Le DragonBox Pyra est à la fois un mini-ordinateur portable, et un PC de jeu, open source. Ce petit appareil modulaire, qui ressemble à une Nintendo 3DS en surpoids, avec un clavier physique, fonctionne sous Debian Linux. En développement depuis 2014, il est maintenant disponible en précommande avec des spécifications plutôt moyennes, mais interchangeables.

Voici ce que propose le DragonBox Pyra sous le capot :

– Ecran tactile résistif de 5 pouces 720p
– Processeur TI OMAP 5 dual-core ARM Cortex-A15
– 32Go de stockage interne eMMC, deux emplacements de carte SDXC, un microSDXC interne (pouvant être utilisé pour augmenter le stockage)
– Port HDMI vidéo, 2 ports USB 2, 1 Micro USB 3.0, 1 Micro USB (pour la charge), slot carte SIM (sur la version LTE)
– Batterie 6.000mAh remplaçable
– Carte CPU (CPU, RAM et stockage), carte mère (tous les ports, Bluetooth et Wi-Fi) et écran modulaires.

Les options de modularité sont ce qui rend le Pyra particulièrement intéressant, surtout si les composants sont mis à jour et facilement accessibles sur le marché au cours des prochaines années. Le mini-ordinateur est aussi conçu pour être compatible avec des logiciels comme Firefox et LibreOffice, ainsi que Linux et les jeux de console (en utilisant un émulateur).

DragonBox-Pyra-1

Bien que la date de sortie n’ait pas encore été communiquée, le DragonBox Pyra est déjà disponible en précommande à partir de 500 € (575 $).

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Boîtier 5000D de Corsair

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.