Hearthstone – la nouvelle extension « Le Bois Maudit » arrive en avril

La nouvelle extension de Hearthstone disponible dès avril

 

Une force maléfique terrifiante s’éveille au cœur du Bois Maudit, la toute nouvelle extension de Hearthstone. Le mois prochain, les aventuriers assez courageux et astucieux pour traquer des monstres et berner des sorcières peuvent venir réclamer leur dû : 135 nouvelles cartes à vous donner la chair de poule, sans oublier de mystérieuses nouvelles mécaniques de jeu…

La magie noire a perverti les créatures de la forêt et les a déchaînées sur la capitale gilnéenne d’Azeroth, mais le roi Genn Grisetête et ses sujets lycanthropes ne seront pas des proies faciles. Les citoyens de ce fier royaume, capables de se transformer en de féroces hommes-loups connus sous le nom de worgens, s’apprêtent à pénétrer dans le Bois Maudit, toutes griffes dehors ! Bientôt, les joueurs de Hearthstone vont pouvoir se joindre à leur meute et affronter les horreurs que la forêt a fait naître.

 

Hearthstone le bois maudit

 

Disponible en avril sur PC Windows et Mac, ainsi que sur tablettes Windows, iOS et Android et sur téléphones portables, les paquets de cartes du Bois Maudit vont pouvoir être gagnés dans l’Arène et achetés en échange d’or en jeu ou d’argent réel au même prix que les autres paquets de cartes du jeu. Dès aujourd’hui et jusqu’à la sortie de l’extension, les alliés de Gilnéas peuvent pré-acheter un pack spécial de 50 paquets de cartes du Bois Maudit, incluant gratuitement 20 paquets de cartes bonus ainsi qu’un dos de carte « Dans les bois ». Cette offre unique est disponible sur plusieurs plateformes au prix de 49,99 € (un achat par compte).

 

Brèves
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves