Hardware

Test : Xiaomi Mi Note 3, un très bon choix pour 275 euros !

Test : Xiaomi Mi Note 3, un très bon choix pour 275 euros !

Xiaomi Mi Note 3 : un smartphone qui fait mal à la concurrence

 

Xiaomi est une marque de produits high-tech basée à Pekin en Chine et qui crée des produits de tous types. Effectivement, elle se démarque plus en plus en sortant des produits (smartphones, ordinateurs, caméras, aspirateurs autonomes, etc…) défiant toute concurrence à un prix très attractif. Depuis peu, quelques-uns de leurs smartphones sont vendus sur Amazon France mais pour avoir accès à la plupart de leurs produits, il faudra passer par l’importation ou par des revendeurs tiers comme chinadroid.fr.

Le smartphone que nous testons aujourd’hui n’est autre que le Mi Note 3, digne successeur du magnifique Mi Note 2. Il s’agit d’un smartphone moyen de gamme qui se décline en deux versions, l’une avec 64Go de stockage à 275 euros et l’autre avec 128Go de stockage à 295 euros ! Vous choisirez entre le noir et le bleu concernant la couleur. La version que nous avons en test embarque 64Go de stockage.

 

Packaging

Le smartphone est livré dans une boîte rectangulaire « classique » comparée à celle du Mix 2. Mais elle n’en est pas moins complète puisqu’on y retrouve : le smartphone, sa prise secteur, un câble USB vers USB-C, un câble USB-C vers Jack (qui, notez-le, semble assez fragile) ainsi qu’une coque transparente en silicone ! Vous noterez l’absence d’écouteurs mais compensée par la présence de cette coque transparente qui se fait oublier à l’usage et qui protège son dos en verre des rayures. L’ayant reçu de la part de chinadroid, il m’était livré dans le paquet un adaptateur européen pour la prise secteur, cette dernière étant destinée à l’Asie.

Design, ergonomie et qualité de fabrication

Le Mi Note 3 n’a clairement pas comme ambition de révolutionner le design des smartphones et reste peut-être trop classique. Il n’est pas borderless et n’a pas de bords arrondis comme son prédécesseur mais son dos en verre est du plus bel effet. Il mesure 152.6 x 74 x 7.6 mm et pèse 163g : il est donc assez fin et léger. La face avant est simple, avec des bords supérieurs et inférieurs assez épais puisqu’ils embarquent les différents capteurs ainsi que les boutons. Le bouton home embarque le capteur d’empreintes, et les boutons multi-tâches ainsi que retour sont tactiles et rétroéclairés. À l’arrière, le logo Mi se veut classe et discret.

Le dos du smartphone étant arrondi sur les bords, la prise en main est très agréable mais le verre le rend très glissant.

L’écran semble résister assez aisément aux agressions quotidiennes (clés, etc…) puisqu’il est protégé par un traitement Corning Gorilla Glass 4. Le dos en verre semble lui assez fragile, l’utilisation d’une coque est donc fortement conseillée ! De plus, de la même manière que le dos en verre du Mix 2, il prend énormément les traces de doigts ! Le smartphone est bien assemblé et son contour est en métal : même en forçant, il est compliqué de le plier.

 

Fiche technique et performances

  • Nom du modèle : Xiaomi Mi Note 3
  • Type d’écran : LCD IPS 5,5 pouces avec un ratio de 16:9
  • Définition de l’écran : 1920 x 1080 pixels
  • Dimensions : 152.6 x 74 x 7.6 mm
  • Poids : 163 grammes
  • SOC : Snapdragon 660
  • Puce graphique : Adreno 512
  • Mémoire RAM : 6 Go
  • Mémoire interne : 64 Go
  • Enregistrement : 2160p
  • Connectivités : NFC, Bluetooth 5.0et Wi-Fi
  • Bandes réseaux : HSPA, LTE (sans B20), GSM
  • Batterie : 3500 mAh
  • Ports : USB Type-C

 

Pour vous donner une idée des performances pures et dures, il obtient le score très respectable de 110 502 sur Antutu Benchmark. Ne possédant qu’un processeur milieu de gamme, il n’est pas dans les meilleurs (176 670 pour le Mi Mix 2) mais se place dans la moyenne haute. Sur GeekBench, on observe le score de 1562 en single-core et de 5677 en multi-core. Ainsi, la plupart des jeux du Play Store tourneront très bien et ce même s’ils sont très lourds comme Asphalt 8. Les graphismes ne seront peut-être pas au maximum mais tout sera jouable de manière correcte. Le multi-tâche est aussi très bien assuré, nous n’avons pas rencontré de lags particulier en jeu même en ayant des applications lourdes ouvertes en fond.

 

 

Fonctionnalités et usage

  • Appareil photo :

J’ai été assez surpris de la qualité des photos pour un smartphone de cette gamme. Il embarque un double capteur dorsal de 12 Mpx chacun mais aux ouvertures différentes : f/2.2 pour le premier et f/1.8 pour le deuxième. On remarque du grain en zoomant, le zoom x2 étant optique et non numérique. Le capteur frontal est lui de 16 Mpx.

 

 

La qualité photo en haute luminosité est étonnamment bonne : il n’y a pas de grain, c’est net, les couleurs sont belles et le contraste est bon, mais la profondeur de champ n’est pas vraiment présente dans le mode photo de base. Le mode Portrait est bluffant en haute luminosité et surpasse tous ses concurrents : le flou est très bien géré même s’il arrive que le traitement rate de temps en temps. En basse et moyenne luminosité, la qualité est un poil moins bonne mais en effectuant les bons réglages et en activant l’HDR, on obtient des images très jolies.

Pour la vidéo, le capteur (qui filme en 2160p à 30fps ou en 720p à 120fps) fait très bien son travail et j’ai été étonné par la stabilisation. Concernant le capteur frontal, vous pourrez prendre de très bons selfies sans problème, mais on regrette l’absence de mode portrait comme à l’arrière, qui aurait été très sympa sur un selfie.

La partie logicielle est très complète puisqu’elle propose la plupart des modes qui existent aujourd’hui tels que le panorama et permet de modifier à notre guise tout ce que l’on veut dans le mode manuel.

 

Mode Portrait

À gauche : exemple de flou raté ; à droite : photo avec HDR.

À droite, photo de nuit

 

  • Écran :

Côté écran, le Mi Note 3 en possède un de 5.5 pouces et reste ainsi dans la moyenne actuelle. Il s’agit là d’une dalle IPS LCD avec une résolution FullHD (1920 x 1080). L’écran est beau, très lumineux et possède des noirs assez profonds sans pour autant avoir le contraste et les couleurs vives d’un écran AMOLED… Il reste d’autant plus agréable en activant le « mode lecture » de MIUI qui s’avère très reposant pour les yeux en faible luminosité. Contrairement au Mix 2, le terminal conserve un format 16:9.

 

 

  • Capteur d’empreintes :

Le capteur d’empreintes est placé à l’avant du smartphone, sous le bouton Home. Le paramétrage se veut assez simple et rapide, ainsi vous pourrez enregistrer jusqu’à 5 empreintes digitales. Le déverrouillage est très rapide, en moins d’une seconde mais est un peu moins rapide que le OnePlus 5 par exemple que nous avons pu tester.

Notez aussi que sur la ROM d’origine MIUI, la reconnaissance faciale était disponible et était assez rapide mais peu sécurisée (fonctionnait avec une photo).

 

 

  • Connectiques/batteries/réseaux :

Comme spécifié plus haut, le smartphone est équipé d’une prise USB-C et est compatible Quick-Charge 3.0 pour recharger sa batterie de 3 500 mAh. Cette dernière vous permettra de tenir une grosse journée en utilisation intensive et deux jours en utilisation légère.

 

 

Le Mi Note 3 prend en charge les dernières normes Wi-Fi, le NFC ainsi que le Bluetooth 5.0 ce qui est un très bon point. Il est compatible 4G LTE mais attention, n’étant pas destiné au marché européen, ce terminal ne possède pas la bande B20 (800 Mhz). Or, cette dernière est presque obligatoire chez tous les opérateurs (sauf Free) pour capter de manière correcte la 4G. Enfin, avis aux audiophiles, le Mi Note 3 ne dispose pas de prise Jack 3.5mm mais d’un adaptateur USB-C vers Jack !

Le son qui sort du smartphone est assez médiocre d’autant plus que l’un des deux haut-parleurs est factice.

 

MIUI

 

MIUI est la surcouche maison de Xiaomi et divise beaucoup la communauté. À la réception du smartphone, nous disposions de la ROM MIUI chinoise de base sous Android 7.1.1. Or cette dernière est à moitié traduite en anglais et ne dispose pas nativement du Play Store et des services Google. Ainsi, pour pouvoir profiter pleinement des capacités de MIUI, nous avons décidé d’installer une ROM xiaomi.eu puisque que la ROM globale du Mi Note 3 n’est toujours pas disponible. Les ROM xiaomi.eu sont traduites et modifiées par sa très grande communauté de fans, elles sont donc très bien adaptées aux différents smartphones et ont un suivi de mise à jour très régulier ! Si vous souhaitez avoir un retour sur la ROM originale, nous vous renvoyons vers notre test du Mi Mix 2.

