Ciné Séries

Récap’ séries : Supergirl, Arrow et The Walking Dead

Récap’ séries : Supergirl, Arrow et The Walking Dead

Le plein d’info sur vos séries geek

 

Bonjour et bienvenue dans votre rendez-vous hebdomadaire sur vos séries geek préférées ! Et voilà, c’est enfin la rentrée des séries et chez Cleek, nous sommes prêts ! Nous vous proposons aujourd’hui une nouvelle mise au point sur les séries suivantes : Supergirl, Arrow et The Walking Dead. Pour toujours savoir où vous en êtes, connaître les dates de diffusion de vos séries ou bien les dates de reprise après une fin de saison ou la pause hivernale, découvrez l’application TVShow Time qui vous dira tout sur vos épisodes et séries fétiches. Pratique et ô combien génial pour ne rien louper ! Nous vous rappelons d’éviter de lire cet article si vous n’êtes pas à jour des séries car le spoil est toujours (ou presque) au rendez-vous.

N’hésitez pas à nous recommander des séries dans les commentaires pour les récap’ séries à venir et à nous dire ce que vous pensez des séries évoquées chaque semaine ! Si vous avez raté notre article de la semaine dernière, c’est par ici que ça se passe.

 

Mehdy « Razor » Slimani

 

Supergirl : Welcome To Earth

 

14102267_181673675576658_2700377889194459518_nCette semaine, c’est à une visite spéciale qu’a droit Supergirl, toute National City d’ailleurs : il s’agit de la présidente des USA, interprétée par Lynda Carter, l’actrice qui était dans la peau de Wonder Woman dans la série télévisée diffusée de 1975 à 1979.

Le mystérieux Kryptonien gardé au sein de la DOE s’échappe alors que la présidente des USA fait un tour en ville pour signer une loi sur l’amnistie entre les terriens et les extraterrestres, afin qu’ils puissent vivre ensemble en harmonie. Le timing ne pouvait donc pas être pire. Alors que la présidente sort de son avion, fraîchement atterri, des boules de feux jaillissent depuis la foule en direction de la présidente. Supergirl s’empresse de la protéger, et bien qu’elle n’ait pas le temps de chercher le responsable, le premier suspect pour Kara est le Kryptonien en fuite. La présidente est ensuite emmenée à la DOE, où elle rencontre le directeur Hanshaw, qui lui fait part de son désaccord concernant cet accord. Pendant ce temps, Wynn localise un pic fort de messages radio provenant d’un observatoire de la ville. Kara comprend que le kryptonien essaie d’envoyer un message dans l’espace. Supergirl arrive à temps et l’informe que personne ne recevra son message, vu que Krypton est détruite. Ce dernier lui répond qu’il envoye un message pour Daxamite, une planète rivale de Krypton, ce qui fait de lui un Daxamien et non un Kryptonien. Kara le met dans une cellule à la DOE, ne lui laissant même pas la chance de se défendre et de l’informer qu’il n’est pas responsable de ces attaques récentes.

 

cleek_image_cineseries_supergirl

 

La présidente tient une conférence publique, durant laquelle elle signe sous les yeux du monde entier le pacte d’amnistie, avant de se faire une nouvelle fois attaquer par des boules de feux. Mais cette fois-ci, Supergirl arrive à trouver de qui elles proviennent : il s’agit d’un alien de sexe féminin qui s’est mêlé à la foule et qui peut tirer des boules de feu. Kara parvient à la stopper pour le moment, mais l’alien réussit à s’enfuir. De retour à la DOE, Wynn (ce gars est spécial) détecte de la chaleur forte venant d’un entrepôt : Supergirl décide de s’y rendre, dans le but d’arrêter cette fauteuse de trouble. Un face-à-face s’engage entre les deux femmes, mais l’avantage est certain pour Kara avec son souffle de glace qui gèle cette criminelle extraterrestre. De retour à la DOE, Supergirl laisse le Daxamien sortir, l’informe de la triste réalité, qui est que sa planète a également été détruite suite à l’explosion de Krypton, ce qui fait d’eux des aliens réfugiés sur cette Terre. A la fin de l’épisode, on voit Hank Hanshaw dans un bar réservé aux extraterrestres, faisant la rencontre d’une femme qui se transforme par la suite en M’gann M’orzz, la dernière fille de Mars.

Supergirl semble bien se débrouiller toute seule, sans la présence de son cousin et de sa bosse, un épisode, une fois de plus, à la hauteur de nos attentes.

