Super Mario Run sortira le 15 décembre prochain, mais pour y jouer il vous faudra une connexion Internet active. Cela signifie que vous ne pourrez pas en profiter dans un métro ou un avion – à moins que vous soyez connecté au Wi-Fi. Le créateur de Mario, Shigeru Miyamoto, a confirmé ce détail dans une interview avec Mashable, indiquant que la contrainte vise à freiner le piratage.

« Pour nous, nous considérons notre logiciel comme un atout très important », a déclaré Miyamoto. « Et aussi pour les consommateurs qui achètent le jeu, nous voulons nous assurer que nous sommes en mesure de le leur offrir d’une manière sécurisée […] Nous voulions avoir la possibilité d’exploiter cette connexion réseau avec tous les trois modes [du jeu] pour faire fonctionner tous les modes ensemble et offrir le jeu d’une manière qui garde le logiciel sûr ».

Lorsqu’on lui a demandé si « sécurité » faisait référence au risque de piraterie, Miyamoto a répondu : « C’est exact ». Il a ajouté que Nintendo avait envisagé de rendre le mode solo « World Tour story » disponible hors connexion, mais que cela aurait rendu « [compliqué] la reconnexion aux modes Toad Rally et Kingdom « , qui reposent sur des données mobiles.

Vous devriez regarder aussi ça :
Honor 200 Pro : tueur de flagship ?

C’est une mauvaise nouvelle pour les fans de Mario qui espéraient pouvoir jouer à Super Mario Run pendant leurs déplacements (sans connexion). Mais si Nintendo a créé un titre suffisamment convaincant, cela ne devrait pas décourager les aficionados !