Nous avons donc installé cette nouvelle ROM et je vous invite à suivre ceci si vous ne savez pas faire, mais nous ne sommes en aucun cas responsable des dommages que cela peut causer au smartphone, d’autant plus que déverrouiller le bootloader fait sauter la garantie du smartphone. Lors de l’achat du smartphone sur chinadroid vous pouvez demander à ce que l’on vous installe directement une ROM traduite. En cas de problème, je vous invite à rejoindre le groupe Facebook « Fan de Xiaomi Francophone » sur lequel vous pourrez demander de l’aide.

MIUI est une ROM très intuitive et inspiré d’iOS, notamment par la disparition du tiroir d’application. On est très loin de l’Android Stock puisque presque tout a été modifié : les icônes en Flat Design s’accordent très bien entre elles et le bandeau entièrement personnalisable est très agréable. Vous pourrez installer différents thèmes officiels ou non via l’application du même nom suivant vos préférences. Autre gros atout de MIUI, son panneau personnalisable : quand vous slidez à gauche de l’écran vous accédez à un panneau regroupant différents widgets, raccourcis ou autres informations. C’est un atout au quotidien et un outil très agréable sur le long terme.

 

 

Enfin, MIUI embarque un très grand nombre d’applications maisons qui sont très bien faites. L’application Notes par exemple est très bien faîte à la manière de Google Keep, l’application native qui permet d’enregistrer l’écran est très efficace ou encore le scanner. Si vous possédez d’autres produits Xiaomi, tout ira très bien ensemble : à la manière de l’écosystème d’Apple, tout est fait pour fonctionner ensemble. La ROM est très bien optimisée et ne semble pas plomber la batterie.

 

Conclusion

Test : Xiaomi Mi Note 3, un très bon choix pour 275 euros !
8 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
  • Qualité de fabrication
  • Surcouche MIUI
  • Performances/Configuration
  • Rapport qualité/prix
  • Autonomie
  • Photos en haute luminosité et mode portrait
    Contre
    • ROM de base en chinois/anglais
    • Pas de prise Jack
    • Photos en basse luminosité
    • Dos en verre fragile
    • Pas de B20
      En quelques mots...
      Ce Xiaomi Mi Note 3 est un excellent smartphone dans cette gamme de prix. Il délivre de très bonnes performances avec son SnapDragon 660 et ses 6Go de RAM. La surcouche MIUI est l'une des plus abouties et optimisées du marché selon nous. Le problème de ROM est secondaire étant donné que chinadroid peut vous la changer. Le gros soucis va surtout se trouver face à l'absence de la bande B20, si vous êtes chez Free et que vous comptez y rester, alors foncez. Sinon, passez votre chemin... Son rapport qualité/prix est presque imbattable et aux alentours de 275 euros, vous trouverez difficilement mieux.
      Design et Look
      Fonctionnalités
      Ergonomie
      Performances
      Rapport Qualité / Prix
      ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
      Classé par:

      Soyez le premier à donner votre avis

      User Avatar
      {{{ review.rating_title }}}
      {{{review.rating_comment | nl2br}}}

      Voir plus
      {{ pageNumber+1 }}
      Voir commentaires (4)

      4 Comments

      1. marco

        2017-12-22 at 12 h 04 min

        Quelle est la source de l’info de la dispo du 700 MHz LTE FDD (bande 28) sur cet appareil ?
        Car quelque soit les sites que je regarde, ce n’est pas le cas !

        • Etienne « YsarocK » Moureton

          2017-12-23 at 9 h 09 min

          Effectivement, c’est une erreur de ma part 🙂 C’est modifié ! Merci de la remarque 🙂

      2. Benja

        2017-12-24 at 12 h 36 min

        Dans ton test, tu dis
        « Le gros soucis va surtout se trouver face à l’absence de la bande B20, si vous êtes chez Free et que vous comptez y rester, alors foncez. Sinon, passez votre chemin… »

        Sauf que c’est pas juste.
        Certes il n’y a pas la B20, mais le téléphone n’est pas pour autant inutilisable!

        Je m’explique:
        –> Chez Free, ça passe tout le temps
        –> Chez Bouygues, presque partout (couverture en 1800/2600 à 90%)
        –> Chez Orange SFR, tu vas capter la 4G dans les villes et tu passeras en H+ en campagne.

        • Etienne « YsarocK » Moureton

          2017-12-25 at 22 h 16 min

          Salut,
          Comme j’ai pu te l’expliquer par message, la couverture n’est pas complète en 1800/2600 Mhz par exemple. La couverture 4G ne sera donc pas maximale s’il manque la 800 Mhz. Je préfère dire aux gens de passer chez Free pour être sur de n’avoir aucun problème ou de ne pas l’acheter. Pour l’avoir testé avec un forfait Orange à Toulouse, j’avais du mal à capter la 4G.
          Amicalement, Etienne.

      Répondre

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Plus Hardware