LeEco est l’une des jeunes entreprises chinoises qui captent le plus l’attention du monde, et l’un de ses produits les plus amusants (et extravagants) est baptisé « Le Syvrac ». Moitié vélo de montagne, moitié smartphone, cette invention diabolique fonctionne avec une version d’Android sur un écran de 4 pouces niché au centre du guidon. Le Syvrac est en outre alimenté par un processeur quad-core avec 4 Go de RAM, et possède également des pointeurs laser, un capteur de fréquence cardiaque, un haut-parleur et une camera intégrée.

Si la combinaison d’un vélo et d’un smartphone peut sembler étrange de prime à bord, il y a de toute évidence un marché pour ce type de produit. Acer vient par exemple de présenter une caméra intelligente dédiée au cyclisme. LeEco a intégré des lasers dans Le Syvrac qui dessinent des lignes rouges de chaque côté du vélo pour donner aux automobilistes à proximité une indication de la distance de sécurité à respecter par rapport à la bicyclette.

Le Syvrac intègre une panoplie d’autres fonctions high-tech de la meilleure façon possible, y compris un système d’alarme intégré et une compatibilité avec les applications smartphone qui vous permettra par exemple de transférer vos données fitness sur le vélo de LeEco.

Le Syvrac de LeEco est déjà en vente en Chine, avec des prix allant de 800 $ à plus de 6000 $ pour l’option cadre tout en carbone. Digital Trends rapporte que  LeEco prévoit d’emmener son smart vélo sur le marché américain un peu plus tard cette année.

Alors, achèteriez-vous un Le Syvrac pour vos promenades à vélo ?

Contenu en rapport

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.