Chroniques

Voyage en Thaïlande – Partie 3

Voyage en Thaïlande – Partie 3

Thaïlande – Koh Phi Phi – Full Moon Party – Bangkok

 

Hello chers voyageurs et lecteurs de Cleek, aujourd’hui dans cette troisième partie de mon voyage en Thaïlande je vais vous parler de mes sorties à travers l’île de Koh Phi Phi, de la « Full Moon Party » et enfin de Bangkok que je me réservais pour la fin du séjour. Si vous n’avez pas lu mes articles précédents sur la Thaïlande je vous invite à y jeter un oeil, comme ici j’ai essayé de vous donner des conseils pour préparer votre voyage au mieux : Voyage en Thaïlande – Partie 1  /  Voyage en Thaïlande – Partie 2 – La baie de Phang Nga

 

Koh Phi Phi

Ah, Koh Phi Phi (prononcé Ko Pi Pi au passage).  Une île idéale pour faire la fête ! Le jour on se ballade au milieu des commerces qui peuplent cette petite île, des vendeurs tentent de capter votre regard pour vous inviter à visiter leur échoppe, et croyez-moi ils savent y faire ! Ceux qui ne veulent rien acheter traversent  les rues en regardant droit devant eux tandis que d’autres préfèrent refuser les offres des marchands en souriant poliment. L’activité explose au centre de l’île, entre la musique des bars, restaurants et les négociations féroces qui s’engagent entre touristes et commerçants. Parfois l’on entend des Thaïlandais traînants des chariots remplis de bagages hurler « BIP BIP » pour passer à travers la foule, sous un soleil brûlant (ne vous baladez pas pieds nus…).

La nuit, la musique résonne de plus belle au centre de l’île, les gens se baladent avec des « buckets » (là bas on ne s’encombre pas de verre, on boit directement avec un seau) remplis de cocktails qui vous coûteront presque 10 fois moins cher qu’à Paris. Heureusement toute l’île n’est pas soumise à la dictature musicale qu’imposent les festivités, sur les extrémités de l’île règne un calme presque religieux, idéal pour une sortie nocturne au bord de la plage ou pour se poser à une terrasse en écoutant le bruit des vagues.

 

Thaïlande - Koh Phi Phi

L’île de Koh Phi Phi

 

Mais Koh Phi Phi ce n’est pas QUE un lieu de fête, c’est aussi un point de départ pour des trips en bateaux dont la durée et les visites dépendent du prix et des agences qui vous les proposent. J’ai eu la chance de faire une sortie toute une après-midi en speed boat avec un groupe d’amis et elle a commencé par un arrêt sur « Monkey Island » où de nombreux singes attendent les touristes qui viennent leur donner de l’eau. Si vous avez de la chance certains d’entre eux (les petits) pourront même venir monter sur vous comme vous pouvez le voir sur la photo plus bas.

Après notre arrêt sur l’île des singes, nous avons fait un arrêt snorkeling à la recherche de tortues et de requins (petits et inoffensifs) et malheureusement ayant mal supporté le voyage à bord du bateau, j’ai fini par nourrir les poissons… Néanmoins même si l’expérience a été désagréable sur le moment, je souris à chaque fois que j’y repense. #sacrévoyage

Enfin nous sommes allés visiter la superbe plage du film « La plage » (avec Dicaprio) et tandis que le groupe allait visiter un point de vue caché des touristes grâce à nos guides, je me suis laissé échouer sur la plage pour me remettre de ma piètre condition physique du moment. Nous avons fini la journée dans le lagon, qu’on peut aussi voir dans le film, pour s’y baigner deux bonnes heures avec les jeux d’eau apportés par l’agence. Ce fut une journée inoubliable.

 

Thaïlande - Koh Phi Phi

Île des singes et plage + lagon du film « La plage » aux abords de Koh Phi Phi

 

Quelques conseils sur Koh Phi Phi :

  • Les prix pratiqués sur l’île sont bien plus hauts qu’à Bangkok, si vous avez des achats à faire, attendez d’être dans la capitale (vous y trouverez absolument TOUT) ou alors négociez férocement avec patience, sourire et charme, ça rend les choses plus facile.
  • Soyez responsables, ne jetez pas vos bouteilles en plastique par terre ou dans la mer.
  • Vous pouvez trouver des hôtels au calme sur l’île (si si c’est possible j’y étais) mais il faudra viser les extrémités de l’île.

 

La Full Moon Party

Une fois parti de Koh Phi Phi, on a continué de faire la fête lors de notre sortie à la Full Moon Party qui a lieu tous les mois durant la pleine lune sur l’île de Koh Phangan. La fête commence le soir lorsque le soleil se couche et de nombreux bateaux des îles voisines font les navettes pour transporter les touristes toute la nuit. Les agences permettent de reprendre le bateau la nuit pour rentrer, ceux qui y vont sans passer par une agence n’auront pas de bateau avant 7h du matin. Pour moi c’était inenvisageable car je suis du genre gros dormeur.

Thaïlande - Full Moon Party

Full Moon Party

Sur Koh Phangan le soir de la Full Moon, l’ambiance est festive et bon enfant. Les gens achètent des T-shirt et des bracelets, d’autres se dessinent des symboles avec de la peinture fluorescente vendue dans les boutiques qui bordent la fête. La musique résonne partout sur la plage où de nombreux stands vendent de l’alcool dans des buckets et finalement on en oublie d’observer la lune (alors qu’à la base le coin est réputé pour avoir une très belle vue pour l’admirer). Dommage mais pas de regrets, on a vu de belles choses et puisqu’on était en saison creuse (mois d’avril) la plage n’était pas surchargée, il y avait des endroits plus calmes que d’autres ce qui était appréciable lorsqu’on a voulu faire un break.

