Hardware

L’équivalent de Google en Russie se lance lui-aussi dans la construction de voiture autonome

L’équivalent de Google en Russie se lance lui-aussi dans la construction de voiture autonome

L’équivalent russe de Google dans tous les grands marchés où Google n’est pas très présent cherche lui-aussi à construire une voiture autonome, en quelque sorte. Yandex est la société en question. C’est le leader des moteurs de recherche en Russie, ainsi que tous les autres services qui vont avec (messagerie, images, traduction…).

Ajoutez à cette liste un minibus sans conducteur, que la société de technologie est en train de créer en partenariat avec le constructeur russe de camions Kamaz, NAMI (un organisme de recherche financé par le gouvernement et axé sur l’industrie automobile) et Daimler – qui travaille aussi de son côté sur sa propre voiture sans conducteur.

Comme le rapporte le journal Fortune, la part de Yandex dans le puzzle sera d’apporter sa contribution en termes de technologie informatique, A.I. (Intelligence Artificielle) et de reconnaissance vocale. NAMI offrira quant à lui les infrastructures pour les essais et la recherche, tandis que Kamaz va vraisemblablement prêter son expérience en tant que constructeur automobile pour fabriquer concrètement les minibus autonomes.

Yandex ne veut pas perdre trop de temps pour mettre son prototype à l’épreuve – Forbes rapporte que NAMI va commencer à tester le minibus sur des parcours fermés dès l’année prochaine. Les véhicules pourront accueillir 12 personnes, avec une autonomie maximale d’environ 200 km.

Hardware

Overclocker et joueur, il m'arrive de taquiner l'azote et divers potions magiques du refroidissement.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware