Hardware

Le FBI confirme officiellement ne pas pouvoir hacker les nouveaux iPhones

Le FBI confirme officiellement ne pas pouvoir hacker les nouveaux iPhones

Il y a eu de nombreuses spéculations concernant la méthode employée par le FBI pour débloquer l’iPhone de San Bernardino. On se demandait notamment si cette technique pouvait aussi briser la sécurité des iPhones protégés par le « Secure Enclave » d’Apple. Et bien, la réponse est non. Le Directeur du FBI, James Comey, a en effet déclaré à CNN que la méthode ne fonctionne pas avec les derniers iPhones.

Apple iPhone FBI

James Comey a affirmé que l’outil qu’ils ont acheté ne fonctionne que sur un « petit nombre de téléphones » qui ne comprennent pas les modèles les plus récents d’Apple, y compris l’iPhones 5S.

Selon Edward Snowden, la fonction d’auto-effacement (auto-erase) de l’iPhone peut être contournée en copiant le contenu de la mémoire flash, en faisant quelques tentatives de saisie du code, puis en copiant le contenu d’origine de nouveau sur l’iPhone pour réinitialiser le compteur. Mais sur les téléphones avec une puce A7 ou versions ultérieures, l’Enclave Sécurisée semble également enregistrer les tentatives de connexion, ce qui signifie que même la réécriture de la mémoire flash ne permettrait pas de contourner l’auto-effacement.

Le FBI avait déclaré la semaine dernière qu’il ne pouvait pas révéler à Apple la méthode utilisée, et son directeur a répété la même chose à CNN, indiquant qu’ils n’ont toujours pas pris de décision.

Hardware

Overclocker et joueur, il m'arrive de taquiner l'azote et divers potions magiques du refroidissement.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware