Si vous voulez utiliser l’un des principaux casques VR actuels, que ce soit l’Oculus Rift, le HTC Vive ou le PS VR, vous devez accepter le fait qu’il y aura un câble qui vous rattache au petit supercalculateur qui alimente votre monde virtuel.

Mais les chercheurs du Laboratoire d’Informatique et d’Intelligence Artificielle (CSAIL) du MIT semblent avoir trouvé la solution dans un nouveau produit baptisé MoVr : un système de réalité virtuelle sans fil. Au lieu d’utiliser le Wi-Fi ou le Bluetooth pour transmettre des données, le système MoVR de l’équipe de recherche utilise la radio à ondes millimétriques à haute fréquence pour transmettre des données d’un ordinateur à un casque sans fil à des vitesses nettement plus élevées que la technologie traditionnelle.

La latence est la principale raison pour laquelle une solution sans fil n’a pas fonctionné jusqu’à présent. Le VR est en effet particulièrement sensible à la latence, sans compter ses énormes exigences en bande passante nécessaires pour afficher le niveau de vidéo haute résolution requis pour la réalité virtuelle. Mais l’équipe du MIT affirme que les signaux d’ondes millimétriques peuvent transmettre les données suffisamment vite pour qu’un casque VR sans fil soit réalisable.

Pour l’heure, le MoVR est un simple prototype. Mais il offre une perspective intéressante sur la façon dont la réalité virtuelle pourrait fonctionner un jour.

Contenu en rapport

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.