 

Arrow : Penance

 

cleek_images_cineaseries_arrowAprès que Leila a demandé à Oliver de faire sortir John Diggle d’une prison militaire, où il y purgeait une peine pour un crime qu’il n’avait pas commis, nous avons cette semaine droit à un épisode à la Prison Break, intitulé « Penance »

Oliver doit faire évader John de la prison qui se trouve hors la ville, et cela implique qu’il doit quitter la ville un certain moment, ce qui le met dans une position délicate en tant que maire. Heureusement, Oliver peut toujours compter sur Quentin Lance, fraichement nommé maire adjoint de la ville, afin de le remplacer momentanément. Mais avant cela, la Arrow Team 2.0 se charge d’abord d’arrêter un criminel qui semble travailler pour le redoutable Tobias Church. Le manque de communication et de synergie au sein de l’équipe se fait cependant ressentir. Oliver prépare son départ pour sa mission, mais Felicity essaye de l’arrêter, surtout lorsqu’elle apprend que Diggle est contre l’idée de se faire libérer. Mais Oliver continue sur sa lancée, même lorsque la Arrow Team essaye de lui bloquer la route alors qu’il tente de quitter la ville à motoIls en arrivent même aux mains, mais en vain : Oliver les bat tous. Une fois arrivé à la prison, Oliver parvient à s’infiltrer dans la cellule de John avec l’aide de Leila, qui le dirige à l’aide de l’ordinateur contrôlant les caméras de surveillance de la prison. Seul bémol : John n’est pas dans sa cellule. Oliver n’a pas d’autres choix que d’agresser un garde pour les obliger à faire rentrer tous les prisonniers dans leurs cellules, par mesure de sécurité.

 

cleek_images_series_arrow

 

Une fois John revenu dans sa cellule, Oliver le convainc rapidement d’accepter son aide, vu le peu de temps qu’ils ont devant eux, avant qu’un garde remarque l’absence du prisonnier. Oliver sort un spray qui ronge le sol, ce qui leur permet de descendre dans les égouts de la prison avant de ressortir là où un avion (piloté par Leila) les récupère. Pendant ce temps, Tobias et son équipe s’attaquent au poste de police, afin d’y voler des armes rangées dans la salle des pièces à conviction. La Arrow Team, motivée par Felicity, décide d’arrêter l’offensive de Tobias et ses hommes. L’équipe commence par évacuer les policiers qui sont pris au milieu de cette attaque, mais Tobias arrive à les rattraper. Wild Dog donne l’avantage à son équipe pour s’enfuir, en s’engageant dans un combat corps à corps avec Tobias. Vaincu, Wild Dog est pris par Tobias et ses hommes, et il se fera plus tard torturer pour qu’il avoue qui est Green Arrow. Oliver, accompagné de John, revient en ville où il apprend la nouvelle de l’enlèvement de son acolyte, et rassure l’équipe quant à sa future libération.

Arrow revient vraiment à ses bases, en se focalisant sur ce qui est essentiel à la série. Il est à noter que même les scènes de combats sont plus travaillées et cela fait vraiment plaisir !

 

Lucile « Macky » Herman 

 

The Walking Dead : The Well

 

the_walking_dead-1920x1080Dimanche soir dernier, la chaîne américaine AMC a diffusé le second épisode de la saison 7 de The Walking Dead. Intitulé « The Well », la pression redescend enfin totalement puisque nous retrouvons Carol et Morgan. Rappelez-vous, Carol a été blessée mais Morgan l’a sauvée avec l’aide d’un homme à cheval. Nous arrivons donc au Royaume, une communauté dirigée par Ezekiel et son tigre Shiva. Extrêmement fidèle aux comics, Ezekiel nous apparaît comme un personnage drôle, souriant et sympathique. Le contraste avec le premier épisode est assez saisissant, puisque nous passons presque de l’enfer au paradis en un claquement de doigt.

On comprend néanmoins assez vite que le Royaume est aussi sous la coupe de Negan, puisqu’ils doivent eux aussi leur donner des vivres. Ils essaient notamment de nourrir des cochons avec des zombies afin d’empoisonner Negan et ses hommes. Morgan semble totalement sous le charme de cette communauté, à l’instar de Carol qui exprime un vrai scepticisme envers ce qu’elle juge être une blague, ou un conte de fée, car oui, dehors, la réalité est tout autre. Au Royaume, les enfants sont scolarisés, les gens semblent heureux, les plantations prospères, tout comme les élevages des animaux. En apparence, il s’agit du lieu idéal pour un monde post-apocalyptique, un lieu où tout semble fonctionner comme sur des roulettes.

Carol semble bien décidée à ne plus s’attacher et part même à la fin de l’épisode en compagnie de Morgan se trouver une petite maison. Ezekiel essaie par ailleurs de la raisonner et argumente sur le Royaume, lui expliquant qu’il ne s’agit pas d’un conte de fée. Il nuance en disant que les gens ont besoin de croire, qu’ils ont besoin d’un leader et ce depuis toujours car non, l’apocalypse n’a rien changé à cela. Les gens ont besoin de suivre un but et/ou une personne pour s’accrocher, rôle qu’Ezekiel a décidé d’endosser. Ce dernier représente aussi une sacrée bouffée d’air frais. Il est pétillant et nous tire doucement de la léthargie dans laquelle nous nous étions tous enfermés dès la fin de la saison précédente, avec un Negan plus méchant que tous les méchants de la série réunis. Ezekiel semble être la bonté incarnée, vaillant, généreux et loquace ! En effet, il s’est livré à Carol, lui expliquant son histoire avec Shiva. Si cet épisode nous met en place une nouvelle histoire, on appréciera tout de même ce rythme qui nous permet de reprendre nos esprits, imaginant alors d’autres perspectives peut-être un peu moins noires.

 

cleek_images_cineseries_twd_ezekiel

Ciné Séries
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Ciné Séries