Ciné Séries

La série qu’on vous conseille, The Blacklist !

La série qu’on vous conseille, The Blacklist !

The Blacklist, ou le nouveau visage des criminels

 

Qui ne s’est jamais senti perdu, à ce moment de l’année où nos séries préférées s’arrêtent ? Entre Game of Thrones et ses quelques épisodes par an, et Narcos qu’on dévore en une journée (merci Netflix), on se sent obligés de voguer vers de nouveaux horizons. C’est pourquoi Vonguru vous propose chaque semaine une nouvelle série que vous ne connaissez peut-être pas à vous mettre sous la dent, en vous donnant les bonnes raisons pour le faire… Sans spoil bien sûr.

 

Une série policière où l’on passe chaque épisode à traquer un criminel, à suivre des pistes, et à recueillir des témoignages afin d’espérer attraper le coupable ? C’est vu et revu, un peu trop même. The Blacklist propose une nouvelle approche, à base d’enquêtes et d’histoires sur les criminels les plus recherchés au monde, dont les noms figurent sur la fameuse « liste noire », et tout cela avec l’aide de Raymond Redington, lui-même dans le top 10 de cette liste.

 

Les criminels


The Blacklist nous propose la crème de la crème en ce qui concerne les personnages, qu’ils soient bons ou mauvais : un Architect qu’on engage pour des missions d’évasions et qui fait les calculs et les estimations les plus improbables pour parvenir à ses fins, un Alchemist à qui on fait appel lorsqu’on veut disparaître complètement en changeant son ADN, ou encore un Caretaker chargé de garder les documents, photos, et autres enregistrements compromettants sur les membres de cette liste noire. N’oublions pas aussi les gentils criminels qui aident tonton Red’ lorsqu’il en a besoin, tels que Mrs Kaplan, qui se charge de nettoyer à la perfection les scènes de crime, ou Dembe, son loyal serviteur pendant quatre saisons. Toutes ces personnes ne représentent qu’une infime partie de l’empire du crime que présente Blacklist, et auxquels nous nous attachons au fil des épisodes, au point de nous donner envie d’en connaître de nouveaux.

 

 

The Man With The Hat


Offrir une série criminelle innovante c’est bien. Rajouter un personnage au charme unique, interprété par James Spader, et vous obtenez un coup de cœur instantané pour la série. Raymond Redington est inscrit dans le top 10 des personnes les plus recherchées, ce qui lui fait gagner une réputation auprès de semblables, tout comme chez les agences du gouvernement. Ainsi, Red’ (pour les intimes) se rend lui-même au FBI afin de leur proposer un deal : une immunité et liberté d’opération, contre les hommes et femmes les plus dangereux et difficiles à attraper, y compris les autres membres de la fameuse Blacklist. Mais Redington insiste sur une condition, sans laquelle il n’y aura pas de marché : travailler de concert avec l’agent du FBI Elizabeth Keen, sans pour autant révéler pourquoi l’avoir choisie et pourquoi elle est si importante pour lui. Cette question représentera l’intrigue principale de la série.

 

 

L’intrigue


Certes oui, la série se dit policière, et des agents du FBI mènent effectivement leurs enquêtes durant chaque épisode, mais cela n’empêche pas la série de nous montrer en parallèle l’impact de ces enquêtes sur les différents personnages, et la façon dont ils s’influencent les uns et les autres. S’il fallait ajouter d’autres arguments pour vous convaincre, soulignons le mystère qui se lève sur la relation entre Raymond Redington et Elizabeth Keen, la véritable identité de son mari, la liaison de Red’ avec les autres membres de la liste noire, mais surtout ses véritables intentions et motivations, car donner ses confrères criminels de la fameuse liste sur un plateau d’argent au FBI, ce n’est pas tous les jours qu’on voit ça !

 

 

En résumé, si vous aimez les enquêtes policières (mais pas trop) et que vous aimeriez voir une nouvelle classe de criminels sur petit écran, qui apporte de la fraîcheur avec son lot de personnages aussi intéressants les uns que les autres, alors The Blacklist est la série qu’il vous faut.

La série compte déjà quatre saisons, dont trois disponibles en français, et la cinquième saison devrait être diffusée le 4 octobre prochain sur NBC.

 

Ciné Séries

Passionné d'informatique, de jeux vidéos, de comics et du 7éme art (un peu comme tout le monde ici), tout en poursuivant des études d'informatique. Cherchant toujours à m'informer sur le high-tech, en apprendre plus et découvrir les nouveautés sur la culture Geek.

Voir commentaires (2)
2 Comments
  1. Siegfried « Moyocoyani » Würtz

    2017-06-28 at 8 h 06 min

    Dommage qu’il s’agisse d’une série « ancienne manière » avec des saisons de 22 épisodes de 40 minutes, dans l’idée elle me tentait bien mais il y a tellement de séries très prometteuses qui sortent en permanence (https://vonguru.fr/2017/01/05/vg-series-2016-notre-bilan/) que je dois me concentrer sur celles qui s’annoncent comme de potentiels chefs-d’oeuvre, surtout quand une saison de Blacklist est aussi longue que l’intégralité de la saison 3 de Twin Peaks, ou permettrait dans le même temps de rattraper deux séries de type Netflix (American Gods et The Handmaid’s Tale par exemple !). Bref, merci pour le conseil mais à ce stade, je passe mon tour !

  2. plop

    2017-06-28 at 18 h 19 min

    Mouai…
    Première saison ça va puis arrivé à la seconde et etc… on arrête .
    Ca cartonne à chaque épisode c’est tout ce qu’il y a , on ne comprend rien à l’histoire , à la fin ça n’a ni queue ni tête .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Ciné Séries