BlackBerry a annoncé son intention d’arrêter la fabrication de ses propres téléphones, préférant se concentrer sur ses produits dans les domaines du logiciel et de la sécurité. Cela ne signifie cependant pas la fin des terminaux BlackBerry, dont la production sera confiée à des fabricants tiers – comme ce fut le cas avec le récent DTEK 50 de la société, un clone de l’Alcatel Idol 4 avec la marque BlackBerry.

« La société prévoit de mettre fin à tout développement interne de matériel et externaliser cette activité à travers des partenaires », a déclaré le CEO John Chen dans un communiqué.

Ce n’est pas une nouvelle surprenante compte tenu des difficultés permanentes de BlackBerry sur le marché du mobile. Selon les estimations de Gartner, la société a capté seulement 0,1% de part de marché au deuxième trimestre, ce qui équivaut à la vente d’environ 400.400 dispositifs. Le dernier téléphone BlackBerry fabriqué par la firme a été le Priv, le premier appareil Android de l’entreprise, sorti en novembre l’année dernière.

Chen a affirmé que la société était en bonne voie pour une croissance de 30% de ses revenus dans les logiciels et services pour l’exercice complet de cette année, mais les résultats pour ce trimestre sont clairs : une perte nette de 372 millions $ sur des revenus de 334 millions $.

Ailleurs sur le web

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - OnePlus Nord 2

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.