Conseils pour la Full Moon Party :

  • Ne vous baladez pas pieds nus sur la plage, même si les bouts de verres sont rares il y en a quelques uns.
  • Je vous déconseille d’aller nager car de nombreuses personnes sont tournés face à la mer, les pieds dans l’eau et ils ne sont pas en train d’admirer le paysage.
  • Prenez le strict nécessaire, un peu de liquide pour vos achats, de l’eau pour vous hydrater et quelques pansements au cas où.
  • Passez par une agence pour avoir des navettes en bateau toute la nuit sinon vous serez bloqué jusqu’à 7h du matin sur l’île.
  • Vous pouvez manger sur place, il y a de nombreux restaurants !

Bangkok

Nous avons terminé notre voyage par la capitale de la Thaïlande, Bangkok, une ville qui grouille d’activités en tout genre. Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour le shopping à des prix bas et qu’il est possible d’abaisser en négociant correctement. La ville est gigantesque et il y a de nombreuses visites à faire, des temples, des centres commerciaux, des musés, des rues des voyageurs, des marchés etc.

Nous avons commencé par visiter le temple de wat pho, connu pour son bouddha couché long de 43 mètres !

Thaïlande - Bangkok - Wat Pho

Temple de Wat Pho à Bangkok

Mais aussi le parc historique d’Ayutthaya, l’ancienne capitale de la Thaïlande située à 80km de Bangkok, accessible en navette depuis Victory Monument.  De nombreux temples en ruines sont à visiter, environs 15 sites dont un autre bouddha couché. Les ruines sont très impressionnantes et témoignent des guerres passées dans un calme serein. Il n’y a pas de toit pour abriter les touristes lors de leur visite alors prévoyez des bouteilles d’eau avec vous (vous serez obligé d’en racheter aux petites boutiques qui bordent les ruines de toute manière) car en Thaïlande il fait 40 degrés toute la journée et on ne transpire pas, on s’évapore.

Thaïlande - Ayutthaya

Ayutthaya

Le shopping : vous avez le choix, les centres commerciaux sont très très grands et certains étages ressemblent à des bazars débordants de stands de vêtements, le MBK est réputé pour ses bonnes affaires. Les marchés sont une véritable institution et vous y ferez de bonnes affaires, notamment sur le marché de Chatuchak, extrêmement grand et incontournable, qui n’ouvre que le week end.

Le musée Art in Paradise : parfait pour se détendre et s’amuser en faisant les cons devant des peintures qui jouent avec la perspective, si vous y allez, prenez absolument votre appareil photo ou rechargez bien votre smartphone !

Thaïlande - Art in paradise

Art in paradise

Les massages Thaïlandais : Proche de la kinésithérapie, beaucoup risquent d’être surpris car on est loin de l’image relaxante et agréable qu’on se fait des massages. Là bas, on vous fait craquer les os et on vous détend les muscles et les articulations d’une façon qui peut faire mal sur le moment car c’est après qu’on en ressent les effets bénéfiques, lorsque les nœuds des muscles sont détendus. Sauf pour ma compagne qui en est ressortie plus cassée qu’avant, mais j’ai personnellement apprécié cette expérience.

La circulation : Le code de la route est presque inexistant en Thaïlande. Au début ça fait très peur et on serre les fesses à l’arrière des taxis et tuk tuk quand ils conduisent mais à force on finit par s’y faire. Faites très attention au niveau des prix, ils essaieront presque à coup sûr de quadrupler ou même de quintupler le prix de la course puisqu’ils savent reconnaître les touristes en un clin d’oeil. Marchandez le prix AVANT de monter dans le taxis/tuk tuk et ne demandez même pas le compteur puisqu’ils en ont différents types et les compteurs réservés aux touristes montent beaucoup plus vite que les compteurs des locaux.

Le bus est le moyen le moins cher pour voyager mais il faut connaitre les lignes tandis que le métro ne dessert pas toutes les zones de Bangkok et il vous faudra soit prendre le bus ou le taxi pour vous rendre dans ces zones.

Conseils à Bangkok :

  • Négociez le prix des taxis et tuk tuks avant d’effectuer le trajet.
  • Pour les bonnes affaires, privilégiez les marchés.
  • Ne conduisez pas de scooter en Thailande si vous n’en avez pas déjà la parfaite maîtrise, le fait de conduire sur la gauche et de devoir s’adapter au mode de conduite des Thaïlandais est déjà assez périlleux en soit.
  • Les meilleures découvertes culinaires se font dans les petits stands, si vous avez peur de la fraîcheur des aliments, référez vous à la fraîcheur des crevettes présentes sur les stands.

Eh bien voilà, notre voyage en Thaïlande s’achève ici ! Si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires, je vous répondrai du mieux que je peux ! J’espère que je vous aurais donné envie de faire un tour là-bas, à l’autre bout du monde, et si la Thaïlande ne vous tente pas, je vous invite à lire nos autres voyages.

 

Road trip in USA : San Diego

Road trip in USA : Las Vegas

 

Chroniques
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Chroniques