Jeux Vidéo

Lumosity : jeu vidéo, mémoire et polémique

Lumosity : jeu vidéo, mémoire et polémique

Lumosity ne parvient pas à prouver l’efficacité de ses jeux dans l’amélioration des compétences cognitives et de la mémoire

 

La nouvelle est tombée le 5 janvier 2016. Le jeu Lumosity, disponible sur Android et en ligne, créé par l’équipe de Lumos Labs, a été condamné à une amende de 2 millions de dollars pour publicité mensongère. L’amende émane de la Federal Trade Commission, une agence gouvernementale chargée de l’application du droit à la consommation et qui veille à la bonne tenue des pratiques commerciales aux États-Unis. Ce qu’il est reproché à Lumos Labs, c’est d’avoir présenté leur produit, le jeu Lumosity, comme étant un « entraînement cérébral », destiné à aider son public dans ses études ou même à retarder l’arrivée de symptômes précoces de maladies liées à la neurodégénérescence. De fait, cette amende, relativement peu élevée compte tenu du chiffres d’affaires du groupe (plus de 23 millions de dollars), est en réalité le fruit d’un accord passé entre Lumos Labs et le gouvernement fédéral lui-même pour clore cette sombre affaire.

 

cleek_images_jeuxvideo_lumosity_jeux

 

Lumosity n’est pas le seul jeu à se targuer d’avoir des effets bénéfiques sur la mémoire. Dans la longue liste des applications Android qui ont le vent en poupe et font régulièrement la une des « top des applications pour booster votre mémoire », on retrouve notamment d’autres jeux tels que FitBrains Trainer ou Semper. Mais le cas Lumosity fait figure d’exemple dans cette lutte qui oppose les concepteurs aux autorités chargées de réguler leur activité commerciale. Selon la FTC, Lumosity, fort de 70 millions d’utilisateurs à travers le monde, aurait tiré profit de :

 

la peur des consommateurs face au déclin de leurs capacités cognitives, en suggérant que la pratique du jeu pouvait éviter la perte de mémoire, la démence, et même la maladie d’Alzheimer.

 

La nouvelle a été un coup dur pour le groupe Lumos Labs, jusque là béni par la croissance exponentielle du secteur des jeux de mémoire disponibles en ligne ou sous forme d’applications. Et a sonné comme un avertissement destiné à l’industrie toute entière, qui n’a pas attendu la bénédiction de la recherche scientifique avant de proclamer l’efficacité de leurs produits. Parmi les trois co-fondateurs de Lumos Labs, on retrouve pourtant un certain Michael Scanlon, ancien étudiant de l’université de Stanford dans le secteur des neurosciences. On retrouve également dans l’équipe le nom de Glenn Morrison, docteur en neuroscience comportementale. Lumos Labs a même figuré dans l’édition 2013 du classement du magazine Forbes des « Entreprises américaines les plus prometteuses ». On est loin du cliché de l’arnaque crasse, commise par une compagnie à la réputation plus que douteuse.

Le problème réside pourtant bien dans l’insuffisance de travaux concluants, qui permettraient d’affirmer que la pratique assidue de ce type de jeux améliore effectivement nos compétences cognitives ou a une quelconque incidence sur l’apparition de troubles liés à la neurodégénérescence. Il semblerait que la pratique du sport et d’une bonne hygiène de vie soient plus efficaces, bien que l’on reste là aussi dans des questions encore relativement ouvertes à débat. L’âge d’or du smartphone et du jeu vidéo nous poussant cependant plus volontiers vers nos écrans que vers notre tapis de course, Lumos Labs et consorts savent qu’ils tiennent là un excellent argument de vente.

Là où, pour l’utilisateur averti, cette question devient un dilemme, c’est lorsque les jeux proposés par Lumosity, en dehors de toute considération d’efficacité cérébrale, sont somme toute d’excellents jeux. Car oui, mémoire mise à part, les jeux Lumosity valent pourtant bel et bien le détour.

 

Et pourtant, Lumosity propose d’excellents jeux

 

Pour avoir personnellement écumé la diversité des jeux pour smartphone en général et la profusion de jeux de mémoire en particulier, et utilisatrice de Lumosity depuis plus d’un an, il faut reconnaître que Lumosity est, dans son domaine, l’une des meilleures offres actuellement sur le marché. Dans sa version gratuite, Lumosity propose en effet une sélection de trois jeux par jour, jouables à volonté. L’utilisateur dispose de ses propres statistiques, organisées selon les différentes catégories de jeux proposés, allant de « mémoire » à « résolution de problèmes » en passant par « attention », « adaptabilité » et « rapidité ».

 

cleek_images_jeuxvideo_trains

 

La force de Lumosity, c’est tout d’abord l’esthétique de ses jeux, extrêmement ludique et épurée. On prend plaisir à jouer à des jeux colorés et agréables à l’œil, dans un savant équilibre entre simplicité et attrait ludique des couleurs et des formes. L’offre elle-même de jeux est continuellement enrichie de nouveaux jeux, toujours pertinents et assez uniques en leur genre, mais marqués du savoir-faire « Lumosity » : des règles simples, qui rendent chaque jeu extrêmement facile à prendre à main, mais doté d’une difficulté croissante parfois insoupçonnée. Si certains jeux ne sont disponibles que dans la version payante « Premium », l’offre gratuite reste cependant bien fournie, avec une rotation quotidienne basée sur un total de 26 jeux différents, disponibles selon les critères de perfectionnement que vous aurez renseignés lors de la phase d’inscription.

Soyons clairs, si l’on parle de « jeux », certains font cependant plus figure d’énigmes que de simples jeux destinés à passer le temps. La pratique de Lumosity requiert effectivement un certain degré de concentration de votre part, sous peine de rester indéfiniment bloqué en-deçà de votre meilleur score, chose extrêmement frustrante pour qui a un tant soit peu l’esprit de compétition. Des jeux tels que Course de Pingouin (où il faut diriger un pingouin dans un labyrinthe qui change régulièrement d’orientation), Détective d’animaux (où il faut amener des animaux à un point précis sur une grille avec un nombre limité de cases à effectuer) ou À toute vapeur (où il faut aiguiller une succession de trains vers les bonnes gares) ou même Rebond de mémoire (un pinball spécial où il faut prédire la case de sortie de la balle après disparition de l’agencement des clapets) vous donneront beaucoup de fil à retordre malgré leur apparente simplicité et la facilité des premiers niveaux.

 

cleek_images_jeuxvideo_lumosity_petdetective

 

Des jeux gratuits, ludiques, esthétiques, difficiles et originaux : Lumosity a tout bon. On n’en déplore que plus fortement cette sombre affaire de publicité mensongère, stratégie de marketing d’autant plus regrettable que malgré l’absence d’effets bénéfiques prouvés, l’offre vidéoludique de Lumosity reste d’excellente facture et vient aisément se placer dans le haut du panier de sa catégorie grâce à un visuel attractif et une conception de jeux bien léchée. Si, à la lumière des récents évènements, Lumosity ne mérite pas l’investissement dans un compte Premium qui débloquerait l’accès à tous les jeux et à plus de statistiques, l’offre gratuite reste une excellente alternative. Quant aux jeux, s’ils ne sont certes pas la solution miracle annoncée aux problèmes de mémoire, ils méritent qu’on s’y attarde et qu’on y joue pour toutes les bonnes vieilles raisons. Le simple plaisir de jouer, de résoudre une énigme, d’aborder un problème, et, in fine, de progresser.

Jeux Vidéo
Plus Jeux Vidéo