Culture Geek

Katana & Fortunes de mer, deux jeux de plateau pour occuper vos soirées

Katana & Fortunes de mer, deux jeux de plateau pour occuper vos soirées

Deux jeux très différents mais qui valent le détour

 

Cela fait quelques temps déjà que je vois de plus en plus de jeux de plateau émerger, toujours plus nombreux et astucieux. De ce fait, j’avais envie de vous présenter divers jeux que j’ai personnellement testés et qui pourront vous occuper lors de soirées entre amis ou tuer un moment d’ennui passager, pourvu que vous ne soyez pas seul. Si vous l’êtes, je vous invite à jeter un coup d’œil à nos catégories livres et jeux vidéo, ou à vous faire des amis, mais là, je m’égare. Aujourd’hui, je vous présente deux jeux de plateau, Katana et Fortunes de mer. L’un est léger, parfait pour s’occuper un peu le temps de l’apéro, l’autre est plus « lourd » et occupera facilement une soirée entière. Commençons donc avec le premier jeu !

 

Katana

 

De 3 à 7 joueurs / à partir de 8 ans

Durée moyenne : 40 minutes

Au pays du soleil levant, les samouraïs protègent le shôgun, leur seigneur et maître. Les retors ninjas essayent de détruire l’empire par des complots et des traîtrises. La lame du katana brille sur le champ de bataille alors que le Rônin solitaire se prépare au combat, ourdissant sa vengeance. Pourrez-vous trouver vos adversaires en suivant la voie du guerrier ?  

Katana est un jeu de cartes simple, prenant et très drôle pour peu qu’on ait envie de balancer des punchline dignes d’une cour impériale japonaise où l’honneur masque les complots les plus abjects et les trahisons sanglantes. Les règles se maîtrisent vite et pas besoin d’être un gros joueur de board games pour passer un moment sympa. Relativement petit, il est facilement transportable si vous sentez que votre prochaine expédition IRL risque de vous donner du temps à tuer.

Le principe est simple, trois équipes se battent entre elles et les gagnants sont ceux qui détiennent le plus d’honneur à la fin de la partie. Le Shôgun fait équipe avec les samouraïs, les ninjas font équipe entre eux et le Rônin est seul contre tous.  Au début de la partie chaque joueur tire une carte « rôle » qui déterminera son camp. Seul le Shôgun révélera sa carte tandis que les autres joueurs garderont leur rôle face cachée.

 

cleek_images_Culturegeek_katana

Votre honneur est tombé bien bas, samouraï

 

Malgré sa légèreté, le jeu contient un brin de stratégie. Il vous faudra faire preuve de déduction pour frapper les bonnes personnes et protéger vos alliés (si vous en avez). Katana peut se jouer à 4 personnes mais en dessous de 5 joueurs, le jeu a malheureusement tendance à devenir monomaniaque puisque, sans Rônin, les ninjas auront tendance à s’acharner sur le samouraï. Dans Katana, on frappe, on pare et on tente de garder son honneur mais la tâche est ardue. On perd un point d’honneur lorsqu’on nous met KO et on en gagne quand on met quelqu’un KO (le dernier coup est le plus important). Vous pourrez vous booster à l’aide de cartes bonus qui vous rendront plus fort, plus rapide ou plus résistant et envoyer des geishas chez les autres pour les affaiblir « huhuhu samouraï, vous êtes trop tendu, décrispez vous un peu ! »

Le point marquant de Katana et Bang, son prédécesseur, réside dans le fait que personne n’est éliminé en cours de partie. En effet, le jeu se termine dès lors qu’un joueur n’a plus de point d’honneur. Pour certains, cet aspect est un très bon point (personne n’aime se faire expulser dès les premiers tours pour attendre sur le banc de touche), pour d’autres c’est une perte d’enjeux, un manque de tension et de stratégie qui rendra le jeu moins intéressant voire plat.

Si vous aimez les jeux où chaque coup doit être calculé, Katana ne répondra pas à vos attentes. Si, en revanche, vous avez envie de vous faire une partie  sans vous prendre la tête, avec une pincée de bluff, Katana est ce qu’il vous faut ! Katana est un jeu édité par dV Giochi et signé par Emiliano Sciarra, le créateur de Bang et de Wanted.

 

Fortune des mers

 

cleek_images_Culturegeek_fortunesdemer

On est des vraies canailles, des maudits pirates, trinquons mes jolis yo ho !

 

De 2 à 4 joueurs / 12 ans et plus

Durée moyenne : 90 minutes officiellement (Plutôt 2h à 3h en vrai)

Fortunes de mer est un jeu bien plus « lourd » que Katana sur de nombreux points et s’adresse à un tout autre public. Le temps moyen d’une partie est beaucoup plus long, les stratégies pour gagner sont nombreuses et chacune de vos actions devra être calculée, sous peine de vous faire envoyer par le fond. Vous incarnerez un capitaine de bateau (commerçant ou pirate) et naviguerez sur les mers pour être le premier à obtenir 10 points de gloire en amassant de l’or ou/et en vous battant. Les règles étant complexes, et je ne m’amuserai pas à les énumérer ici, je tenterai plutôt de vous résumer ce qui fait le charme du jeu.

Tout d’abord, le matériel est vraiment beau, d’autant plus si vous vous amusez à peindre les bateaux. Les auteurs se sont lâchés sur les maquettes pour coller totalement à l’univers très immersif des pirates. Durant ma première partie, j’ai découvert à mes dépens que Fortunes de mer n’est tendre avec personne, pour remporter la victoire il faut faire preuve de stratégie, de gestion de ressources et de chance. En effet, les PNJ sur lesquels vous tomberez ne vous feront pas de cadeau, pas plus que les autres joueurs, sans parler des catastrophes naturelles comme les tempêtes ou les guerres entre nations qui tomberont à chaque tour pour rendre votre périple plus périlleux.

 

cleek_images_Culturegeek_fortunesdemer_3

Oui, il faut de la place pour y jouer

 

Fortunes de mer est typiquement le genre de jeu autour duquel on se retrouve entre amis et où tous les coups sont permis. Si vous êtes trop timide pour attaquer, vous risquez de vite vous faire déborder puisque le jeu est naturellement méchant. Il suffira d’une pincée de malchance pour vous retrouver derrière tous les autres, avec pour seule ressource l’agressivité du vrai capitaine que vous êtes pour vous rattraper.

Il existe une véritable communauté active sur internet, autour de ce jeu, qui l’alimente en nouveautés régulièrement, comme l’apparition de monstres des abysses du style Kraken ou Léviathan, ou encore des extensions pour le plateau de jeu (qui est déjà relativement grand) afin d’accueillir plus de 4 joueurs en même temps.

Les points négatifs que certains exposent sont :

  • La complexité des règles
  • L’aléatoire trop présent puisque tout se fait aux dés et à la pioche
  • La longueur des parties et des tours de jeu, une partie dure en général 3 heures

Si vous aimez les pirates, les jeux stratégiques, le hasard et que vous n’avez pas peur des règles un peu complexes, Fortunes de mer est fait pour vous ! Fortunes de mer est édité par Filosofia, Z-Man Games, signé Kasper Aagaar et Christian Markussen.

Pour ceux qui ont aimé cet article, n’hésitez pas à faire un tour sur mon précédent sujet : 7 conseils pour MJ débutant

 

Culture Geek
Plus Culture Geek